FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 48

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

 page gauche 


l'or des grilles. Je voudrais pouvoir
admirer encore, mais le temps presse
et je n'ai pas vu encore le Palais Ducal.
Autre petite merveille et combien
différente. Là c'est l'imprévu, c'est
la hardiesse des combinaisons géométriques
alliée à la souplesse des formes vivantes
qui se font valoir les unes par les autres.
Tout cela traité avec un entrain, une verve
endiablée où semble pétiller de la malice.
Et tout près, comme pour bien faire
voir l'impuissance où l'on est de faire
revivre ces chefs-d'oeuvre d'un autre âge,
une église neuve (neuve d'il y a 50 ans
environ) construite dans le style XIIIe.
avec tout le savoir tout le talent d'un
architecte que certainement fut très habile et

 page droite  
connaissait reemarquablement cette époque
là. Mais d'où vient que cela ne vit pas,
que cela ne vous empoigne pas. Rien n'y
manque, pas même la patine du temps bien
suffisante maintenant, pour faire croire

de loin qu'on est en présence d'une relique
des temps passés. Les proportions sont belles pourtant,
mais les grandes lignes s'accusent nettement
sèchement avec une régularité, une symétrie
qui cause une impression de pauvreté
malgré tous les efforts d'une ornementation
intercalée entre ces grandes lignes avec sagesse et
profusion en même temps. Nullepart, un
coin d'imprévu, tout est calculé, pesé et repesé.
C'est un bon, un très bon, un excellent devoir ;
mais c'est un devoir. Et il y a, je crois, tout autant
de différence entre un édifice commme celui-là et

Transcription saved

 page gauche 


l'or des grilles. Je voudrais pouvoir
admirer encore, mais le temps presse
et je n'ai pas vu encore le Palais Ducal.
Autre petite merveille et combien
différente. Là c'est l'imprévu, c'est
la hardiesse des combinaisons géométriques
alliée à la souplesse des formes vivantes
qui se font valoir les unes par les autres.
Tout cela traité avec un entrain, une verve
endiablée où semble pétiller de la malice.
Et tout près, comme pour bien faire
voir l'impuissance où l'on est de faire
revivre ces chefs-d'oeuvre d'un autre âge,
une église neuve (neuve d'il y a 50 ans
environ) construite dans le style XIIIe.
avec tout le savoir tout le talent d'un
architecte que certainement fut très habile et

 page droite  
connaissait reemarquablement cette époque
là. Mais d'où vient que cela ne vit pas,
que cela ne vous empoigne pas. Rien n'y
manque, pas même la patine du temps bien
suffisante maintenant, pour faire croire

de loin qu'on est en présence d'une relique
des temps passés. Les proportions sont belles pourtant,
mais les grandes lignes s'accusent nettement
sèchement avec une régularité, une symétrie
qui cause une impression de pauvreté
malgré tous les efforts d'une ornementation
intercalée entre ces grandes lignes avec sagesse et
profusion en même temps. Nullepart, un
coin d'imprévu, tout est calculé, pesé et repesé.
C'est un bon, un très bon, un excellent devoir ;
mais c'est un devoir. Et il y a, je crois, tout autant
de différence entre un édifice commme celui-là et


Transcription history
  • February 19, 2018 23:01:48 Amy Benson

     page gauche 


    l'or des grilles. Je voudrais pouvoir
    admirer encore, mais le temps presse
    et je n'ai pas vu encore le Palais Ducal.
    Autre petite merveille et combien
    différente. Là c'est l'imprévu, c'est
    la hardiesse des combinaisons géométriques
    alliée à la souplesse des formes vivantes
    qui se font valoir les unes par les autres.
    Tout cela traité avec un entrain, une verve
    endiablée où semble pétiller de la malice.
    Et tout près, comme pour bien faire
    voir l'impuissance où l'on est de faire
    revivre ces chefs-d'oeuvre d'un autre âge,
    une église neuve (neuve d'il y a 50 ans
    environ) construite dans le style XIIIe.
    avec tout le savoir tout le talent d'un
    architecte que certainement fut très habile et

