FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 79

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche

je reprends ma route en hâte 

dans le boyau et j'arrive sans 

incident au cantonnement. 

Je ne m'étais pas trompé ; c'est 

bien sur le village que sont tombés 

les premiers obus, sans accident

d'alleurs. 

Jeudi 9 Décembre. De l'eau, toujours 

de l'eau. Le chemin d'ici au Camp 

Tourret devient de plus en plus 

marécageuse. J'en fais l'expérience 

encore une fois ce matin en allant 

au Rapport du Colonel. Aujourd'hui 

en plus de l'eau nous avons le brouillard 

à la sortie du boyau c'est à peine si je 

distingue le Camp Tourret. J'ai eu 

un compagnon tout le long du chemin 

page droite

Crapouilland. (c'est un chien dont 

nous avons hérité à Ronval et qui semble 

se plaire beaucoup en notre compagnie). 

En tout cas, ce matin, il m'a amusé 

dans le boyau, pataugeant dans l'eau 

à coeur joie devant moi et me 

regardant de temps en temps comme 

pour me dire "avance donc". 

Mon voyage aller et retour s'est 

passé sans encombre : nos artilleurs 

leur en ont nuis (comme dit le Commandant), 

mais les autres n'ont

pas répondu. 

Même jour. 9 heures du soir. Pluie 

diluvienne accompagnée d'un vent

qui souffle en tempête. Quel temps! 

La distribution s'achève dans l'ombre 


Transcription saved

page gauche

je reprends ma route en hâte 

dans le boyau et j'arrive sans 

incident au cantonnement. 

Je ne m'étais pas trompé ; c'est 

bien sur le village que sont tombés 

les premiers obus, sans accident

d'alleurs. 

Jeudi 9 Décembre. De l'eau, toujours 

de l'eau. Le chemin d'ici au Camp 

Tourret devient de plus en plus 

marécageuse. J'en fais l'expérience 

encore une fois ce matin en allant 

au Rapport du Colonel. Aujourd'hui 

en plus de l'eau nous avons le brouillard 

à la sortie du boyau c'est à peine si je 

distingue le Camp Tourret. J'ai eu 

un compagnon tout le long du chemin 

page droite

Crapouilland. (c'est un chien dont 

nous avons hérité à Ronval et qui semble 

se plaire beaucoup en notre compagnie). 

En tout cas, ce matin, il m'a amusé 

dans le boyau, pataugeant dans l'eau 

à coeur joie devant moi et me 

regardant de temps en temps comme 

pour me dire "avance donc". 

Mon voyage aller et retour s'est 

passé sans encombre : nos artilleurs 

leur en ont nuis (comme dit le Commandant), 

mais les autres n'ont

pas répondu. 

Même jour. 9 heures du soir. Pluie 

diluvienne accompagnée d'un vent

qui souffle en tempête. Quel temps! 

La distribution s'achève dans l'ombre 



Transcription history
  • March 15, 2019 01:05:41 Amy Benson

    page gauche

    je reprends ma route en hâte 

    dans le boyau et j'arrive sans 

    incident au cantonnement. 

    Je ne m'étais pas trompé ; c'est 

    bien sur le village que sont tombés 

    les premiers obus, sans accident

    d'alleurs. 

    Jeudi 9 Décembre. De l'eau, toujours 

    de l'eau. Le chemin d'ici au Camp 

    Tourret devient de plus en plus 

    marécageuse. J'en fais l'expérience 

    encore une fois ce matin en allant 

    au Rapport du Colonel. Aujourd'hui 

    en plus de l'eau nous avons le brouillard 

    à la sortie du boyau c'est à peine si je 

    distingue le Camp Tourret. J'ai eu 

    un compagnon tout le long du chemin 

    page droite

    Crapouilland. (c'est un chien dont 

    nous avons hérité à Ronval et qui semble 

    se plaire beaucoup en notre compagnie). 

    En tout cas, ce matin, il m'a amusé 

    dans le boyau, pataugeant dans l'eau 

    à coeur joie devant moi et me 

    regardant de temps en temps comme 

    pour me dire "avance donc". 

    Mon voyage aller et retour s'est 

    passé sans encombre : nos artilleurs 

    leur en ont nuis (comme dit le Commandant), 

    mais les autres n'ont

    pas répondu. 

    Même jour. 9 heures du soir. Pluie 

    diluvienne accompagnée d'un vent

    qui souffle en tempête. Quel temps! 

    La distribution s'achève dans l'ombre 



  • March 15, 2019 01:03:58 Amy Benson

    page gauche

    je reprends ma route en hâte 

    dans le boyau et j'arrive sans 

    incident au cantonnement. 

    Je ne m'étais pas trompé ; c'est 

    bien sur le village que sont tombés 

    les premiers obus, sans accident 

    d'alleurs. 

    Jeudi 9 Décembre. De l'eau, toujours 

    de l'eau. Le chemin d'ici au Camp 

    Tourret devient de plus en plus 

    marécageuse. J'en fais l'expérience 

    encore une fois ce matin en allant 

    au Rapport du Colonel. Aujourd'hui 

    en plus de l'eau nous avons le brouillard 

    à la sortie du boyau c'est à peine si je 

    distingue le Camp Tourret. J'ai eu 

    un compagnon tout le long du chemin 

    page droite

    Crapouilland. (c'est un chien dont 

    nous avons hérité à Ronval et qui semble 

    se plaire beaucoup en notre compagnie). 

    En tout cas, ce matin, il m'a amusé 

    dans le boyau, pataugeant dans l'eau 

    à coeur joie devant moi et me 

    regardant de temps en temps comme 

    pour me dire "avance donc". 

    Mon voyage aller et retour s'est 

    passé sans encombre : nos artilleurs 

    leur en ont nuis (comme dit le Commandant), 

    mais les autres n'ont

    pas répondu. 

    Même jour. 9 heures du soir. Pluie 

    diluvienne accompagnée d'un vent

    qui souffle en tempête. Quel temps! 

    La distribution s'achève dans l'ombre 



  • March 15, 2019 00:58:35 Amy Benson

    page gauche

    je reprends ma route en hâte 

    dans le boyau et j'arrive sans 

    incident au cantonnement. 

    Je ne m'étais pas trompé ; c'est 

    bien sur le village que sont tombés 

    les premiers obus, sans accident 

    d'alleurs. 

    Jeudi 9 Décembre. De l'eau, toujours 

    de l'eau. Le chemin d'ici au Camp 

    Tourret devient de plus en plus 

    marécageuse. J'en fais l'expérience 

    encore une fois ce matin en allant 

    au Rapport du Colonel. Aujourd'hui 

    en plus de l'eau nous avons le brouillard 

    à la sortie du boyau c'est à peine si je 

    distingue le Camp Tourret. J'ai eu 

    un compagnon tout le long du chemin 


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247839
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note