Lettre du soldat H. Grimal à son oncle P. Terral, curé, du 3 février 1917

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

[page de droite]


    Montpellier le 3 février 1917


   Cher Oncle


J'ai attendu votre votre répon-

se avec beaucoup d'impatience

et je n'ai rien vu je ne sais pas

si vous ne l'auriez pas reçue

et cependant il me tarde de sa-

voir de vos nouvelles et ainsi

que de mon frère. Ca je suis

ici comme un pauvre abandon-

né ne retardez pas donc cette fois

ci et faites moi une lettre bien

longue et si vous pouvez me

rendre le service que je vous

ai demandé en m'envoyant


[page de gauche]


vous pourriez croie que c'est pé-

nible à 20 ans de laisser les os

à Montpellier.

Et dire de nous avons encore

595 jours de souffrance quand

j'y pense je m'ennuie beaucoup

mais il faut que cela passe.

Vous j'en dis pas plus long pour le

moment car le papier me manque-

rait.

Vous me ferez donc réponse au

plutot je l'attendrai vendredi et

vous me ferez le service que je vous

demande si vous voulez ou bien

dites a Louis de me l'envoyer toujours

15 ou 20 frands pour attendre

a Paques vous me fez plaisir

Votre neveu dévoué qui vous

aime et vous embrassse tous de tout

son  coeur.                    Grimal Henri


[page de gauche dans la marge, verticalement]


Même adresse

solda au 122 regiment d'infanterie      missing compagnie

                                                                             à Montpellier Heraut


Transcription saved

[page de droite]


    Montpellier le 3 février 1917


   Cher Oncle


J'ai attendu votre votre répon-

se avec beaucoup d'impatience

et je n'ai rien vu je ne sais pas

si vous ne l'auriez pas reçue

et cependant il me tarde de sa-

voir de vos nouvelles et ainsi

que de mon frère. Ca je suis

ici comme un pauvre abandon-

né ne retardez pas donc cette fois

ci et faites moi une lettre bien

longue et si vous pouvez me

rendre le service que je vous

ai demandé en m'envoyant


[page de gauche]


vous pourriez croie que c'est pé-

nible à 20 ans de laisser les os

à Montpellier.

Et dire de nous avons encore

595 jours de souffrance quand

j'y pense je m'ennuie beaucoup

mais il faut que cela passe.

Vous j'en dis pas plus long pour le

moment car le papier me manque-

rait.

Vous me ferez donc réponse au

plutot je l'attendrai vendredi et

vous me ferez le service que je vous

demande si vous voulez ou bien

dites a Louis de me l'envoyer toujours

15 ou 20 frands pour attendre

a Paques vous me fez plaisir

Votre neveu dévoué qui vous

aime et vous embrassse tous de tout

son  coeur.                    Grimal Henri


[page de gauche dans la marge, verticalement]


Même adresse

solda au 122 regiment d'infanterie      missing compagnie

                                                                             à Montpellier Heraut



Transcription history
  • April 5, 2017 13:01:16 Mireille LABORIE

    [page de droite]


        Montpellier le 3 février 1917


       Cher Oncle


    J'ai attendu votre votre répon-

    se avec beaucoup d'impatience

    et je n'ai rien vu je ne sais pas

    si vous ne l'auriez pas reçue

    et cependant il me tarde de sa-

    voir de vos nouvelles et ainsi

    que de mon frère. Ca je suis

    ici comme un pauvre abandon-

    né ne retardez pas donc cette fois

    ci et faites moi une lettre bien

    longue et si vous pouvez me

    rendre le service que je vous

    ai demandé en m'envoyant


    [page de gauche]


    vous pourriez croie que c'est pé-

    nible à 20 ans de laisser les os

    à Montpellier.

    Et dire de nous avons encore

    595 jours de souffrance quand

    j'y pense je m'ennuie beaucoup

    mais il faut que cela passe.

    Vous j'en dis pas plus long pour le

    moment car le papier me manque-

    rait.

    Vous me ferez donc réponse au

    plutot je l'attendrai vendredi et

    vous me ferez le service que je vous

    demande si vous voulez ou bien

    dites a Louis de me l'envoyer toujours

    15 ou 20 frands pour attendre

    a Paques vous me fez plaisir

    Votre neveu dévoué qui vous

    aime et vous embrassse tous de tout

    son  coeur.                    Grimal Henri


    [page de gauche dans la marge, verticalement]


    Même adresse

    solda au 122 regiment d'infanterie      missing compagnie

                                                                                 à Montpellier Heraut


  • April 5, 2017 13:00:05 Mireille LABORIE

    [page de droite]


        Montpellier le 3 février 1917


       Cher Oncle


    J'ai attendu votre votre répon-

    se avec beaucoup d'impatience

    et je n'ai rien vu je ne sais pas

    si vous ne l'auriez pas reçue

    et cependant il me tarde de sa-

    voir de vos nouvelles et ainsi

    que de mon frère. Ca je suis

    ici comme un pauvre abandon-

    né ne retardez pas donc cette fois

    ci et faites moi une lettre bien

    longue et si vous pouvez me

    rendre le service que je vous

    ai demandé en m'envoyant


    [page de gauche]


    vous pourriez croie que c'est pé-

    nible à 20 ans de laisser les os

    à Montpellier.

    Et dire de nous avons encore

    595 jours de souffrance quand

    j'y pense je m'ennuie beaucoup

    mais il faut que cela passe.

    Vous j'en dis pas plus long pour le

    moment car le papier me manque-

    rait.

    Vous me ferez donc réponse au

    plutot je l'attendrai vendredi et

    vous me ferez le service que je vous

    demande si vous voulez ou bien

    dites a Louis de me l'envoyer toujours

    15 ou 20 frands pour attendre

    a Paques vous me fez plaisir

    Votre neveu dévoué qui vous

    aime et vous embrassse tous de tout

    son  coeur.                    Grimal Henri


    [page de gauche dans la marge, verticalement]





  • April 5, 2017 12:54:09 Mireille LABORIE

    [page de droite]


        Montpellier le 3 février 1917


       Cher Oncle


    J'ai attendu votre votre répon-

    se avec beaucoup d'impatience

    et je n'ai rien vu je ne sais pas

    si vous ne l'auriez pas reçue

    et cependant il me tarde de sa-

    voir de vos nouvelles et ainsi

    que de mon frère. Ca je suis

    ici comme un pauvre abandon-

    né ne retardez pas donc cette fois

    ci et faites moi une lettre bien

    longue et si vous pouvez me

    rendre le service que je vous

    ai demandé en m'envoyant


    [page de gauche]





Description

Save description
  • 43.610769||3.876716||

  • 43.610769||3.876716||

    Caserne Montpellier

Location(s)
  • Document location
  • Additional document location Caserne Montpellier
Login and add location


ID
9242 / 88060
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Henri Grimal
Licence
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Artillery
  • Home Front
  • Medical
  • Recruitment and Conscription
  • Transport
  • Trench Life
  • Women

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note