FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 65

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

left page

préviendras de tou et ne me laisseras pas 

ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

sans doute qui est cause de ce retard. 

... Comme tous les soirs, je viens de faire 

ma petite tournée au cantonnement, 

j'ai toujours un motif ou un autre 

qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

à distribuer des sabres Série Z à nos 

tambours et à nos lesaneadriers - 

Ma distribution faite je fais ma petite 

promenade dans le pays : un bout de 

chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

ou dragons amènent leurs chevaux boire. 

Je remonte la grand' rue au bout de laquelle 

right page

se dessine en silhouette le clocher de 

l'église. Par instants, l'horizon s'illumine 

d'une lueur intense qu'on prendrait pour 

des éclairs de chaleur si elle ne s'accompagnait 

en même temps de détonations 

bien comme de nous maintenant. Des voitures, 

des autos se suivent à intervalles rapprochés, 

les unes montant, les autres descendant, 

sans falots, sans lanternes. Me voici près 

de mon gîte là haut au bord de la route 

et je reste un instant dans le pré derrière 

la maison, pensant à vous, mes bien chers 

tous, à mon cher foyer si loin, si loin ... dans 

le temps, dans l'espace. Au retour avant de

rentrer, je m'arrête un instant près de 

la sentinelle qui, à chaque instant agite 

son falot pour arrêter voitures et autos. 

Transcription saved

left page

préviendras de tou et ne me laisseras pas 

ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

sans doute qui est cause de ce retard. 

... Comme tous les soirs, je viens de faire 

ma petite tournée au cantonnement, 

j'ai toujours un motif ou un autre 

qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

à distribuer des sabres Série Z à nos 

tambours et à nos lesaneadriers - 

Ma distribution faite je fais ma petite 

promenade dans le pays : un bout de 

chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

ou dragons amènent leurs chevaux boire. 

Je remonte la grand' rue au bout de laquelle 

right page

se dessine en silhouette le clocher de 

l'église. Par instants, l'horizon s'illumine 

d'une lueur intense qu'on prendrait pour 

des éclairs de chaleur si elle ne s'accompagnait 

en même temps de détonations 

bien comme de nous maintenant. Des voitures, 

des autos se suivent à intervalles rapprochés, 

les unes montant, les autres descendant, 

sans falots, sans lanternes. Me voici près 

de mon gîte là haut au bord de la route 

et je reste un instant dans le pré derrière 

la maison, pensant à vous, mes bien chers 

tous, à mon cher foyer si loin, si loin ... dans 

le temps, dans l'espace. Au retour avant de

rentrer, je m'arrête un instant près de 

la sentinelle qui, à chaque instant agite 

son falot pour arrêter voitures et autos. 


Transcription history
  • January 2, 2019 03:16:55 Amy Benson

    left page

    préviendras de tou et ne me laisseras pas 

    ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

    sans doute qui est cause de ce retard. 

    ... Comme tous les soirs, je viens de faire 

    ma petite tournée au cantonnement, 

    j'ai toujours un motif ou un autre 

    qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

    à distribuer des sabres Série Z à nos 

    tambours et à nos lesaneadriers - 

    Ma distribution faite je fais ma petite 

    promenade dans le pays : un bout de 

    chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

    noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

    un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

    hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

    ou dragons amènent leurs chevaux boire. 

    Je remonte la grand' rue au bout de laquelle 

    right page

    se dessine en silhouette le clocher de 

    l'église. Par instants, l'horizon s'illumine 

    d'une lueur intense qu'on prendrait pour 

    des éclairs de chaleur si elle ne s'accompagnait 

    en même temps de détonations 

    bien comme de nous maintenant. Des voitures, 

    des autos se suivent à intervalles rapprochés, 

    les unes montant, les autres descendant, 

    sans falots, sans lanternes. Me voici près 

    de mon gîte là haut au bord de la route 

    et je reste un instant dans le pré derrière 

    la maison, pensant à vous, mes bien chers 

    tous, à mon cher foyer si loin, si loin ... dans 

    le temps, dans l'espace. Au retour avant de

    rentrer, je m'arrête un instant près de 

    la sentinelle qui, à chaque instant agite 

    son falot pour arrêter voitures et autos. 


  • January 2, 2019 03:16:35 Amy Benson

    left page

    préviendras de tou et ne me laisseras pas 

    ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

    sans doute qui est cause de ce retard. 

