FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 87

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche

temps que moi et qui par 

insouciance, bêtise aussi un peu 

s'est mis dans ce mauvais cas. Pour 

punition le Colonel l'envoie en 

première ligne. Nous montons tous 

les deux à travers les boyaux et je le 

fais reposer un peu car il a bien 

chaud avec tout son bagage. Le malheureux 

n'a pas eu conscience de la gravité du 

cas dans lequel il se mettait et il me dit 

que bien sûr il ne recommencera pas. 

Je comprends!

Mon prisonnier remis aux mains 

du sergt major Chaste de la 7e. je 

porte mes pièces au bureau du 

Colonel et j'arrive juste pour 

l'enterrement des quatre camarades 

page droite

tués hier. 

Les quatre cercueils sont là posés 

côte à côte sur deux madriers. Une 

section en arms rend les honneurs ; le 

sergent aumônier dit la messe sur un 

autel improvisé là en plein aire avec 

des gabions et des planches. Un brancardier 

lui sert de répondant. Tous les 

officiers du Camp sont là, le Colonel en tête. 

Et la cérémonie se déroule 

simple et émouvante. Dans la 

vaste échanerure qui s'ouvre 

entre les deux collines, le ciel 

apparaît merveilleux de douceur 

et de calme, coloré des nuances

les plus délicates opposant son 

charme à l'aridité des versantes

Transcription saved

page gauche

temps que moi et qui par 

insouciance, bêtise aussi un peu 

s'est mis dans ce mauvais cas. Pour 

punition le Colonel l'envoie en 

première ligne. Nous montons tous 

les deux à travers les boyaux et je le 

fais reposer un peu car il a bien 

chaud avec tout son bagage. Le malheureux 

n'a pas eu conscience de la gravité du 

cas dans lequel il se mettait et il me dit 

que bien sûr il ne recommencera pas. 

Je comprends!

Mon prisonnier remis aux mains 

du sergt major Chaste de la 7e. je 

porte mes pièces au bureau du 

Colonel et j'arrive juste pour 

l'enterrement des quatre camarades 

page droite

tués hier. 

Les quatre cercueils sont là posés 

côte à côte sur deux madriers. Une 

section en arms rend les honneurs ; le 

sergent aumônier dit la messe sur un 

autel improvisé là en plein aire avec 

des gabions et des planches. Un brancardier 

lui sert de répondant. Tous les 

officiers du Camp sont là, le Colonel en tête. 

Et la cérémonie se déroule 

simple et émouvante. Dans la 

vaste échanerure qui s'ouvre 

entre les deux collines, le ciel 

apparaît merveilleux de douceur 

et de calme, coloré des nuances

les plus délicates opposant son 

charme à l'aridité des versantes


Transcription history
  • April 6, 2019 03:39:10 Amy Benson

    page gauche

    temps que moi et qui par 

    insouciance, bêtise aussi un peu 

    s'est mis dans ce mauvais cas. Pour 

    punition le Colonel l'envoie en 

    première ligne. Nous montons tous 

    les deux à travers les boyaux et je le 

    fais reposer un peu car il a bien 

    chaud avec tout son bagage. Le malheureux 

    n'a pas eu conscience de la gravité du 

    cas dans lequel il se mettait et il me dit 

    que bien sûr il ne recommencera pas. 

    Je comprends!

    Mon prisonnier remis aux mains 

    du sergt major Chaste de la 7e. je 

    porte mes pièces au bureau du 

    Colonel et j'arrive juste pour 

    l'enterrement des quatre camarades 

    page droite

    tués hier. 

    Les quatre cercueils sont là posés 

    côte à côte sur deux madriers. Une 

    section en arms rend les honneurs ; le 

    sergent aumônier dit la messe sur un 

    autel improvisé là en plein aire avec 

    des gabions et des planches. Un brancardier 

    lui sert de répondant. Tous les 

    officiers du Camp sont là, le Colonel en tête. 

    Et la cérémonie se déroule 

    simple et émouvante. Dans la 

    vaste échanerure qui s'ouvre 

    entre les deux collines, le ciel 

    apparaît merveilleux de douceur 

    et de calme, coloré des nuances

    les plus délicates opposant son 

    charme à l'aridité des versantes


  • April 6, 2019 03:28:18 Amy Benson

    page gauche

    temps que moi et qui par 

    insouciance, bêtise aussi un peu 

    s'est mis dans ce mauvais cas. Pour 

    punition le Colonel l'envoie en 

    première ligne. Nous montons tous 

    les deux à travers les boyaux et je le 

    fais reposer un peu car il a bien 

    chaud avec tout son bagage. Le malheureux 

    n'a pas eu conscience de la gravité du 

    cas dans lequel il se mettait et il me dit 

    que bien sûr il ne recommencera pas. 

