Carnet de guerre, item 11

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

 Titre  Le 14 Août 1914
Ce jour là on ne part pas de très
bon matin car l'étape n'est pas
forte, comme la veille on traverse
une région très fertile couverte de
champs de blés qui sont très beaux
et que l'on moissonne, la récolte sera
sûrement abondante car les épis sont
très gros et très lourds, de loin en loin
on voit dans les champs d'énormes
meules de paille de l'année précédente.
Nous arrivons à Binarville avant mi-
di et on n'était pas trop fatigués, mais
depuis que nous avons quitté le train
les chants on cessé, avec la poussière
que l'on avale sur les routes on n'a
guère envie de chanter. Comme tou-
jours pendant que les cuisiniers com-
mencent à préparer le repas du soir, les
autres nous allons chercher du vin, ce jour
là nous avons acheté un beau lapin que
nous avons mangé tous ensemble le
soir même. Depuis notre départ d'Agen
je voyais Combalbert de temps en temps,
lui était resté à la 23 Cie il n'y avait
pas de place au téléphone et je
n'avais pu encore le faire venir, mais
je lui promis que dès qu'il y en aurais
une, je ferais tout mon possible pour
le faire venir. Dans ce village com-
me partout où nous cantonnerons pen-
dant quelques temps, nous sommes logés
dans les granges ou hangars.

 Titre  Le 15 Août 1914
Nous partons avant le jour et nous
nous engageons bientôt dans la forêt de
l'Argonne, la route est pénible car le
terrain est très accidenté, mais on fait
assez bien cette marche, car notre lieu-
tenant a obtenu du Colonel, la veille, de
nous faire mettre un tiers des sacs à la
voiture et pour porter les autres nous
les portons un peu chacun. Le trajet est
languissant tout de même car nous
ne voyons pas à 100 mètres de chaque
côté de la route tellement la forêt est
boisée. Nous arrivons enfin hors de cette
forêt et passons Apremont, ici le pays
redevient assez beau, mais c'est princi-
palement des paturage que l'on trouve
maintenant. Nou arrivons a Somme-
rance dans l'apres-midi vers trois heures.
Comme d'habitude nous allons chercher
du vin, ici nous en trouvons tant que
nous voulons, il fallait qu'il y en ait en
quantité, car le lendemain nous avons
appris que rien que pour notre ré-
giment il s'en était vendu 6000 litres, il
y en avait plusieurs qui tenaient la
cuite où une paille comme nous disons
vulgairement. Le colonel en était même
inquiet et maintenant à partir de ce jour
il fit mettre une sentinelle devant les dé-
bits, mais cela n'empeche pas que s'il y
en avait on s'en procurait tout de même.

Transcription saved

 Titre  Le 14 Août 1914
Ce jour là on ne part pas de très
bon matin car l'étape n'est pas
forte, comme la veille on traverse
une région très fertile couverte de
champs de blés qui sont très beaux
et que l'on moissonne, la récolte sera
sûrement abondante car les épis sont
très gros et très lourds, de loin en loin
on voit dans les champs d'énormes
meules de paille de l'année précédente.
Nous arrivons à Binarville avant mi-
di et on n'était pas trop fatigués, mais
depuis que nous avons quitté le train
les chants on cessé, avec la poussière
que l'on avale sur les routes on n'a
guère envie de chanter. Comme tou-
jours pendant que les cuisiniers com-
mencent à préparer le repas du soir, les
autres nous allons chercher du vin, ce jour
là nous avons acheté un beau lapin que
nous avons mangé tous ensemble le
soir même. Depuis notre départ d'Agen
je voyais Combalbert de temps en temps,
lui était resté à la 23 Cie il n'y avait
pas de place au téléphone et je
n'avais pu encore le faire venir, mais
je lui promis que dès qu'il y en aurais
une, je ferais tout mon possible pour
le faire venir. Dans ce village com-
me partout où nous cantonnerons pen-
dant quelques temps, nous sommes logés
dans les granges ou hangars.

