FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 47

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again


 page gauche  

l'entrée au Faubourg St. Georges, une
porte monumentale sorte d'arc de triomphe
de l'époque Louis XIII dont j'admire
l'ampleur de proportions, la vigueur la crânerie
d'exécution. Je trouve bien maigre après
cela la devanture de Majorelle quoiqu'il
s'y trouve des details intèressants.
Mais nous voici à la place Stanislas
à cette petite merveille dont j'avais entendu
parler tant de fois. Je n'ai pas assez d'yeux
pour embrasser cet harmonieuse emsemble
de constructions de proportions
si agréables. Comme tous les détails
sont bien a l'echelle et comme tout
l'ensemble aussi est bien à l'échelle de
la ville et du site. Pas une note
disparate ; pas de ces hors d'oeuvre qui 


 page droite  
attirent tout l'effort de votre attention d'une
seul côté et la menent de cahos en cahos a travers
des déserts de stérilité. Je ne me lasse pas
d'admirer, et cette fontaine et ces
grilles. Commme tout cela est
riche et sobre en même temps.
Sobre, entendons nous, sobre pour cette
époque là. Mais c'est si harmonieuse
que tout se fond dans l'ensemble
Et cette perspective qui s'ouvre sur
la Pépinière d'un côté de l'hémicycle.
La nature aussi est de al partie dans
ce concert de proportions, non seulement
par ses formes mais aussi pour
ses couleurs en ce moment surtout
avec sa garnure de tons roux et
dorés qui apaisent et soutiennent

Transcription saved


 page gauche  

l'entrée au Faubourg St. Georges, une
porte monumentale sorte d'arc de triomphe
de l'époque Louis XIII dont j'admire
l'ampleur de proportions, la vigueur la crânerie
d'exécution. Je trouve bien maigre après
cela la devanture de Majorelle quoiqu'il
s'y trouve des details intèressants.
Mais nous voici à la place Stanislas
à cette petite merveille dont j'avais entendu
parler tant de fois. Je n'ai pas assez d'yeux
pour embrasser cet harmonieuse emsemble
de constructions de proportions
si agréables. Comme tous les détails
sont bien a l'echelle et comme tout
l'ensemble aussi est bien à l'échelle de
la ville et du site. Pas une note
disparate ; pas de ces hors d'oeuvre qui 


 page droite  
attirent tout l'effort de votre attention d'une
seul côté et la menent de cahos en cahos a travers
des déserts de stérilité. Je ne me lasse pas
d'admirer, et cette fontaine et ces
grilles. Commme tout cela est
riche et sobre en même temps.
Sobre, entendons nous, sobre pour cette
époque là. Mais c'est si harmonieuse
que tout se fond dans l'ensemble
Et cette perspective qui s'ouvre sur
la Pépinière d'un côté de l'hémicycle.
La nature aussi est de al partie dans
ce concert de proportions, non seulement
par ses formes mais aussi pour
ses couleurs en ce moment surtout
avec sa garnure de tons roux et
dorés qui apaisent et soutiennent


Transcription history
  • January 2, 2019 19:24:59 Amy Benson


     page gauche  

    l'entrée au Faubourg St. Georges, une
    porte monumentale sorte d'arc de triomphe
    de l'époque Louis XIII dont j'admire
    l'ampleur de proportions, la vigueur la crânerie
    d'exécution. Je trouve bien maigre après
    cela la devanture de Majorelle quoiqu'il
    s'y trouve des details intèressants.
    Mais nous voici à la place Stanislas
    à cette petite merveille dont j'avais entendu
    parler tant de fois. Je n'ai pas assez d'yeux
    pour embrasser cet harmonieuse emsemble
    de constructions de proportions
    si agréables. Comme tous les détails
    sont bien a l'echelle et comme tout
    l'ensemble aussi est bien à l'échelle de
    la ville et du site. Pas une note
    disparate ; pas de ces hors d'oeuvre qui 


     page droite  
    attirent tout l'effort de votre attention d'une
    seul côté et la menent de cahos en cahos a travers
    des déserts de stérilité. Je ne me lasse pas
    d'admirer, et cette fontaine et ces
    grilles. Commme tout cela est
    riche et sobre en même temps.
    Sobre, entendons nous, sobre pour cette
    époque là. Mais c'est si harmonieuse
    que tout se fond dans l'ensemble
    Et cette perspective qui s'ouvre sur
    la Pépinière d'un côté de l'hémicycle.
    La nature aussi est de al partie dans
    ce concert de proportions, non seulement
    par ses formes mais aussi pour
    ses couleurs en ce moment surtout
    avec sa garnure de tons roux et
    dorés qui apaisent et soutiennent


