FRBMTO-014 Georges PIGANIOL, officier d'administration général de santé, item 52

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

J'èspère passer une journée plus agéable demain

avec Suzanne, Thérèse et Loulou.

 Ce soir, je rencontre en ville  Arlaud ,

 ancien infirmier de la 2/82, qui est au dêpôt

d'éclopés de St. Bernard; il avait demandé il

y a 3 mois à passer dans l'infanterie. Je lui

demanderai demain s'il est content d'avoir changé.


   Troyes 10 nov. 1915.


 Boum ! fini le séjour à Troyes . J'ai été désigné

ce matin pour l'ambulance 11/16; à Somme

Tourbe ! je vais donc retournes dans ce gentil

village et peut-être y passer l'hiver. Pas très

gai comme perspective ....

 Et dire que j'ai ici trouvé un type, aspirant

d'admnistration, qui vient de cette ambulance

et dont le reve était d'y retourner - il est jaloux

que je lui vole "sa" place et voudrait permuter.

Avec plaisir, mon vieux; je reviendrai le remplacer

à Troyes quand il voudra.

Je devais partir ce soir, mais je compte

attendre jusq'à demain; on arrive toujours trop

tôt, quand on de déplace. Il n'y a rien de moins

pressé que les affectations d'urgence.


   page droite 


Thérèse a appris moon départ avec

regret, masi sans trop dìémotion. Voilà une

femme comme il faut. J'ai horreur des

manifestations violentes de désolation. Bien

entendu, elle m'a demandé de lui écrire; Suzanne

aussi. C'est èffrayant.

Je vais donc revoir la sale bobine

de Chassevant et les têtes sympathique de

mes copasin de la 2/82; c'est assez rigolo.

 Il y a encore quelques bridges en perspective.


   Somme Tourbe, 13 nov. 1915

M'y revoila, et comment ! Parti avant hier soir

de Troyes, j'ai aperçu dès 7 heures du matin, sous

la pluie, mon ancienne résidence, gris sur fond gris.

La nouvelle ambulance est en avant du village à

un bon kilomètre de la 2/82, qui est en comparaison

un palais luxueux. Ici, c'est l'ambulance missing

sans baraques, sans installation aucune, ignoble; dans

la boue jusqu'au cou.

 Médecin très jeune, de l'active, 3 galons qui

me reçoit très bien; il est d'ailleurs de Toulouse.

L'aspirant missing, qui voulait tant venir ici m'avait

dit de lui le plus gran bien. Ici on le trouve un peu

 

Transcription saved

J'èspère passer une journée plus agéable demain

avec Suzanne, Thérèse et Loulou.

 Ce soir, je rencontre en ville  Arlaud ,

 ancien infirmier de la 2/82, qui est au dêpôt

d'éclopés de St. Bernard; il avait demandé il

y a 3 mois à passer dans l'infanterie. Je lui

demanderai demain s'il est content d'avoir changé.


   Troyes 10 nov. 1915.


 Boum ! fini le séjour à Troyes . J'ai été désigné

ce matin pour l'ambulance 11/16; à Somme

Tourbe ! je vais donc retournes dans ce gentil

village et peut-être y passer l'hiver. Pas très

gai comme perspective ....

 Et dire que j'ai ici trouvé un type, aspirant

d'admnistration, qui vient de cette ambulance

et dont le reve était d'y retourner - il est jaloux

que je lui vole "sa" place et voudrait permuter.

Avec plaisir, mon vieux; je reviendrai le remplacer

à Troyes quand il voudra.

Je devais partir ce soir, mais je compte

attendre jusq'à demain; on arrive toujours trop

tôt, quand on de déplace. Il n'y a rien de moins

pressé que les affectations d'urgence.


   page droite 


Thérèse a appris moon départ avec

regret, masi sans trop dìémotion. Voilà une

femme comme il faut. J'ai horreur des

manifestations violentes de désolation. Bien

entendu, elle m'a demandé de lui écrire; Suzanne

aussi. C'est èffrayant.

Je vais donc revoir la sale bobine

de Chassevant et les têtes sympathique de

mes copasin de la 2/82; c'est assez rigolo.

 Il y a encore quelques bridges en perspective.


   Somme Tourbe, 13 nov. 1915

M'y revoila, et comment ! Parti avant hier soir

de Troyes, j'ai aperçu dès 7 heures du matin, sous

la pluie, mon ancienne résidence, gris sur fond gris.