     page droite  
    connaissait reemarquablement cette époque
    là. Mais d'où vient que cela ne vit pas,
    que cela ne vous empoigne pas. Rien n'y
    manque, pas même la patine du temps bien
    suffisante maintenant, pour faire croire

    de loin qu'on est en présence d'une relique
    des temps passés. Les proportions sont belles pourtant,
    mais les grandes lignes s'accusent nettement
    sèchement avec une régularité, une symétrie
    qui cause une impression de pauvreté
    malgré tous les efforts d'une ornementation
    intercalée entre ces grandes lignes avec sagesse et
    profusion en même temps. Nullepart, un
    coin d'imprévu, tout est calculé, pesé et repesé.
    C'est un bon, un très bon, un excellent devoir ;
    mais c'est un devoir. Et il y a, je crois, tout autant
    de différence entre un édifice commme celui-là et


  • February 19, 2018 23:01:40 Amy Benson

     page gauche 

    à á â ç è é ê î ô ú ù û

    l'or des grilles. Je voudrais pouvoir
    admirer encore, mais le temps presse
    et je n'ai pas vu encore le Palais Ducal.
    Autre petite merveille et combien
    différente. Là c'est l'imprévu, c'est
    la hardiesse des combinaisons géométriques
    alliée à la souplesse des formes vivantes
    qui se font valoir les unes par les autres.
    Tout cela traité avec un entrain, une verve
    endiablée où semble pétiller de la malice.
    Et tout près, comme pour bien faire
    voir l'impuissance où l'on est de faire
    revivre ces chefs-d'oeuvre d'un autre âge,
    une église neuve (neuve d'il y a 50 ans
    environ) construite dans le style XIIIe.
    avec tout le savoir tout le talent d'un
    architecte que certainement fut très habile et

     page droite  
    connaissait reemarquablement cette époque
    là. Mais d'où vient que cela ne vit pas,
    que cela ne vous empoigne pas. Rien n'y
    manque, pas même la patine du temps bien
    suffisante maintenant, pour faire croire

    de loin qu'on est en présence d'une relique
    des temps passés. Les proportions sont belles pourtant,
    mais les grandes lignes s'accusent nettement
    sèchement avec une régularité, une symétrie
    qui cause une impression de pauvreté
    malgré tous les efforts d'une ornementation
    intercalée entre ces grandes lignes avec sagesse et
    profusion en même temps. Nullepart, un
    coin d'imprévu, tout est calculé, pesé et repesé.
    C'est un bon, un très bon, un excellent devoir ;
    mais c'est un devoir. Et il y a, je crois, tout autant
    de différence entre un édifice commme celui-là et


  • February 19, 2018 22:58:47 Amy Benson

     page gauche 

    à á â ç è é ê î ô ú ù û

    l'or des grilles. Je voudrais pouvoir
    admirer encore, mais le temps presse
    et je n'ai pas vu encore le Palais Ducal.
    Autre petite merveille et combien
    différente. Là c'est l'imprévu, c'est
    la hardiesse des combinaisons géométriques
    alliée à la souplesse des formes vivantes
    qui se font valoir les unes par les autres.
    Tout cela traité avec un entrain, une verve
    endiablée où semble pétiller de la malice.
    Et tout près, comme pour bien faire
    voir l'impuissance où l'on est de faire
    revivre ces chefs-d'oeuvre d'un autre âge,
    une église neuve (neuve d'il y a 50 ans
    environ) construite dans le style XIIIe.
    avec tout le savoir tout le talent d'un
    architecte que certainement fut très habile et

     page droite  
    connaissait reemarquablement cette époque
    là. Mais d'où vient que cela ne vit pas,
    que cela ne vous empoigne pas. Rien n'y
    manque, pas même la patine du temps bien
    suffisante maintenant, pour faire croire

    de loin qu'on est en présence d'une relique
    des temps passés. Les proportions sont belles pourtant,
    mais les grandes lignes s'accusent nettement
    sechement avec une regularite, une symetrie
    qui cause une impression de pauvrete
    malgre tous les efforts d'une ornementation
    intercalee entre ces grandes lignes avec sagesse et
    profusion en meme temps. Nulle xxx un
    coin d'inprevu, tout est calcule, pese et repese.
    C'est un bon, un tres bon, un excellent devoir ;
    mais c'est un devoir. Et il y a, je crois, tout autant
    de difference entre un edifice commme celui-la et


