FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 60

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

left page

excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

crois que notre tour va venir. Il paraît que 

nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

jours ensuite a Commercy et alors à mous 

les tranchées ~ En attendant nous nous 

installons du mieux possible. Notre bureau 

là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

la dernière du pays au bord de la route, devient 

confortable. Nous avons une cheminée, nous 

avons du bois et l'air qui était glacial en 

arrivant s'est peu à peu réchauffé. Nous 

couchons là à 5. le chef, le sympathique Ulpat mon 

adjoint, le fidèle Douveeirau, le brave, alerte et actif Patrin et 

enfin moi. Nos lits? paille toiles de tente couvertures. 

Nous sommes très bien. La pièce est éclaire et

right page 

gaie avec 2 grandes fenêtres ouvrant

sur la campagne. Voici la Meuse où nous 

faisons nos ablutions le matin ; pas chaude entre 

parenthèses - un rideau d'arbres verts la borde

à gauche. Au deuxième plan un petit pays 

dont j'ignore encore le nom ; derrière un cobare  

et tout au fond dans la brume le bois 

d'Ailly, nom célèbre maintenant comme 

la forêt d'Apremont et le Coamp des Roains 

qui sont à notre droite pas très loin de nous. 

Défense de s'aventurer sur le coteau de droite ; on y 

peut recevoir des pruneaux. On se bat souvent 

dans les environs, et hier soir notamment au moment 

de nous coucher, nous entendions très bien non plus 

le canon seulement, mais le coups de fusil. 

Pour ne pas être repérés le soir, nous avons 

soin de boucher nos fenêtres avec volets et toiles


Transcription saved

left page

excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

crois que notre tour va venir. Il paraît que 

nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

jours ensuite a Commercy et alors à mous 

les tranchées ~ En attendant nous nous 

installons du mieux possible. Notre bureau 

là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

la dernière du pays au bord de la route, devient 

confortable. Nous avons une cheminée, nous 

avons du bois et l'air qui était glacial en 

arrivant s'est peu à peu réchauffé. Nous 

couchons là à 5. le chef, le sympathique Ulpat mon 

adjoint, le fidèle Douveeirau, le brave, alerte et actif Patrin et 

enfin moi. Nos lits? paille toiles de tente couvertures. 

Nous sommes très bien. La pièce est éclaire et

right page 

gaie avec 2 grandes fenêtres ouvrant

sur la campagne. Voici la Meuse où nous 

faisons nos ablutions le matin ; pas chaude entre 

parenthèses - un rideau d'arbres verts la borde

à gauche. Au deuxième plan un petit pays 

dont j'ignore encore le nom ; derrière un cobare  

et tout au fond dans la brume le bois 

d'Ailly, nom célèbre maintenant comme 

la forêt d'Apremont et le Coamp des Roains 

qui sont à notre droite pas très loin de nous. 

Défense de s'aventurer sur le coteau de droite ; on y 

peut recevoir des pruneaux. On se bat souvent 

dans les environs, et hier soir notamment au moment 

de nous coucher, nous entendions très bien non plus 

le canon seulement, mais le coups de fusil. 

Pour ne pas être repérés le soir, nous avons 

soin de boucher nos fenêtres avec volets et toiles



Transcription history
  • December 30, 2018 02:09:57 Amy Benson

    left page

    excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

    faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

    crois que notre tour va venir. Il paraît que 

    nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

    jours ensuite a Commercy et alors à mous 

    les tranchées ~ En attendant nous nous 

    installons du mieux possible. Notre bureau 

    là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

    la dernière du pays au bord de la route, devient 

    confortable. Nous avons une cheminée, nous 

    avons du bois et l'air qui était glacial en 

    arrivant s'est peu à peu réchauffé. Nous 

    couchons là à 5. le chef, le sympathique Ulpat mon 

    adjoint, le fidèle Douveeirau, le brave, alerte et actif Patrin et 

    enfin moi. Nos lits? paille toiles de tente couvertures. 

    Nous sommes très bien. La pièce est éclaire et

    right page 

    gaie avec 2 grandes fenêtres ouvrant

    sur la campagne. Voici la Meuse où nous 

    faisons nos ablutions le matin ; pas chaude entre 

    parenthèses - un rideau d'arbres verts la borde

    à gauche. Au deuxième plan un petit pays 

    dont j'ignore encore le nom ; derrière un cobare  

    et tout au fond dans la brume le bois 

    d'Ailly, nom célèbre maintenant comme 

    la forêt d'Apremont et le Coamp des Roains 

    qui sont à notre droite pas très loin de nous. 

    Défense de s'aventurer sur le coteau de droite ; on y 

    peut recevoir des pruneaux. On se bat souvent 

    dans les environs, et hier soir notamment au moment 

    de nous coucher, nous entendions très bien non plus 

    le canon seulement, mais le coups de fusil. 