  • January 19, 2018 02:30:57 Thomas A. Lingner

    l'entrée au Faubourg St. Georges, une
    porte monumentale sorte d'arc de triomphe
    de l'époque Louis XIII dont j'admire
    l'ampleur de proportions, la vigueur la crânerie
    d'exécution. Je trouve bien maigre après
    cela la devanture de Majorelle quoiqu'il
    s'y trouve des details intèressants.
    Mais nous voici à la place Stanislas
    à cette petite merveille dont j'avais entendu
    parler tant de fois. Je n'ai pas assez d'yeux
    pour embrasser cet harmonieuse emsemble
    de constructions de proportions
    si agréables. Comme tous les détails
    sont bien a l'echelle et comme tout
    l'ensemble aussi est bien à l'échelle de
    la ville et du site. Pas une note
    disparate ; pas de ces hors d'oeuvre qui 


     page droite  
    attirent tout l'effort de votre attention d'une
    seul côté et la menent de cahos en cahos a travers
    des déserts de stérilité. Je ne me lasse pas
    d'admirer, et cette fontaine et ces
    grilles. Commme tout cela est
    riche et sobre en même temps.
    Sobre, entendons nous, sobre pour cette
    époque là. Mais c'est si harmonieuse
    que tout se fond dans l'ensemble
    Et cette perspective qui s'ouvre sur
    la Pépinière d'un côté de l'hémicycle.
    La nature aussi est de al partie dans
    ce concert de proportions, non seulement
    par ses formes mais aussi pour
    ses couleurs en ce moment surtout
    avec sa garnure de tons roux et
    dorés qui apaisent et soutiennent


  • January 19, 2018 02:30:47 Thomas A. Lingner

    l'entrée au Faubourg St. Georges, une
    porte monumentale sorte d'arc de triomphe
    de l'époque Louis XIII dont j'admire
    l'ampleur de proportions, la vigueur la crânerie
    d'exécution. Je trouve bien maigre après
    cela la devanture de Majorelle quoiqu'il
    s'y trouve des details intèressants.
    Mais nous voici à la place Stanislas
    à cette petite merveille dont j'avais entendu
    parler tant de fois. Je n'ai pas assez d'yeux
    pour embrasser cet harmonieuse emsemble
    de constructions de proportions
    si agréables. Comme tous les détails
    sont bien a l'echelle et comme tout
    l'ensemble aussi est bien à l'échelle de
    la ville et du site. Pas une note
    disparate ; pas de ces hors d'oeuvre qui 


     page droite  
    attirent tout l'effort de votre attention d'une
    seul côté et la menent de cahos en cahos a travers
    des déserts de stérilité. Je ne me lasse pas
    d'admirer, et cette fontaine et ces
    grilles. Commme tout cela est
    riche et sobre en même temps.
    Sobre, entendons nous, sobre pour ce tte
    époque là. Mais c'est si harmonieuse
    que tout se fond dans l'ensemble
    Et cette perspective qui s'ouvre sur
    la Pépinière d'un côté de l'hémicycle.
    La nature aussi est de al partie dans
    ce concert de proportions, non seulement
    par ses formes mais aussi pour
    ses couleurs en ce moment surtout
    avec sa garnure de tons roux et
    dorés qui apaisent et soutiennent


  • January 19, 2018 02:29:52 Thomas A. Lingner

    l'entrée au Faubourg St. Georges, une
    porte monumentale sorte d'arc de triomphe
    de l'époque Louis XIII dont j'admire
    l'ampleur de proportions, la vigueur la crânerie
    d'exécution. Je trouve bien maigre après
    cela la devanture de Majorelle quoiqu'il
    s'y trouve des details intèressants.
    Mais nous voici à la place Stanislas
    à cette petite merveille dont j'avais entendu
    parler tant de fois. Je n'ai pas assez d'yeux
    pour embrasser cet harmonieuse emsemble
    de constructions de proportions
    si agréables. Comme tous les détails
    sont bien a l'echelle et comme tout
    l'ensemble aussi est bien à l'échelle de
    la ville et du site. Pas une note
    disparate ; pas de ces hors d'oeuvre qui 


     page droite  
    attirent tout l'effort de votre attention d'une
    seul côté et la menent de cahos en cahos a travers
    des déserts de stérilité. Je ne me lasse pas
    d'admirer, et cette fontaine et ces
    grilles. Commme tout cela est
    riche et sobre en même temps.
    Sobre, entendons nous, sobre pour cette
    époque là. Mais c'est si harmonieuse
    que tout se fond dans l'ensemble
    Et cette perspective qui s'ouvre sur
    la Pépinière d'un côté de l'hémicycle.
    La nature aussi est de al partie dans
    ce concert de proportions, non seulement
    par ses formes mais aussi pour
    ses couleurs en ce moment surtout
    avec sa garnure de tons roux et
    dorés qui apaisent et soutiennent


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247807
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


October 23, 1915 – October 23, 1915
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note