  • February 19, 2018 22:54:32 Amy Benson

     page gauche 

    l'or des grilles. Je voudrais pouvoir
    admirer encore, mais le temps presse
    et je n'ai pas vu encore le Palais Ducal.
    Autre petite merveille et combien
    différente. Là c'est l'imprévu, c'est
    la hardiesse des combinaisons géométriques
    alliée à la souplesse des formes vivantes
    qui se font valoir les unes par les autres.
    Tout cela traité avec un entrain, une verve
    endiablée où semble pétiller de la malice.
    Et tout près, comme pour bien faire
    voir l'impuissance où l'on est de faire
    revivre ces chefs-d'oeuvre d'un autre age,
    une eglise neuve (neuve d'il y a 50 ans
    environ) construite dans le style XIIIe.
    avec tout le savoir tout le talent d'un
    architecte que certainement fut tres habile et

    page droite
    connaissait reemarquablement cette epoque
    la. Mais d'ou vient que cela ne vit pas,
    que cela ne vous empoique pas. Ricu n'y
    manque, pas meme la patine du temps bien
    suffisante maintenant, pour faire croire de loin qu'on est en presence d'une relique
    des temps passes. Les proportions sont belles pourtant,
    mais les grandes lignes s'accusent nettement
    sechement avec une regularite, une symetrie
    qui cause une impression de pauvrete
    malgre tous les efforts d'une ornementation
    intercalee entre ces grandes lignes avec sagesse et
    profusion en meme temps. Nulle xxx un
    coin d'inprevu, tout est calcule, pese et repese.
    C'est un bon, un tres bon, un excellent devoir ;
    mais c'est un devoir. Et il y a, je crois, tout autant
    de difference entre un edifice commme celui-la et


  • February 19, 2018 19:46:02 Amy Benson

    page gauche

    l'or des grilles. Je voudrais pouvoir
    admirer encore, mais le temps presse
    et je n'ai pas vu encore le Palais Ducal.
    Autre petite merveille et combien
    différente. Là c'est l'imprévu, c'est
    la hardiesse des combinaisons géométriques
    alliée à la souplesse des formes vivantes
    qui se font valoir les unes par les autres.
    Tout cela traité avec un entrain, une verve
    endiablée où semble pétiller de la malice.
    Et tout pres, comme pour bien faire
    voir l'impuissance ou l'on est de faire
    revivre ces chefs-d'oeuvre d'un autre age,
    une eglise neuve (neuve d'il y a 50 ans
    environ) construite dans le style XIIIe.
    avec tout le savoir tout le talent d'un
    architecte que certainement fut tres habile et

    page droite
    connaissait reemarquablement cette epoque
    la. Mais d'ou vient que cela ne vit pas,
    que cela ne vous empoique pas. Ricu n'y
    manque, pas meme la patine du temps bien
    suffisante maintenant, pour faire croire de loin qu'on est en presence d'une relique
    des temps passes. Les proportions sont belles pourtant,
    mais les grandes lignes s'accusent nettement
    sechement avec une regularite, une symetrie
    qui cause une impression de pauvrete
    malgre tous les efforts d'une ornementation
    intercalee entre ces grandes lignes avec sagesse et
    profusion en meme temps. Nulle xxx un
    coin d'inprevu, tout est calcule, pese et repese.
    C'est un bon, un tres bon, un excellent devoir ;
    mais c'est un devoir. Et il y a, je crois, tout autant
    de difference entre un edifice commme celui-la et


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247808
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


October 23, 1915 – October 23, 1915
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note