FRBMTO-046 Michel Trille, item 19

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

32


dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

au logis et chercher une autre occupation pour

passer cet après-midi. ça m'occasionne une

dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


26 Août

Notre changement de baraque nous à amené une

nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

camp, un détachement venant de  Sprottau , et

comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


33


raconte son séjour la-bas, sous la domination A.

qui ne fut pas trop dur malgré tout.

Quelques anciens reçoivent des colis, ils arrivent avec

du retard, quelques uns en mauvais état


27 Août

Il est 3 Heures, je viens de faire une partie de

"croquet" et comme le temps est encore long jusqu'a

la soupe du soir, je vais griffonner quelques mots.

Peu d'événements aujourdhui. Contrairement à

l'habitude, il n'y y à pas eu de distribution de

biscuits ce matin, au lieu du soir. Pas de conserves

cette fois encore, décidément nous avons la "guigne".

Nous avons eu ce matin le communiqué, nous progressons

toujours; on se bat dans les rues de Bapaume.

Ce soir après la soupe je tacherais d'avoir la

suite. Pas de communiqué ce soir.


28 Août

 Je ne me suis pas levé aujourdhui, par suite d'une

écorchure produite par le sabot, mon pied droit à

sérieusement enflé et il m'est très difficile de marcher.

La journée m'a paru mortellement longue, ce soir

Transcription saved

32


dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

au logis et chercher une autre occupation pour

passer cet après-midi. ça m'occasionne une

dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


26 Août

Notre changement de baraque nous à amené une

nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

camp, un détachement venant de  Sprottau , et

comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


33


raconte son séjour la-bas, sous la domination A.

qui ne fut pas trop dur malgré tout.

Quelques anciens reçoivent des colis, ils arrivent avec

du retard, quelques uns en mauvais état


27 Août

Il est 3 Heures, je viens de faire une partie de

"croquet" et comme le temps est encore long jusqu'a

la soupe du soir, je vais griffonner quelques mots.

Peu d'événements aujourdhui. Contrairement à

l'habitude, il n'y y à pas eu de distribution de

biscuits ce matin, au lieu du soir. Pas de conserves

cette fois encore, décidément nous avons la "guigne".

Nous avons eu ce matin le communiqué, nous progressons

toujours; on se bat dans les rues de Bapaume.

Ce soir après la soupe je tacherais d'avoir la

suite. Pas de communiqué ce soir.


28 Août

 Je ne me suis pas levé aujourdhui, par suite d'une

écorchure produite par le sabot, mon pied droit à

sérieusement enflé et il m'est très difficile de marcher.

La journée m'a paru mortellement longue, ce soir


Transcription history
  • August 22, 2017 15:04:09 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

    la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

    à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

    camp, un détachement venant de  Sprottau , et

    comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

    un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

    à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


    33


    raconte son séjour la-bas, sous la domination A.

    qui ne fut pas trop dur malgré tout.

    Quelques anciens reçoivent des colis, ils arrivent avec

    du retard, quelques uns en mauvais état


    27 Août

    Il est 3 Heures, je viens de faire une partie de

    "croquet" et comme le temps est encore long jusqu'a

    la soupe du soir, je vais griffonner quelques mots.

    Peu d'événements aujourdhui. Contrairement à

    l'habitude, il n'y y à pas eu de distribution de

    biscuits ce matin, au lieu du soir. Pas de conserves

    cette fois encore, décidément nous avons la "guigne".

    Nous avons eu ce matin le communiqué, nous progressons

    toujours; on se bat dans les rues de Bapaume.

    Ce soir après la soupe je tacherais d'avoir la

    suite. Pas de communiqué ce soir.


    28 Août

     Je ne me suis pas levé aujourdhui, par suite d'une

    écorchure produite par le sabot, mon pied droit à

    sérieusement enflé et il m'est très difficile de marcher.

    La journée m'a paru mortellement longue, ce soir

  • August 22, 2017 15:02:10 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

    la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

    à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

    camp, un détachement venant de  Sprottau , et

    comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

    un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

    à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


    33


    raconte son séjour la-bas, sous la domination A.

    qui ne fut pas trop dur malgré tout.

    Quelques anciens reçoivent des colis, ils arrivent avec

    du retard, quelques uns en mauvais état


    27 Août

    Il est 3 Heures, je viens de faire une partie de

    "croquet" et comme le temps est encore long jusqu'a

    la soupe du soir, je vais griffonner quelques mots.

