FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 95

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche

encore avec prudence. Il nous 

a fallu traverser tout le village. Quelle 

impression de tristesse j'emporte de cette 

vision. Pour gagner le poste d'Apremont 

à l'extrémité, on ne peut suivre la 

rue qui est en pleine vue et battue 

par les balles ; alors on passe d'une 

maison à l'autre longeant la rue, au 

travers des murs éventrés. 

Ce petit village de St. Agnant devait 

être assez riche et coquet ; ce qui 

reste de ces pauvres maisons indique 

encore un certain luxe ; des 

boiseries, des tapisseries, des 

cheminées ; mais hélas! tout cela 

en lambeaux ; par les toits et plafonds effondrés, 

l'eau tombe comme dehors. 

page droite

De la paille jetée dans les coins, sur 

laquelle des milliers d'hommes ont 

dû reposer en hâte et qui n'est 

plus maintenant que du fumier. 

A la dernière maison par une 

crevasse du ruin, j'aperçois à 

300 400 mètres, une sentinelle 

Boche. 

Et maintenant rapidement 

le récit de notre départ et de notre 

étape de St. Agnant ici - 

Dès 3 heures ce matin nous étions 

debout et quoique le départ 

de la Cie. ne doit avoir lieu qu'une 

heure après le nôtre, tout le 

monde se lève en même temps. 

D'ailleurs ceux qui nous remplacent 

Transcription saved

page gauche

encore avec prudence. Il nous 

a fallu traverser tout le village. Quelle 

impression de tristesse j'emporte de cette 

vision. Pour gagner le poste d'Apremont 

à l'extrémité, on ne peut suivre la 

rue qui est en pleine vue et battue 

par les balles ; alors on passe d'une 

maison à l'autre longeant la rue, au 

travers des murs éventrés. 

Ce petit village de St. Agnant devait 

être assez riche et coquet ; ce qui 

reste de ces pauvres maisons indique 

encore un certain luxe ; des 

boiseries, des tapisseries, des 

cheminées ; mais hélas! tout cela 

en lambeaux ; par les toits et plafonds effondrés, 

l'eau tombe comme dehors. 

page droite

De la paille jetée dans les coins, sur 

laquelle des milliers d'hommes ont 

dû reposer en hâte et qui n'est 

plus maintenant que du fumier. 

A la dernière maison par une 

crevasse du ruin, j'aperçois à 

300 400 mètres, une sentinelle 

Boche. 

Et maintenant rapidement 

le récit de notre départ et de notre 

étape de St. Agnant ici - 

Dès 3 heures ce matin nous étions 

debout et quoique le départ 

de la Cie. ne doit avoir lieu qu'une 

heure après le nôtre, tout le 

monde se lève en même temps. 

D'ailleurs ceux qui nous remplacent 


Transcription history
  • April 25, 2019 01:55:50 Amy Benson

    page gauche

    encore avec prudence. Il nous 

    a fallu traverser tout le village. Quelle 

    impression de tristesse j'emporte de cette 

    vision. Pour gagner le poste d'Apremont 

    à l'extrémité, on ne peut suivre la 

    rue qui est en pleine vue et battue 

    par les balles ; alors on passe d'une 

    maison à l'autre longeant la rue, au 

    travers des murs éventrés. 

    Ce petit village de St. Agnant devait 

    être assez riche et coquet ; ce qui 

    reste de ces pauvres maisons indique 

    encore un certain luxe ; des 

    boiseries, des tapisseries, des 

    cheminées ; mais hélas! tout cela 

    en lambeaux ; par les toits et plafonds effondrés, 

    l'eau tombe comme dehors. 

    page droite

    De la paille jetée dans les coins, sur 

    laquelle des milliers d'hommes ont 

    dû reposer en hâte et qui n'est 

    plus maintenant que du fumier. 

    A la dernière maison par une 

    crevasse du ruin, j'aperçois à 

    300 400 mètres, une sentinelle 

    Boche. 

    Et maintenant rapidement 

    le récit de notre départ et de notre 

    étape de St. Agnant ici - 

    Dès 3 heures ce matin nous étions 

    debout et quoique le départ 

    de la Cie. ne doit avoir lieu qu'une 

    heure après le nôtre, tout le 

    monde se lève en même temps. 

