FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 21

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche

sacs de couchage que nous n'avons 

garde d'oublier maintenant. Le canon 

se fait bruyamment entendre par ici 

aussi, ce qui n'a rien de surprenant 

d'ailleurs ; nous nous sommes rapprochés 

de la ligne [du front]. Il parait même 

que le soir on voit très distinctement 

les fusées et les lueurs de la ligne de 

feu. -----

Voici déjà quelques jours que 

nous sommes par ici ; toujours 

le canon, la nuit surtout, parfois 

d'une façon formidable, mais je n'ai 

rien vu encore des fusées, des

lueurs etc .. etc. En revanche j'ai 

assisté déjà plusieurs fois à des poursuites 

d'aéros. Une notamment l'autre 

page droite

soir à la tombée de la nuit. C'était 

vraiment impressionnant. A part 

cela, notre vie par ici est des plus tranquilles ; 

la Compagnie se rend chaque

matin à 6 kilomètres d'ici pour travailler 

dans les bois ; abattre des arbres, 

les débiter faire des pribux pour les 

réseaux de fils de fer, ou préparer des

bois pour les tranchées. Les hommes 

emportent un repas froid et ne rentrent 

que le soir à 5 heures. Je suis souvent 

seul dans ma petite maison le matin 

surtout. Il y a comme une espèce de 

petit jardin devant mais plusqu' à l'état 

sauvage ; au milieu une petite pompe 

démolie et qui ne peut plus donner d'eau. 

Deux canetons viennent se promener souvent 

Transcription saved

page gauche

sacs de couchage que nous n'avons 

garde d'oublier maintenant. Le canon 

se fait bruyamment entendre par ici 

aussi, ce qui n'a rien de surprenant 

d'ailleurs ; nous nous sommes rapprochés 

de la ligne [du front]. Il parait même 

que le soir on voit très distinctement 

les fusées et les lueurs de la ligne de 

feu. -----

Voici déjà quelques jours que 

nous sommes par ici ; toujours 

le canon, la nuit surtout, parfois 

d'une façon formidable, mais je n'ai 

rien vu encore des fusées, des

lueurs etc .. etc. En revanche j'ai 

assisté déjà plusieurs fois à des poursuites 

d'aéros. Une notamment l'autre 

page droite

soir à la tombée de la nuit. C'était 

vraiment impressionnant. A part 

cela, notre vie par ici est des plus tranquilles ; 

la Compagnie se rend chaque

matin à 6 kilomètres d'ici pour travailler 

dans les bois ; abattre des arbres, 

les débiter faire des pribux pour les 

réseaux de fils de fer, ou préparer des

bois pour les tranchées. Les hommes 

emportent un repas froid et ne rentrent 

que le soir à 5 heures. Je suis souvent 

seul dans ma petite maison le matin 

surtout. Il y a comme une espèce de 

petit jardin devant mais plusqu' à l'état 

sauvage ; au milieu une petite pompe 

démolie et qui ne peut plus donner d'eau. 

Deux canetons viennent se promener souvent 


Transcription history
  • January 21, 2019 23:29:08 Amy Benson

    page gauche

    sacs de couchage que nous n'avons 

    garde d'oublier maintenant. Le canon 

    se fait bruyamment entendre par ici 

    aussi, ce qui n'a rien de surprenant 

    d'ailleurs ; nous nous sommes rapprochés 

    de la ligne [du front]. Il parait même 

    que le soir on voit très distinctement 

    les fusées et les lueurs de la ligne de 

    feu. -----

    Voici déjà quelques jours que 

    nous sommes par ici ; toujours 

    le canon, la nuit surtout, parfois 

    d'une façon formidable, mais je n'ai 

    rien vu encore des fusées, des

    lueurs etc .. etc. En revanche j'ai 

    assisté déjà plusieurs fois à des poursuites 

    d'aéros. Une notamment l'autre 

    page droite

    soir à la tombée de la nuit. C'était 

    vraiment impressionnant. A part 

    cela, notre vie par ici est des plus tranquilles ; 

    la Compagnie se rend chaque

    matin à 6 kilomètres d'ici pour travailler 

    dans les bois ; abattre des arbres, 

    les débiter faire des pribux pour les 

    réseaux de fils de fer, ou préparer des

    bois pour les tranchées. Les hommes 

    emportent un repas froid et ne rentrent 

    que le soir à 5 heures. Je suis souvent 

    seul dans ma petite maison le matin 

    surtout. Il y a comme une espèce de 

    petit jardin devant mais plusqu' à l'état 

    sauvage ; au milieu une petite pompe 

    démolie et qui ne peut plus donner d'eau. 