    ... Comme tous les soirs, je viens de faire 

    ma petite tournée au cantonnement, 

    j'ai toujours un motif ou un autre 

    qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

    à distribuer des sabres Série Z à nos 

    tambours et à nos lesaneadriers - 

    Ma distribution faite je fais ma petite 

    promenade dans le pays : un bout de 

    chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

    noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

    un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

    hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

    ou dragons amènent leurs chevaux boire. 

    Je remonte la grand' rue au bout de laquelle 

    right page

    se dessine en silhouette le clocher de 

    l'église. Par instants, l'horizon s'illumine 

    d'une lueur intense qu'on prendrait pour 

    des éclairs de chaleur si elle ne s'accompagnait 

    en même temps de détonations 

    bien comme de nous maintenant. Des voitures, 

    des autos se suivent à intervalles rapprochés, 

    les unes montant, les autres descendant, 

    sans falots, sans lanternes. Me voici près 

    de mon gîte là haut au bord de la route 

    et je reste un instant dans le pré derrière 

    la maison, pensant à vous, mes bien chers 

    tous, à mon cher foyer si loin, si loin ... dans 

    le temps, dans l'espace. Au retour avant de

    rentrer, je m'arrête un instant près de 

    la sentinelle qui, à chaque instant agite 

    son falot pour arrêter voitures et autos. 


  • January 2, 2019 03:11:38 Amy Benson

    left page

    préviendras de tou et ne me laisseras pas 

    ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

    sans doute qui est cause de ce retard. 

    ... Comme tous les soirs, je viens de faire 

    ma petite tournée au cantonnement, 

    j'ai toujours un motif ou un autre 

    qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

    à distribuer des sabres Série Z à nos 

    tambours et à nos lesaneadriers - 

    Ma distribution faite je fais ma petite 

    promenade dans le pays : un bout de 

    chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

    noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

    un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

    hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

    ou dragons amènent leurs chevaux boire. 

    Je remonte la grand' rue au bout de laquelle 

    right page

    se dessine en silhouette le clocher de 

    l'église.


  • January 2, 2019 03:11:01 Amy Benson

    left page

    préviendras de tou et ne me laisseras pas 

    ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

    sans doute qui est cause de ce retard. 

    ... Comme tous les soirs, je viens de faire 

    ma petite tournée au cantonnement, 

    j'ai toujours un motif ou un autre 

    qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

    à distribuer des sabres Série Z à nos 

    tambours et à nos lesaneadriers - 

    Ma distribution faite je fais ma petite 

    promenade dans le pays : un bout de 

    chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

    noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

    un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

    hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

    ou dragons amènent leurs chevaux boire. 

    Je remonte la grand' rue au bout de laquelle 


  • January 2, 2019 03:10:46 Amy Benson

    left page

    préviendras de tou et ne me laisseras pas 

    ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

    sans doute qui est cause de ce retard. 

    ... Comme tous les soirs, je viens de faire 

    ma petite tournée au cantonnement, 

    j'ai toujours un motif ou un autre 

    qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

    à distribuer des sabres Série Z à nos 

    tambours et à nos lesaneadriers - 

    Ma distribution faite je fais ma petite 

    promenade dans le pays : un bout de 

    chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

    noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

    un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

    hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

    ou dragons amènent leurs chevaux boire. 

    Je remonte la grand'rue au bout de laquelle 


  • January 2, 2019 03:10:17 Amy Benson

    left page

    préviendras de tou et ne me laisseras pas 

    ainsi sans nouvelles. C'est la poste 

    sans doute qui est cause de ce retard. 

    ... Comme tous les soirs, je viens de faire 

    ma petite tournée au cantonnement, 

    j'ai toujours un motif ou un autre 

    qui m'appelle en bas; ce soir j'avais 

    à distribuer des sabres Série Z à nos 

    tambours et à nos lesaneadriers - 

    Ma distribution faite je fais ma petite 

    promenade dans le pays : un bout de 

    chemin le long de la Meuse. Il fait nuit 

    noire, ni lune, ni étoiles ; abrités contre 

    un pau de mur à moitié écroulé, quelques 

    hommes font du café. Des cavaliers, artilleurs 

    ou dragons amènent leurs chevaux boire. 


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247825
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note