    Je comprends!

    Mon prisonnier remis aux mains 

    du sergt major Chaste de la 7e. je 

    porte mes pièces au bureau du 

    Colonel et j'arrive juste pour 

    l'enterrement des quatre camarades 

    page droite

    tués hier. 

    Les quatre cercueils sont là posés 

    côte à côte sur deux madriers. Une 

    section en arms rend les honneurs ; le 

    sergent aumônier dit la messe sur un 

    autel improvisé là en plein aire avec 

    des gabions et des planches. Un brancardier 

    lui sert de répondant. Tous les 

    officiers du Camp sont là, le Colonel en tête. 

    Et la cérémonie se déroule 

    simple et émouvante. Dans la 

    vaste échanerure qui s'ouvre 

    entre les deux collines, le ciel 

    apparaît merveilleux de douceur 

    et de calme, coloré des nuances

    les plus délicates opposant son 

    charme à l'aridité des versantes


  • April 6, 2019 03:25:01 Amy Benson

    page gauche

    temps que moi et qui par 

    insouciance, bêtise aussi un peu 

    s'est xx dans ce mauvais cas. Pour 

    punition le Colonel l'envoie en 

    première ligne. Nous montons tous 

    les deux à travers les boyaux et je le 

    fais reposer un peu car il a bien 

    chaud avec tout son bagage. Le malheureux 

    n'a pas eu conscience de la gravité du 

    cas dans lequel il se mettait et il me dit 

    que bien sûr il ne recommencera pas. 

    Je comprends!

    Mon prisonnier remis aux mains 

    du sergt major Chaste de la 7e. je 

    porte mes pièces au bureau du 

    Colonel et j'arrive juste pour 

    l'enterrement des quatre camarades 

    page droite

    tués hier. 

    Les quatre cercueils sont là posés 

    côte à côte sur deux madriers. Une 

    section en arms rend les honneurs ; le 

    sergent aumônier dit la messe sur un 

    autel improvisé là en plein aire avec 

    des gabions et des planches. Un brancardier 

    lui sert de répondant. Tous les 

    officiers du Camp sont là, le Colonel en tête. 

    Et la cérémonie se déroule 

    simple et émouvante. Dans la 

    vaste échanerure qui s'ouvre 

    entre les deux collines, le ciel 

    apparaît merveilleux de douceur 

    et de calme, coloré des nuances

    les plus délicates opposant son 

    charme à l'aridité des versantes


  • April 6, 2019 03:24:44 Amy Benson

    page gauche

    temps que moi et qui par 

    insouciance, bêtise aussi un peu 

    s'est xx dans ce mauvais cas. Pour 

    punition le Colonel l'envoie en 

    première ligne. Nous montons tous 

    les deux à travers les boyaux et je le 

    fais reposer un peu car il a bien 

    chaud avec tout son bagage. Le malheureux 

    n'a pas eu conscience de la gravité du 

    cas dans lequel il se mettait et il me dit 

    que bien sûr il ne recommencera pas. 

    Je comprends!

    Mon prisonnier remis aux mains 

    du sergt major Chaste de la 7e. je 

    porte mes pièces au bureau du 

    Colonel et j'arrive juste pour 

    l'enterrement des quatre camarades 

    page droite

    tués hier. 

    Les quatre cercueils sont là posés 

    côte à côte sur deux madriers. Une 

    section en arms rend les honneurs ; le 

    sergent aumônier dit la messe sur un 

    autel improvisé là en plein aire avec 

    des gabions et des planches. Un brancardier 

    lui sert de répondant. Tous les 

    officiers du Camp sont là, le Colonel en tête. 

    Et la cérémonie se déroule 

    simple et émouvante. Dans la 

    vaste échanerure qui s'ouvre 

    entre les deux collines, le ciel 

    apparaît merveilleux de douceur 

    et de calme, coloré des nuances

    les plus délicates opposant son 

    charme à l'aridité des versantes


  • April 6, 2019 02:46:36 Amy Benson

    page gauche

    temps que moi et qui par 

    insouciance, bêtise aussi un peu 

    s'est xx dans ce mauvais cas. Pour 

    punition le Colonel l'envoie en 

    première ligne. Nous montons tous 

    les deux à travers les boyaux et je le 

    fais reposer un peu car il a bien 

    chaud avec tout son bagage. Le malheureux 

    n'a pas eu conscience de la gravité du 

    cas dans lequel il se mettait et il me dit 

    que bien sûr il ne recommencera pas. 

    Je comprends!



Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247847
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


December 15, 1915 – December 15, 1915
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note