    Deux canetons viennent se promener souvent 


  • January 21, 2019 23:21:31 Amy Benson

    page gauche

    sacs de couchage que nous n'avons 

    garde d'oublier maintenant. Le canon 

    se fait bruyamment entendre par ici 

    aussi, ce qui n'a rien de surprenant 

    d'ailleurs ; nous nous sommes rapprochés 

    de la ligne [du front]. Il parait même 

    que le soir on voit très distinctement 

    les fusées et les lueurs de la ligne de 

    feu. -----

    Voici déjà quelques jours que 

    nous sommes par ici ; toujours 

    le canon, la nuit surtout, parfois 

    d'une façon formidable, mais je n'ai 

    rien vu encore des fusées, des

    lueurs etc .. etc. En revanche j'ai 

    assisté déjà plusieurs fois à des poursuites 

    d'aéros. Une notamment l'autre 

    page droite

    soir à la tombée de la nuit. C'était 

    vraiment impressionnant. A part 

    cela, notre vie par ici est des plus tranquilles ; 

    la Compagnie se rend chaque

    matin à 6 kilomètres d'ici pour travailler 

    dans les bois ; abattre des arbres, 

    les débiter faire des pribux pour les 

    réseaux de fils de fer, ou préparer des

    bois pour les tranchées. Les hommes 

    emportent un repas froid et ne rentrent 

    que le soir à 5 heures. Je suis souvent 

    seul dans ma petite maison le matin 

    surtout. Il y a comme une espèce de 

    petit jardin devant nais plusqu' à l'état 

    sauvage ; au milieu une petite pompe 

    démolie et qui ne peut plus donner d'eau. 

    Deux canetons viennent se promener souvent 


  • January 21, 2019 23:20:49 Amy Benson

    page gauche

    sacs de couchage que nous n'avons 

    garde d'oublie maintenant. Le canon 

    se fait bruyamment entendre par ici 

    aussi, ce qui n'a rien de surprenant 

    d'ailleurs ; nous nous sommes rapprochés 

    de la ligne [du front]. Il parait même 

    que le soir on voit très distinctement 

    les fusées et les lueurs de la ligne de 

    feu. -----

    Voici déjà quelques jours que 

    nous sommes par ici ; toujours 

    le canon, la nuit surtout, parfois 

    d'une façon formidable, mais je n'ai 

    rien vu encore des fusées, des

    lueurs etc .. etc. En revanche j'ai 

    assisté déjà plusieurs fois à des poursuites 

    d'aéros. Une notamment l'autre 

    page droite

    soir à la tombée de la nuit. C'était 

    vraiment impressionnant. A part 

    cela, notre vie par ici est des plus tranquilles ; 

    la Compagnie se rend chaque

    matin à 6 kilomètres d'ici pour travailler 

    dans les bois ; abattre des arbres, 

    les débiter faire des pribux pour les 

    réseaux de fils de fer, ou préparer des

    bois pour les tranchées. Les hommes 

    emportent un repas froid et ne rentrent 

    que le soir à 5 heures. Je suis souvent 

    seul dans ma petite maison le matin 

    surtout. Il y a comme une espèce de 

    petit jardin devant nais plusqu' à l'état 

    sauvage ; au milieu une petite pompe 

    démolie et qui ne peut plus donner d'eau. 

    Deux canetons viennent se promener souvent 


  • January 21, 2019 23:20:21 Amy Benson

    page gauche

    sacs de couchage que nous n'avons 

    garde d'oublie maintenant. Le canon 

    se fait bruyamment entendre par ici 

    aussi, ce qui n'a rien de surprenant 

    d'ailleurs ; nous nous sommes rapprochés 

    de la ligne [du front]. Il parait même 

    que le soir on voit très distinctement 

    les fusées et les lueurs de la ligne de 

    feu. -----

    Voici déjà quelques jours que 

    nous sommes par ici ; toujours 

    le canon, la nuit surtout, parfois 

    d'une façon formidable, mais je n'ai 

    rien vu encore des fusées, des

    lueurs etc .. etc. En revanche j'ai 

    assisté déjà plusieurs fois à des poursuites 

    d'aéros. Une notamment l'autre 

    page droite

    soir à la tombée de la nuit. C'était 

    vraiment impressionnant. A part 

    cela, notre vie par ici est des plus tranquilles ; 

    la Compagnie se rend chaque

    matin à 6 kilomètres d'ici pour travailler 

    dans les bois ; abattre des arbres, 

    les débiter faire des pribux pour les 

    réseaux de fils de fer, ou préparer des

    bois pour les tranchées. Les hommes 

    emportent un repas froid et ne rentrent 

    que le soir à 5 heures. Je suis souvent 

    seul dans ma petite maison le matin 

    surtout. Il y a comme une espèce de 

    petit jardin devant nais plusqu' à l'état 

    sauvage ; au milieu une petite pompe 

    démolie et qui ne peut plus donner d'eau. 

    Deux canetons viennent se promener souvent 



  • January 21, 2019 23:13:41 Amy Benson

    page gauche

    sacs de couchage que nous n'avons 

    garde d'oublie maintenant. Le canon 

    se fait bruyamment entendre par ici 

    aussi, ce qui n'a rien de surprenant 

    d'ailleurs ; nous nous sommes rapprochés 

    de la ligne [du front]. Il parait même 

    que le soir on voit très distinctement 

    les fusées et les lueurs de la ligne de 

    feu. -----

    Voici déjà quelques jours que 

    nous sommes par ici ; toujours 

    le canon, la nuit surtout, parfois 

    d'une façon formidable, mais je n'ai 

    rien vu encore des fusées, des

    lueurs etc .. etc. En revanche j'ai 

    assisté déjà plusieurs fois à des poursuites 

    d'aéros. Une notamment l'autre 

    page droite

    soir.  


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247781
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


September 21, 1915 – September 21, 1915
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note