FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 86

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche

d'avoir des ennuis relativement à 

son état d'esprit dont il se rend bien 

compte. Je le rassure et lui conseille 

de faire tous ses efforts pour surmonter 

sa crainte et ses appréhensions. Alors 

ils s'en hardit et me demande de bien 

vouloir lui lire une lettre qu'il a reçu 

de chez lui, car il ne sait pas lire. 

Quelle tristesse pour les pauvres 

malheureux comme lui qui leur 

ignorance isole encore bien plus que 

nous de tout ce qu'ils ont de plus 

cher au monde. Pauvre lettre où 

il n'y avait rien, rien de ce qui nous 

émeut nous, et pourtant qui l'a fait 

pleurer, lui. La femme lui dit qu'elle 

va bien, les quatre enfants aussi, qu'elle

page droite

 n'a pu faire qu'une partie des semailles 

et qu'elle a touché xx allocation "Plus 

rien à te mettre, je t'embrasse, ta femme"

Et il était content, ce pauvre Bermardeau

et il me remerciait de lui avoir révélé 

ce qu'il contenait ce bout de papier 

qu'il portait sur lui depuis plusieurs 

jours, comme un trésor sans oser le 

confier à personne. 

Je suis parti au Rapport de 

très bonne heure ce matin ; il m'a 

fallu conduire au Camp Tourret 

le soldat Eveillard puni de 4 jours 

de prison par le Général de Divisions 

pour être rentré de permission avec 

3 jours de retard. C'est ce soldat 

qui était parti en permission en même 

Transcription saved

page gauche

d'avoir des ennuis relativement à 

son état d'esprit dont il se rend bien 

compte. Je le rassure et lui conseille 

de faire tous ses efforts pour surmonter 

sa crainte et ses appréhensions. Alors 

ils s'en hardit et me demande de bien 

vouloir lui lire une lettre qu'il a reçu 

de chez lui, car il ne sait pas lire. 

Quelle tristesse pour les pauvres 

malheureux comme lui qui leur 

ignorance isole encore bien plus que 

nous de tout ce qu'ils ont de plus 

cher au monde. Pauvre lettre où 

il n'y avait rien, rien de ce qui nous 

émeut nous, et pourtant qui l'a fait 

pleurer, lui. La femme lui dit qu'elle 

va bien, les quatre enfants aussi, qu'elle

page droite

 n'a pu faire qu'une partie des semailles 

et qu'elle a touché xx allocation "Plus 

rien à te mettre, je t'embrasse, ta femme"

Et il était content, ce pauvre Bermardeau

et il me remerciait de lui avoir révélé 

ce qu'il contenait ce bout de papier 

qu'il portait sur lui depuis plusieurs 

jours, comme un trésor sans oser le 

confier à personne. 

Je suis parti au Rapport de 

très bonne heure ce matin ; il m'a 

fallu conduire au Camp Tourret 

le soldat Eveillard puni de 4 jours 

de prison par le Général de Divisions 

pour être rentré de permission avec 

3 jours de retard. C'est ce soldat 

qui était parti en permission en même 


Transcription history
  • April 6, 2019 02:42:20 Amy Benson

    page gauche

    d'avoir des ennuis relativement à 

    son état d'esprit dont il se rend bien 

    compte. Je le rassure et lui conseille 

    de faire tous ses efforts pour surmonter 

    sa crainte et ses appréhensions. Alors 

    ils s'en hardit et me demande de bien 

    vouloir lui lire une lettre qu'il a reçu 

    de chez lui, car il ne sait pas lire. 

    Quelle tristesse pour les pauvres 

    malheureux comme lui qui leur 

    ignorance isole encore bien plus que 

    nous de tout ce qu'ils ont de plus 

    cher au monde. Pauvre lettre où 

    il n'y avait rien, rien de ce qui nous 

    émeut nous, et pourtant qui l'a fait 

    pleurer, lui. La femme lui dit qu'elle 

    va bien, les quatre enfants aussi, qu'elle

    page droite

     n'a pu faire qu'une partie des semailles 

    et qu'elle a touché xx allocation "Plus 

    rien à te mettre, je t'embrasse, ta femme"

    Et il était content, ce pauvre Bermardeau

    et il me remerciait de lui avoir révélé 

    ce qu'il contenait ce bout de papier 

    qu'il portait sur lui depuis plusieurs 

    jours, comme un trésor sans oser le 

    confier à personne. 

    Je suis parti au Rapport de 

    très bonne heure ce matin ; il m'a 

    fallu conduire au Camp Tourret 

    le soldat Eveillard puni de 4 jours 

    de prison par le Général de Divisions 

    pour être rentré de permission avec 

    3 jours de retard. C'est ce soldat 

    qui était parti en permission en même 


  • April 6, 2019 02:40:50 Amy Benson

    page gauche

    d'avoir des ennuis relativement à 

    son état d'esprit dont il se rend bien 

    compte. Je le rassure et lui conseille 

    de faire tous ses efforts pour surmonter 

    sa crainte et ses appréhensions. Alors 

    ils s'en hardit et me demande de bien 

    vouloir lui lire une lettre qu'il a reçu 

    de chez lui, car il ne sait pas lire. 

    Quelle tristesse pour les pauvres 

    malheureux comme lui qui leur 

    ignorance isole encore bien plus que 

    nous de tout ce qu'ils ont de plus 

    cher au monde. Pauvre lettre où 

    il n'y avait rien, rien de ce qui nous 

    émeut nous, et pourtant qui l'a fait 

    pleurer, lui. La femme lui dit qu'elle 

    va bien, les quatre enfants aussi, qu'elle

    page droite

     n'a pu faire qu'une partie des semailles 

    et qu'elle a touché xx allocation "Plus 

    rien à te mettre, je t'embrasse, ta femme"

    Et il était content, ce pauvre Bermardeau, 

    et il me remerciait de lui avoir révélé 

    ce qu'il contenait ce bout de papier 

    qu'il portait sur lui depuis plusieurs 

    jours, comme un trésor sans oser le 

    confier à personne. 

    Je suis parti au Rapport de 

    très bonne heure ce matin ; il m'a 

    fallu conduire au Camp Tourret 

    le soldat Eveillard puni de 4 jours 

    de prison par le Général de Divisions 

    pour être rentré de permission avec 

    3 jours de retard. C'est ce soldat 

    qui était parti en permission en même 


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247846
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


December 15, 1915 – December 15, 1915
Login to edit the languages

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note