FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 44

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

 page gauche 

en nos coeurs que des idées de respect,
d'admiration et d'amour.
Dimanche 17 octobre - Nous n'avons
pas de bonnes nouvelles de notre Lieutenant
Il n'y a pas d'amélioration dans son état,
il a toujours beaucoup de fièvre et  M. Tison 
qui est allé le voir aujourd'hui ne l'a pas
trouvé bien du tout.
Lundi 18 -- Aujourd'hui le chef est
allé à Nancy pour faire divers achats pour
la Cie, et moi je l'ai remplacé en
Rapport à Réméréville. Je rapporté de
ce petit voyage un souvenir inoubliable.
Tout ce que j'avais vu jusqu'à ce jour comme
ruines et dévastation n'est rien auprès de
ce que j'ai vu aujourd'hui. De ce petit
village qui a dû autrefois être gai et

 page droite 


pimpant, il ne reste que des décombres.
Sauf la Mairie que servait [de] d'hôpital aux
Boches au moment ou ils ont dû battre en
retraite, plus 5 ou 6 maisons qu'on soupçonne
fort d'avoir autrefois servi d'asile à des indicateurs
espions, il ne reste rien que des
murs délabrés ; pas une toiture, pas une
porte pas une fenêtre. Les bombes et l'incendie
ont tout détruit. Tout ce qui pouvait brûler
facilement a été entassé, les murs enduits
de pétrole, et ce n'est qu'apres avoir
donné ce dernier échantillon de leur Kulture
qu'ils sont retirés. La tour de l'eglise en
partie démolie se dresse encore à l'extrémité de
la nef completement effondrée ; seul le
choeur et l'autel sont presque intacts.
J'avais le coeur serré au milieu de toutes

Transcription saved

 page gauche 

en nos coeurs que des idées de respect,
d'admiration et d'amour.
Dimanche 17 octobre - Nous n'avons
pas de bonnes nouvelles de notre Lieutenant
Il n'y a pas d'amélioration dans son état,
il a toujours beaucoup de fièvre et  M. Tison 
qui est allé le voir aujourd'hui ne l'a pas
trouvé bien du tout.
Lundi 18 -- Aujourd'hui le chef est
allé à Nancy pour faire divers achats pour
la Cie, et moi je l'ai remplacé en
Rapport à Réméréville. Je rapporté de
ce petit voyage un souvenir inoubliable.
Tout ce que j'avais vu jusqu'à ce jour comme
ruines et dévastation n'est rien auprès de
ce que j'ai vu aujourd'hui. De ce petit
village qui a dû autrefois être gai et

 page droite 


pimpant, il ne reste que des décombres.
Sauf la Mairie que servait [de] d'hôpital aux
Boches au moment ou ils ont dû battre en
retraite, plus 5 ou 6 maisons qu'on soupçonne
fort d'avoir autrefois servi d'asile à des indicateurs
espions, il ne reste rien que des
murs délabrés ; pas une toiture, pas une
porte pas une fenêtre. Les bombes et l'incendie
ont tout détruit. Tout ce qui pouvait brûler
facilement a été entassé, les murs enduits
de pétrole, et ce n'est qu'apres avoir
donné ce dernier échantillon de leur Kulture
qu'ils sont retirés. La tour de l'eglise en
partie démolie se dresse encore à l'extrémité de
la nef completement effondrée ; seul le
choeur et l'autel sont presque intacts.
J'avais le coeur serré au milieu de toutes


Transcription history
  • January 18, 2018 00:00:58 Thomas A. Lingner

     page gauche 

    en nos coeurs que des idées de respect,
    d'admiration et d'amour.
    Dimanche 17 octobre - Nous n'avons
    pas de bonnes nouvelles de notre Lieutenant
    Il n'y a pas d'amélioration dans son état,
    il a toujours beaucoup de fièvre et  M. Tison 
    qui est allé le voir aujourd'hui ne l'a pas
    trouvé bien du tout.
    Lundi 18 -- Aujourd'hui le chef est
    allé à Nancy pour faire divers achats pour
    la Cie, et moi je l'ai remplacé en
    Rapport à Réméréville. Je rapporté de
    ce petit voyage un souvenir inoubliable.
    Tout ce que j'avais vu jusqu'à ce jour comme
    ruines et dévastation n'est rien auprès de
    ce que j'ai vu aujourd'hui. De ce petit
    village qui a dû autrefois être gai et

     page droite 


    pimpant, il ne reste que des décombres.
    Sauf la Mairie que servait [de] d'hôpital aux
    Boches au moment ou ils ont dû battre en
    retraite, plus 5 ou 6 maisons qu'on soupçonne
    fort d'avoir autrefois servi d'asile à des indicateurs
    espions, il ne reste rien que des
    murs délabrés ; pas une toiture, pas une
    porte pas une fenêtre. Les bombes et l'incendie
    ont tout détruit. Tout ce qui pouvait brûler
    facilement a été entassé, les murs enduits
    de pétrole, et ce n'est qu'apres avoir
    donné ce dernier échantillon de leur Kulture
    qu'ils sont retirés. La tour de l'eglise en
    partie démolie se dresse encore à l'extrémité de
    la nef completement effondrée ; seul le
    choeur et l'autel sont presque intacts.
    J'avais le coeur serré au milieu de toutes


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247804
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note