FRBNSA-039 Marcel Cottereau, sculpteur, item 15

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche

sur le chemin qui mène au pays ; 

l'autre tout à l'entrée au milieu 

des jardins de maraîchers qui me 

paraissent en abondance par ici. 

Je finis mon cantonnement juste pour 

l'arrivée de la colonne. J'ai trouvé 

une maison pour notre bureau, notre 

popote et notre couches, c'est parfait. 

Gens très aimables, très accueillants missing

Une des filles ressemble étonnamment 

à Lili ; je suis tout de suite très camarade 

avec la petite fille qui a un beau crayon 

blue avec lequel je lui ai dessiné son 

portrait. Tout va bien, sauf pour 

la paille du couchage qui malgré 

toutes mes démarches n'est pas 

encore arrivé à 8 heures. Je me fâche, 

page droite

je grimpe au château trouver le régisseur 

qui devait nous la fournir ; il va nous 

donner du foin en échange. Je redescends 

au galop ramenant tous les hommes 

disponibles. A la lueur des lanternes 

je fais faire 200 bottes de foin dont 

chacun emporte une ou deux. A 9 heures 

tout le monde est au lit - sauf le chef et moi 

qui rentrons tout en rage, lui du rapport 

où il lui a fallu retourner 2 fois moi de 

ma distribution du foin. Mais les braves gens 

chez qui nous sommes ne veulent pas que 

nous nous couchions comme cela. Vin, gâteaux,

café. Il est bien près d'onze heures quand nous 

nous couchons, et je pars demain à 5 heures 

comme d'habitude. L'ordre vient d'arriver. 

Nous sommes vernis, comme disait 

Transcription saved

page gauche

sur le chemin qui mène au pays ; 

l'autre tout à l'entrée au milieu 

des jardins de maraîchers qui me 

paraissent en abondance par ici. 

Je finis mon cantonnement juste pour 

l'arrivée de la colonne. J'ai trouvé 

une maison pour notre bureau, notre 

popote et notre couches, c'est parfait. 

Gens très aimables, très accueillants missing

Une des filles ressemble étonnamment 

à Lili ; je suis tout de suite très camarade 

avec la petite fille qui a un beau crayon 

blue avec lequel je lui ai dessiné son 

portrait. Tout va bien, sauf pour 

la paille du couchage qui malgré 

toutes mes démarches n'est pas 

encore arrivé à 8 heures. Je me fâche, 

page droite

je grimpe au château trouver le régisseur 

qui devait nous la fournir ; il va nous 

donner du foin en échange. Je redescends 

au galop ramenant tous les hommes 

disponibles. A la lueur des lanternes 

je fais faire 200 bottes de foin dont 

chacun emporte une ou deux. A 9 heures 

tout le monde est au lit - sauf le chef et moi 

qui rentrons tout en rage, lui du rapport 

où il lui a fallu retourner 2 fois moi de 

ma distribution du foin. Mais les braves gens 

chez qui nous sommes ne veulent pas que 

nous nous couchions comme cela. Vin, gâteaux,

café. Il est bien près d'onze heures quand nous 

nous couchons, et je pars demain à 5 heures 

comme d'habitude. L'ordre vient d'arriver. 

Nous sommes vernis, comme disait 


Transcription history
  • January 12, 2019 22:13:09 Amy Benson

    page gauche

    sur le chemin qui mène au pays ; 

    l'autre tout à l'entrée au milieu 

    des jardins de maraîchers qui me 

    paraissent en abondance par ici. 

    Je finis mon cantonnement juste pour 

    l'arrivée de la colonne. J'ai trouvé 

    une maison pour notre bureau, notre 

    popote et notre couches, c'est parfait. 

    Gens très aimables, très accueillants missing

    Une des filles ressemble étonnamment 

    à Lili ; je suis tout de suite très camarade 

    avec la petite fille qui a un beau crayon 

    blue avec lequel je lui ai dessiné son 

    portrait. Tout va bien, sauf pour 

    la paille du couchage qui malgré 

    toutes mes démarches n'est pas 

    encore arrivé à 8 heures. Je me fâche, 

    page droite

    je grimpe au château trouver le régisseur 

    qui devait nous la fournir ; il va nous 

    donner du foin en échange. Je redescends 

    au galop ramenant tous les hommes 

    disponibles. A la lueur des lanternes 

    je fais faire 200 bottes de foin dont 

    chacun emporte une ou deux. A 9 heures 

    tout le monde est au lit - sauf le chef et moi 

    qui rentrons tout en rage, lui du rapport 

    où il lui a fallu retourner 2 fois moi de 

    ma distribution du foin. Mais les braves gens 

    chez qui nous sommes ne veulent pas que 

    nous nous couchions comme cela. Vin, gâteaux,

    café. Il est bien près d'onze heures quand nous 

    nous couchons, et je pars demain à 5 heures 

    comme d'habitude. L'ordre vient d'arriver. 

    Nous sommes vernis, comme disait 


  • January 12, 2019 22:11:03 Amy Benson

    page gauche

    sur le chemin qui mène au pays ; 

    l'autre tout à l'entrée au milieu 

    des jardins de maraîche qui me 

    paraissent en abondance par ici. 

    Je finis mon cantonnement juste pour 

    l'arrivée de la colonne. J'ai trouvé 

    une maison pour notre bureau, notre 

    popote et notre couches, c'est parfait. 