 Titre  Le 15 Août 1914
Nous partons avant le jour et nous
nous engageons bientôt dans la forêt de
l'Argonne, la route est pénible car le
terrain est très accidenté, mais on fait
assez bien cette marche, car notre lieu-
tenant a obtenu du Colonel, la veille, de
nous faire mettre un tiers des sacs à la
voiture et pour porter les autres nous
les portons un peu chacun. Le trajet est
languissant tout de même car nous
ne voyons pas à 100 mètres de chaque
côté de la route tellement la forêt est
boisée. Nous arrivons enfin hors de cette
forêt et passons Apremont, ici le pays
redevient assez beau, mais c'est princi-
palement des paturage que l'on trouve
maintenant. Nou arrivons a Somme-
rance dans l'apres-midi vers trois heures.
Comme d'habitude nous allons chercher
du vin, ici nous en trouvons tant que
nous voulons, il fallait qu'il y en ait en
quantité, car le lendemain nous avons
appris que rien que pour notre ré-
giment il s'en était vendu 6000 litres, il
y en avait plusieurs qui tenaient la
cuite où une paille comme nous disons
vulgairement. Le colonel en était même
inquiet et maintenant à partir de ce jour
il fit mettre une sentinelle devant les dé-
bits, mais cela n'empeche pas que s'il y
en avait on s'en procurait tout de même.


Transcription history
  • March 25, 2017 21:24:12 Johann Grimm

     Titre  Le 14 Août 1914
    Ce jour là on ne part pas de très
    bon matin car l'étape n'est pas
    forte, comme la veille on traverse
    une région très fertile couverte de
    champs de blés qui sont très beaux
    et que l'on moissonne, la récolte sera
    sûrement abondante car les épis sont
    très gros et très lourds, de loin en loin
    on voit dans les champs d'énormes
    meules de paille de l'année précédente.
    Nous arrivons à Binarville avant mi-
    di et on n'était pas trop fatigués, mais
    depuis que nous avons quitté le train
    les chants on cessé, avec la poussière
    que l'on avale sur les routes on n'a
    guère envie de chanter. Comme tou-
    jours pendant que les cuisiniers com-
    mencent à préparer le repas du soir, les
    autres nous allons chercher du vin, ce jour
    là nous avons acheté un beau lapin que
    nous avons mangé tous ensemble le
    soir même. Depuis notre départ d'Agen
    je voyais Combalbert de temps en temps,
    lui était resté à la 23 Cie il n'y avait
    pas de place au téléphone et je
    n'avais pu encore le faire venir, mais
    je lui promis que dès qu'il y en aurais
    une, je ferais tout mon possible pour
    le faire venir. Dans ce village com-
    me partout où nous cantonnerons pen-
    dant quelques temps, nous sommes logés
    dans les granges ou hangars.

     Titre  Le 15 Août 1914
    Nous partons avant le jour et nous
    nous engageons bientôt dans la forêt de
    l'Argonne, la route est pénible car le
    terrain est très accidenté, mais on fait
    assez bien cette marche, car notre lieu-
    tenant a obtenu du Colonel, la veille, de
    nous faire mettre un tiers des sacs à la
    voiture et pour porter les autres nous
    les portons un peu chacun. Le trajet est
    languissant tout de même car nous
    ne voyons pas à 100 mètres de chaque
    côté de la route tellement la forêt est
    boisée. Nous arrivons enfin hors de cette
    forêt et passons Apremont, ici le pays
    redevient assez beau, mais c'est princi-
    palement des paturage que l'on trouve
    maintenant. Nou arrivons a Somme-
    rance dans l'apres-midi vers trois heures.
    Comme d'habitude nous allons chercher
    du vin, ici nous en trouvons tant que
    nous voulons, il fallait qu'il y en ait en
    quantité, car le lendemain nous avons
    appris que rien que pour notre ré-
    giment il s'en était vendu 6000 litres, il
    y en avait plusieurs qui tenaient la
    cuite où une paille comme nous disons
    vulgairement. Le colonel en était même
    inquiet et maintenant à partir de ce jour
    il fit mettre une sentinelle devant les dé-
    bits, mais cela n'empeche pas que s'il y
    en avait on s'en procurait tout de même.


Description

Save description
  • 49.2410659||4.893919||

    Binarville

  • 49.254362675409524||4.939918518066406||

    Forêt de l'Argonne

  • 49.269365||4.987899||

    Apremont

  • 49.328806||4.986856||

    Sommerance

Location(s)
  • Document location Binarville
  • Additional document location Forêt de l'Argonne
  • Additional document location Apremont
  • Additional document location Sommerance
Login and add location


ID
9286 / 88406
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
DELRIEU
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages

Login to edit the fronts

Login to add keywords

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note