    D'ailleurs ceux qui nous remplacent 


  • April 25, 2019 01:53:24 Amy Benson

    page gauche

    encore avec prudence. Il nous 

    a fallu traverser tout le village. Quelle 

    impression de tristesse j'emporte de cette 

    vision. Pour gagner le poste d'Apremont 

    à l'extrémité, on ne peut suivre la 

    rue qui est en pleine vue et battue 

    par les balles ; alors on passe d'une 

    maison à l'autre longeant la rue, au 

    travers des murs éventrés. 

    Ce petit village de St. Agnant devait 

    être assez riche et coquet ; ce qui 

    reste de ces pauvres maisons indique 

    encore un certain luxe ; des 

    boiseries, des tapisseries, des 

    cheminées ; mais hélas! tout cela 

    en lambeaux ; par les toits et plafonds effondrés, 

    l'eau tombe comme dehors. 

    page droite

    De la paille jetée dans les coins, sur 

    laquelle des milliers d'hommes ont 

    dû reposer en hâte et qui n'est 

    plus maintenant que du fumier. 

    A la dernière maison par une 

    crevasse du ruin, j'aperçois à 

    300 400 mètres, une sentinelle 

    Boche. 

    Et maintenantreapidement 

    le récit de notre départ et de notre 

    étape de St. Agnant ici. 

    Dès 3 heures ce matin nous xxx

    debout et quoique le départ 

    de la Cie. ne xxx avoir lieu qu'une 

    heure après le nôtre, tout le 

    monde se lève en même temps. 

    D'ailleurs ceux qui nous remplacent 


  • April 25, 2019 01:52:46 Amy Benson

    page gauche

    encore avec prudence. Il nous 

    a fallu traverser tout le village. Quelle 

    impression de tristesse j'emporte de cette 

    vision. Pour gagner le poste d'Apremont 

    à l'extrémité, on ne peut suivre la 

    rue qui est en pleine vue et battue 

    par les balles ; alors on passe d'une 

    maison à l'autre longeant la rue, au 

    travers des murs éventrés. 

    Ce petit village de St. Agnant devait 

    être assez riche et coquet ; ce qui 

    reste de ces pauvres maisons indique 

    encore un certain luxe ; des 

    boiseries, des tapisseries, des 

    cheminées ; mais hélas! tout cela 

    en lambeaux ; par les toits et plafonds effondrés, 

    l'eau tombe comme dehors. 

    page droite

    De la paille jetée dans les coins, sur 

    laquelle des milliers d'hommes ont 

    dû reposer en hâte et qui n'est 

    plus maintenant que du fremier. 

    A la dernière maison par une 

    crevasse du ruin, j'aperçois à 

    300 400 mètres, une sentinelle 

    Boche. 

    Et maintenantreapidement 

    le récit de notre départ et de notre 

    étape de St. Agnant ici. 

    Dès 3 heures ce matin nous xxx

    debout et quoique le départ 

    de la Cie. ne xxx avoir lieu qu'une 

    heure après le nôtre, tout le 

    monde se lève en même temps. 

    D'ailleurs ceux qui nous remplacent 


  • April 25, 2019 01:50:42 Amy Benson

    page gauche

    encore avec prudence. Il nous 

    a fallu traverser tout le village. Quelle 

    impression de tristesse j'emporte de cette 

    vision. Pour gagner le poste d'Apremont 

    à l'extrémité, on ne peut suivre la 

    rue qui est en pleine vue et battue 

    par les balles ; alors on passe d'une 

    maison à l'autre longeant la rue, au 

    travers des murs éventrés. 

    Ce petit village de St. Agnant devait 

    être assez riche et coquet ; ce qui 

    reste de ces pauvres maisons indique 

    encore un certain luxe ; des 

    boiseries, des tapisseries, des 

    cheminées ; mais hélas! tout cela 

    en lambeaux ; par les toits et plafonds effondrés, 

    l'eau tombe comme dehors. 

    page droite

    De la paille jetée dans les coins, sur 

    laquelle des milliers d'hommes ont 

    dû reposer en hâte et qui n'est 

    plus maintenant que du fremier. 

    A la dernière maison par une 

    crevasse du ruin, j'aperçois à 

    300 400 mètres, une sentinelle 

    Boche. 

    Et maintenantreapidement 

    le récit de notre départ et de notre 

    étape de St. Agnant ici. 

    Dès 3 heures ce matin nous xxx

    debout et quoique le départ 

    de la Cie. ne xxx avoir lieu qu'une 

    heure après le nôtre, tout le 

    monde se lève en même temps. 

    D'ailleurs ceux qui nous remplacent 


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247855
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


December 27, 1915 – December 27, 1915
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note