    Peu d'événements aujourdhui. Contrairement à

    l'habitude, il n'y y à pas eu de distribution de

    biscuits ce matin, au lieu du soir. Pas de conserves

    cette fois encore, décidément nous avons la "guigne".

    Nous avons eu ce matin le communiqué, nous progressons

    toujours; on se bat dans les rues de Bapaume.

    Ce soir après la soupe je tacherais d'avoir la

    suite. Pas de communiqué ce soir.


    28 Août

     


  • August 22, 2017 14:59:23 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

    la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

    à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

    camp, un détachement venant de  Sprottau , et

    comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

    un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

    à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


    33


    raconte son séjour la-bas, sous la domination A.

    qui ne fut pas trop dur malgré tout.

    Quelques anciens reçoivent des colis, ils arrivent avec

    du retard, quelques uns en mauvais état


    27 Août

    Il est 3 Heures, je viens de faire une partie de

    "croquet" et comme le temps est encore long jusqu'a

    la soupe du soir, je vais griffonner quelques mots.

    Peu d'événements aujourdhui. Contrairement à

    l'habitude, il n'y y à pas eu de distribution de

    biscuits ce matin, au lieu du soir. Pas de conserves

    cette fois encore, décidément nous avons la "guigne".

    Nous avons eu ce matin le communiqué, nous progressons

    toujours; on se bat dans les rues de Bapaume.


  • August 22, 2017 14:58:25 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

    la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

    à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

    camp, un détachement venant de  Sprottau , et

    comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

    un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

    à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


    33


    raconte son séjour la-bas, sous la domination A.

    qui ne fut pas trop dur malgré tout.

    Quelques anciens reçoivent des colis, ils arrivent avec

    du retard, quelques uns en mauvais état


    27 Août

    Il est 3 Heures, je viens de faire une partie de

    "croquet" et comme le temps est encore long jusqu'a

    la soupe du soir, je vais griffonner quelques mots.

    Peu d'événements aujourdhui. Contrairement à

    l'habitude, il n'y y à pas eu de distribution de

    biscuits ce matin, au lieu du soir. Pas de conserves

    cette fois encore, décidément nous avons la "guigne".



  • August 22, 2017 14:54:22 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

    la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

    à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

    camp, un détachement venant de  Sprottau , et

    comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

    un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

    à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


    33


    raconte son séjour la-bas, sous la domination A.

    qui ne fut pas trop dur malgré tout.

    Quelques anciens reçoivent des colis, ils arrivent avec

    du retard, quelques uns en mauvais état


    27


  • August 22, 2017 14:52:07 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

    la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

    à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

    camp, un détachement venant de  Sprottau , et

    comportant beaucoup de blessés. Parmi eux se trouve

    un soldat du 214: fait prisonnier le 28 Mai,

    à l'ambulance de Mont-Notre-Dame. Il me


  • August 22, 2017 14:48:45 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés. Je ne parte pas de

    la désinfection elle-même, puisqu'elle est identique

    à la dernière. Il est rentré aujourdhui au

    camp, un détachement venant de


  • August 22, 2017 14:38:15 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


    26 Août

    Notre changement de baraque nous à amené une

    nouvelle désinfection. Comme précédemment, c'est

    le déballage qui recommence, bouillasses, effets et caisses

    bizarres autant que variés.


  • August 22, 2017 04:05:19 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer

    au logis et chercher une autre occupation pour

    passer cet après-midi. ça m'occasionne une

    dépense de quelques biscuits de plus, mais, je

    pense arriver à Mardi et c'est l'essentiel.


  • August 22, 2017 04:03:04 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "guigne" me poursuit. Pas de "cinéma"

    aujourdhui. La salle ou ont lieu les réunions est

    encombrée de colis. Il faut par conséquent rentrer



  • August 22, 2017 04:00:06 Jim McIntyre

    32


    dans l'intention d'aller cet après-midi au "cinéma".

    J'étais content, (autant que l'on peut l'être étant

    prisonnier) car celà me faisait une sortie, mais voilà

    qu'encore la "


Description

Save description
  • 50.541550841045556||17.56669468681639||

    Lamsdorf / Lambinowice

    ||1
Location(s)
  • Story location Lamsdorf / Lambinowice


ID
9477 / 249529
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Bibliothèque municipale de Toulouse, 1
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


August 25, 1918 – August 28, 1918
  • Français

  • Western Front

  • Prisoners of War



Notes and questions

Login to leave a note