    Pour ne pas être repérés le soir, nous avons 

    soin de boucher nos fenêtres avec volets et toiles



  • December 30, 2018 02:09:12 Amy Benson

    left page

    excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

    faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

    crois que notre tour va venir. Il paraît que 

    nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

    jours ensuite a Commercy et alors à mous 

    les tranchées ~ En attendant nous nous 

    installons du mieux possible. Notre bureau 

    là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

    la dernière du pays au bord de la route, devient 

    confortable. Nous avons une cheminée, nous 

    avons du bois et l'air qui était glacial en 

    arrivant s'est peu à peu réchauffé. Nous 

    couchons là à 5. le chef, le sympathique Ulpat mon 

    adjoint, le fidèle Douveeirau, le brave, alerte et actif Patrin et 

    enfin moi. Nos lits? paille toiles de tente couvertures. 

    Nous sommes très bien. La pièce est éclaire et

    right page 

    gaie avec 2 grandes fenêtres ouvrant

    sur la campagne. Voici la Meuse où nous 

    faisons nos ablutions le matin ; pas chaude entre 

    parenthèses - un rideau d'arbres verts la borde

    à gauche. Au deuxième plan un petit pays 

    dont j'ignore encore le nom ; derrière un cobare  

    et tout au fond dans la brume le bois 

    d'Ailly, nom célèbre maintenant comme 

    la forêt d'Apremont et le Coamp des Roains 

    qui sont à notre droite pas très loin de nous. 

    Défense de s'aventurer sur le coteau de droite ; on y 

    peut recevoir des pruneaux. On se bat souvent 

    dans les environs, et hier soir notamment au moment 

    de nous coucher, nous entendions très bien non plus 

    le canon seulement, mais le coups de fusil. 

    Pour ne pas être repérés le soir, nous avons 

    soin de boucher nos 



  • December 30, 2018 02:04:43 Amy Benson

    left page

    excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

    faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

    crois que notre tour va venir. Il paraît que 

    nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

    jours ensuite a Commercy et alors à mous 

    les tranchées ~ En attendant nous nous 

    installons du mieux possible. Notre bureau 

    là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

    la dernière du pays au bord de la route, devient 

    confortable. Nous avons une cheminée, nous 

    avons du bois et l'air qui était glacial en 

    arrivant s'est peu à peu réchauffé. Nous 

    couchons là à 5. le chef, le sympathique Ulpat mon 

    adjoint, le fidèle Douveeirau, le brave, alerte et actif Patrin et 

    enfin moi. Nos lits? paille toiles de tente couvertures. 

    Nous sommes très bien. La pièce est éclaire et

    right page 

    gaie avec 2 grandes fenêtres ouvrant

    sur la campagne. Voici la Meuse où nous 

    faisons nos ablutions le matin ; pas chaude entre 

    parenthèses - un rideau d'arbres verts la borde

    à gauche. Au deuxième plan un petit pays 

    dont j'ignore encore le nom ; derrière un cobare  

    et tout au fond dans la brume le bois 

    d'Ailly, nom célèbre maintenant comme 



  • December 30, 2018 01:58:23 Amy Benson

    left page

    excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

    faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

    crois que notre tour va venir. Il paraît que 

    nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

    jours ensuite a Commercy et alors à mous 

    les tranchées ~ En attendant nous nous 

    installons du mieux possible. Notre bureau 

    là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

    la dernière du pays au bord de la route, devient 

    confortable. Nous avons une cheminée, nous 

    avons du bois et l'air qui était glacial en 

    arrivant s'est peu à peu réchauffé. Nous 

    couchons là à 5. le chef, le sympathique Ulpat mon 

    adjoint, le fidèle Douveeirau, le brave, alerte et actif Patrin et 

    enfin moi. Nos lits? paille toiles de tente couvertures. 

    Nous sommes très bien. La pièce est éclaire et

    right page 

    dakj


  • December 30, 2018 01:54:28 Amy Benson

    left page

    excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

    faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

    crois que notre tour va venir. Il paraît que 

    nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

    jours ensuite a Commercy et alors à mous 

    les tranchées ~ En attendant nous nous 

    installons du mieux possible. Notre bureau 

    là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

    la dernière du pays au bord de la route, devient 

    confortable. Nous avons une cheminée, nous 

    avons du bois et l'air qui était glacial en 

    arrivant s'est peu à peu réchauffé. Nous 

    couchons là à 5. le chef, le sympathique 


  • December 30, 2018 01:51:30 Amy Benson

    left page

    excusables. - ils ont vu des choses que nous ne 

    faisons encoure que soupçonner. Mais patience je 

    crois que notre tour va venir. Il paraît que 

    nous ne sommes ici que pour 6 jours ; 6 autres 

    jours ensuite a Commercy et alors à mous 

    les tranchées ~ En attendant nous nous 

    installons du mieux possible. Notre bureau 

    là haut au 1er étage d'une maison inhabitée 

    la dernière du pays au bord de la route, devient 

    confortable. Nous avons une cheminée, nous 

    avons du bois


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247820
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note