FRBMTO-046 Michel Trille, item 15

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

24


que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

 même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

(vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


18 Août

Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


25


disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.

Une salle immense dans laquelle prennent place à peu près

toutes les races, l'orchestre composé de la musique militaire

russe, un piano tenu par un Italien. Le programme de cet

après-midi n'avait rien d'extraordinaire: Les environs de Berlin;

 Charly , le vainqueur de la faim; le cousin du Mexique;

aux entr'actes, la musique joue un chanteur français et un

Italien se font entendre. 5 Heures, nous sortons et regagnons

notre "prison" Voilà une journée qui m'a paru

relativement courte, avec ces quelques évènements, car c'est

bien un évènement que d'avoir l'occasion de sortir

Les nouvelles que nous parvenons à avoir du front nous

apprennent que la situation est plus-tot stationnaire

pour l'instant.


Transcription saved

24


que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

 même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

(vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


18 Août

Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


25


disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.

Une salle immense dans laquelle prennent place à peu près

toutes les races, l'orchestre composé de la musique militaire

russe, un piano tenu par un Italien. Le programme de cet

après-midi n'avait rien d'extraordinaire: Les environs de Berlin;

 Charly , le vainqueur de la faim; le cousin du Mexique;

aux entr'actes, la musique joue un chanteur français et un

Italien se font entendre. 5 Heures, nous sortons et regagnons

notre "prison" Voilà une journée qui m'a paru

relativement courte, avec ces quelques évènements, car c'est

bien un évènement que d'avoir l'occasion de sortir

Les nouvelles que nous parvenons à avoir du front nous

apprennent que la situation est plus-tot stationnaire

pour l'instant.



Transcription history
  • August 21, 2017 17:24:22 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

    messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

    mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

    de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

    après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.

    Une salle immense dans laquelle prennent place à peu près

    toutes les races, l'orchestre composé de la musique militaire

    russe, un piano tenu par un Italien. Le programme de cet

    après-midi n'avait rien d'extraordinaire: Les environs de Berlin;

     Charly , le vainqueur de la faim; le cousin du Mexique;

    aux entr'actes, la musique joue un chanteur français et un

    Italien se font entendre. 5 Heures, nous sortons et regagnons

    notre "prison" Voilà une journée qui m'a paru

    relativement courte, avec ces quelques évènements, car c'est

    bien un évènement que d'avoir l'occasion de sortir

    Les nouvelles que nous parvenons à avoir du front nous

    apprennent que la situation est plus-tot stationnaire

    pour l'instant.


  • August 21, 2017 17:23:05 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

    messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

    mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

    de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

    après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.

    Une salle immense dans laquelle prennent place à peu près

    toutes les races, l'orchestre composé de la musique militaire

    russe, un piano tenu par un Italien. Le programme de cet

    après-midi n'avait rien d'extraordinaire: Les environs de Berlin;

     Charly , le vainqueur de la faim; le cousin du Mexique;

    aux entr'actes, la musique joue un chanteur français et un

    Italien se font entendre. 5 Heures, nous sortons et regagnons

    notre "prison" Voilà une journée qui m'a paru

    relativement courte, avec ces quelques évènements, car c'est

    bien un évènement que d'avoir l'occasion de sortir

    Les vouvelles que nous parvenons à avoir du front nous

    apprennent que la situation est plus-tot stationnaire

    pour l'instant.



  • August 21, 2017 17:22:21 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

    messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

    mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

    de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

    après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.

    Une salle immense dans laquelle prennent place à peu près

    toutes les races, l'orchestre composé de la musique militaire

    russe, un piano tenu par un Italien. Le programme de cet

    après-midi n'avait rien d'extraordinaire: Les environs de Berlin;

     Charly , le vainqueur de la faim; le cousin du Mexique;

    aux entr'actes, la musique joue un chanteur français et un

    Italien se font entendre. 5 Heures, nous sortons et regagnons

    notre "prison" Voilà une journée qui m'a paru

    relativement courte, avec ces quelques évènements, car c'est

    bien un évènement que d'avoir l'occasion de sortir

    Les vouvelles que nous parvenons à avoir du front nous




  • August 21, 2017 17:18:12 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

    messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

    mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

    de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

    après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.

    Une salle immense dans laquelle prennent place à peu près

    toutes les races, l'orchestre composé de la musique militaire

    russe, un piano tenu par un Italien. Le programme de cet

    après-midi n'avait rien d'extraordinaire: Les environs de Berlin;

     Charly , le vainqueur de la faim; le cousin du Mexique;




  • August 21, 2017 17:15:18 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

    messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

    mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

    de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

    après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.

    Une salle immense dans laquelle prennent place à peu près

    toutes les races, l'orchestre composé de la musique militaire

    russe, un piano tenu par un Italien.



  • August 21, 2017 17:13:38 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

    messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis

    mon arrivée ici. Mais, pas de chance, la pluie s'est mise

    de la partie et à contrecarré mes projets. Par contre cet

    après-midi, je suis allé au cinéma au camp No 1.



  • August 21, 2017 17:11:34 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'étais préparé dans l'intention d'aller à la

    messe, la seule fois que j'en ai entendu parler depuis



  • August 21, 2017 17:10:07 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .

    Je me fait envoyer les deux que j'avais demandé bien entendu

    Et puis j'attendrais, aspirant toujours après ce départ que

    l'on nous à tant promis et qui ne vient jamais.

    Ce matin je m'



  • August 21, 2017 17:07:53 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


    25


    disant de supprimer l'envoi des colis jusqu'a nouvel  note .


  • August 21, 2017 17:06:44 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons

    de nouveau. C'est tout pour ma journée de Samedi.


    18 Août

    Dimanche, c'est la seule journée qui m'apporte

    un peu de joie, c'est en effet aujourdhui jour de

    correspondance. J'écris aujourdhui à mes parents, en leur


  • August 21, 2017 17:04:38 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de- chaux .

    C'est un peu médiocre, car cette chaux-vive,

    (vive est une façon de parler, elle le fut jadis), n'a rien

    de fameux. Enfin, on se donne l'illusion de la

    propreté. Nous rentrons donc notre mobilier et nous reinstallons



  • August 21, 2017 17:00:58 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la

    douche, c'est le "raous" traditionnel qui vous invite à

    circuler. Aussi vais-je rentrer à ma baraque sans me

    doucher. Nous voici donc rentrés, on finit la désinfection

    qui à comporté une lavage à l'eau-de-



  • August 21, 2017 16:57:13 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui

    est missing comble tout le temps. Vraiment ce n'est pas

    intéressant. Ce service qui fonctionnait si bien à Darmstadt

    laisse beaucoup a désirer ici. A peine entrés sous la


  • August 21, 2017 16:52:52 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une

     même colone. Nous pénétrons dans la salle de douches qui


  • August 21, 2017 16:44:17 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot

    Russes, Roumains, Italiens, Serbes, Anglais, ne forment qu'une



  • August 21, 2017 16:16:22 Jim McIntyre

    24


    que nos paillasses. Après la soupe c'est le départ pour

    les douches, qui se trouvent à environ 1 Kilomètre du

    camp. Nous partons par groupes séparés, mais bientot


Description

Save description
  • 50.541550841045556||17.56669468681639||

    Lamsdorf / Lambinowice

    ||1
Location(s)
  • Story location Lamsdorf / Lambinowice


ID
9477 / 249525
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Bibliothèque municipale de Toulouse, 1
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


  • Français

  • Western Front

  • Prisoners of War



Notes and questions

Login to leave a note