    Gens très aimables, très accueillants missing

    Une des filles ressemble étonamment 

    à Lili ; je suis tout de suite très camarade 

    avec la petite fille qui a un beau crayon 

    blue avec lequel je lui ai dessiné son 

    portrait. Tout va bien, sauf pour 

    la paille du couchage qui malgré 

    toutes mes démarches n'est pas 

    encore arrivé à 8 heures. Je me fâche, 

    page droite

    je grimpe au château trouver le régisseur 

    qui devait nous la fournir ; il va nous 

    donner du foin en échange. Je redescends 

    au galop ramenant tous les hommes 

    disponibles. A la lueur des lanternes 

    je fais faire 200 bottes de foin dont 

    chacun emporte une ou deux. A 9 heures 

    tout le monde est au lit - sauf le chef et moi 

    qui rentrons tout en rage, lui du rapport 

    où il lui a fallu retourner 2 fois moi de 

    ma distribution du foin. Mais les braves gens 

    chez qui nous sommes ne veulent pas que 

    nous nous couchions comme cela. Vin, gâteaux,

    café. Il est bien près d'onze heures quand nous 

    nous couchons, et je pars demain à 5 heures 

    comme d'habitude. L'ordre vient d'arriver. 

    Nous sommes vernis, comme disait 


  • January 12, 2019 22:09:50 Amy Benson

    page gauche

    sur le chemin qui mène au pays ; 

    l'autre tout à l'entrée au milieu 

    des jardins de maraîche qui me 

    paraissent en abondance par ici. 

    Je finis mon cantonnement juste pour 

    l'arrivée de la colonne. J'ai trouvé 

    une maison pour notre bureau, notre 

    popote et notre couches, c'est parfait. 

    Gens très aimables, très accueillants. 

    Une des filles ressemble étonamment 

    à Lili ; je suis tout de suite très camarade 

    avec la petite fille qui a un beau crayon 

    blue avec lequel je lui ai dessiné son 

    portrait. Tout va bien, sauf pour 

    la paille du couchage qui malgré 

    toutes mes démarches n'est pas 

    encore arrivé à 8 heures. Je me fâche, 

    page droite

    je grimpe au château trouver le régisseur 

    qui devait nous la fournir ; il va nous 

    donner du foin en échange. Je redescends 

    au galop ramenant tous les hommes 

    disponibles. A la lueur des lanternes 

    je fais faire 200 bottes de foin dont 

    chacun emporte une ou deux. A 9 heures 

    tout le monde est au lit - sauf le chef et moi 

    qui rentrons tout en rage, lui du rapport 

    où il lui a fallu retourner 2 fois moi de 

    ma distribution du foin. Mais les braves gens 

    chez qui nous sommes ne veulent pas que 

    nous nous couchions comme cela. Vin, gâteaux,

    café. Il est bien près d'onze heures quand nous 

    nous couchons, et je pars demain à 5 heures 

    comme d'habitude. L'ordre vient d'arriver. 

    Nous sommes vernis, comme disait 


  • January 12, 2019 22:05:54 Amy Benson

    page gauche

    sur le chemin qui mène au pays ; 

    l'autre tout à l'entrée au milieu 

    des jardins de maraîche qui me 

    paraissent en abondance par ici. 

    Je finis mon cantonnement juste pour 

    l'arrivée de la colonne. J'ai trouvé 

    une maison pour notre bureau, notre 

    popote et notre couches, c'est parfait. 

    Gens très aimables, très accueillants. 

    Une des filles ressemble étonament 

    à Lili ; je suis tout de suite très camarade 

    avec la petite fille qui a un beau crayon 

    blue avec lequel je lui ai dessiné son 

    portrait. Tout va bien, sauf pour 

    la paille du couchage qui malgré 

    toutes mes démarches n'est pas 

    encore arrivé à 8 heures. Je me fâche, 

    page droite

    je grimpe au château trouver le régisseur 

    qui devait nous la fournir ; il va nous 

    donner du foin en échange. Je redescends 

    au galop ramenant tous les hommes 

    disponibles. A la lueur des lanternes 

    je fais faire 200 bottes de foin dont 

    chacun emporte une ou deux. A 9 heures 

    tout le monde est au lit - sauf le chef et moi 

    qui rentrons tout en rage, lui du rapport 

    où il lui a fallu retourner 2 fois moi de 

    ma distribution du foin. Mais les braves gens 

    chez qui nous sommes ne veulent pas que 

    nous nous couchions comme cela. Vin, gâteaux,

    café. Il est bien près d'onze heures quand nous 

    nou couchons, et je pars demain à 5 heures 

    comme d'habitude. L'ordre vient d'arriver. 

    Nous sommes vernis, comme disait 


  • January 12, 2019 21:58:51 Amy Benson

    page gauche

    sur le chemin qui mène au pays ; 

    l'autre tout à l'entrée au milieu 

    des jardins de maraîche qui me 

    paraissent en abondance par ici. 

    Je finis mon cantonnement juste pour 

    l'arrivée de la colonne. J'ai trouvé 

    une maison pour notre bureau, notre 

    popote et notre couches, c'est parfait. 

    Gens très aimables, très accueillants. 

    Une des filles ressemble étonament 

    à Lili ; je suis tout de suite très camarade 

    avec la petite fille qui a un beau crayon 

    blue avec lequel je lui ai dessiné son 

    portrait. Tout va bien, sauf pour 

    la paille du couchage qui malgré 

    toutes mes démarches n'est pas 

    encore arrivé à 8 heures. Je me fâche, 


  • January 12, 2019 21:54:09 Amy Benson

    page gauche

    sur le chemin qui mène au pays ; 

    l'autre tout à l'entrée au milieu 

    des jardins de maraîche qui me 

    paraissent en abondance par ici. 

    Je finis


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Front occidental, région de Verdun

    ||1
Location(s)
  • Story location Front occidental, région de Verdun
Login and add location


ID
8748 / 247775
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Yves Cottereau
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Remembrance
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note