La nouvelle ambulance est en avant du village à

un bon kilomètre de la 2/82, qui est en comparaison

un palais luxueux. Ici, c'est l'ambulance missing

sans baraques, sans installation aucune, ignoble; dans

la boue jusqu'au cou.

 Médecin très jeune, de l'active, 3 galons qui

me reçoit très bien; il est d'ailleurs de Toulouse.

L'aspirant missing, qui voulait tant venir ici m'avait

dit de lui le plus gran bien. Ici on le trouve un peu

 


Transcription history
  • November 21, 2017 17:02:51 Giulia Rigoni Savioli

    J'èspère passer une journée plus agéable demain

    avec Suzanne, Thérèse et Loulou.

     Ce soir, je rencontre en ville  Arlaud ,

     ancien infirmier de la 2/82, qui est au dêpôt

    d'éclopés de St. Bernard; il avait demandé il

    y a 3 mois à passer dans l'infanterie. Je lui

    demanderai demain s'il est content d'avoir changé.


       Troyes 10 nov. 1915.


     Boum ! fini le séjour à Troyes . J'ai été désigné

    ce matin pour l'ambulance 11/16; à Somme

    Tourbe ! je vais donc retournes dans ce gentil

    village et peut-être y passer l'hiver. Pas très

    gai comme perspective ....

     Et dire que j'ai ici trouvé un type, aspirant

    d'admnistration, qui vient de cette ambulance

    et dont le reve était d'y retourner - il est jaloux

    que je lui vole "sa" place et voudrait permuter.

    Avec plaisir, mon vieux; je reviendrai le remplacer

    à Troyes quand il voudra.

    Je devais partir ce soir, mais je compte

    attendre jusq'à demain; on arrive toujours trop

    tôt, quand on de déplace. Il n'y a rien de moins

    pressé que les affectations d'urgence.


       page droite 


    Thérèse a appris moon départ avec

    regret, masi sans trop dìémotion. Voilà une

    femme comme il faut. J'ai horreur des

    manifestations violentes de désolation. Bien

    entendu, elle m'a demandé de lui écrire; Suzanne

    aussi. C'est èffrayant.

    Je vais donc revoir la sale bobine

    de Chassevant et les têtes sympathique de

    mes copasin de la 2/82; c'est assez rigolo.

     Il y a encore quelques bridges en perspective.


       Somme Tourbe, 13 nov. 1915

    M'y revoila, et comment ! Parti avant hier soir

    de Troyes, j'ai aperçu dès 7 heures du matin, sous

    la pluie, mon ancienne résidence, gris sur fond gris.

    La nouvelle ambulance est en avant du village à

    un bon kilomètre de la 2/82, qui est en comparaison

    un palais luxueux. Ici, c'est l'ambulance missing

    sans baraques, sans installation aucune, ignoble; dans

    la boue jusqu'au cou.

     Médecin très jeune, de l'active, 3 galons qui

    me reçoit très bien; il est d'ailleurs de Toulouse.

    L'aspirant missing, qui voulait tant venir ici m'avait

    dit de lui le plus gran bien. Ici on le trouve un peu

     


  • November 21, 2017 16:57:34 Giulia Rigoni Savioli

    J'èspère passer une journée plus agéable demain

    avec Suzanne, Thérèse et Loulou.

     Ce soir, je rencontre en ville  Arlaud ,

     ancien infirmier de la 2/82, qui est au dêpôt

    d'éclopés de St. Bernard; il avait demandé il

    y a 3 mois à passer dans l'infanterie. Je lui

    demanderai demain s'il est content d'avoir changé.


       Troyes 10 nov. 1915.


     Boum ! fini le séjour à Troyes . J'ai été désigné

    ce matin pour l'ambulance 11/16; à Somme

    Tourbe ! je vais donc retournes dans ce gentil

    village et peut-être y passer l'hiver. Pas très

    gai comme perspective ....

     Et dire que j'ai ici trouvé un type, aspirant

    d'admnistration, qui vient de cette ambulance

    et dont le reve était d'y retourner - il est jaloux

    que je lui vole "sa" place et voudrait permuter.

    Avec plaisir, mon vieux; je reviendrai le remplacer

    à Troyes quand il voudra.

    Je devais partir ce soir, mais je compte

    attendre jusq'à demain; on arrive toujours trop

    tôt, quand on de déplace. Il n'y a rien de moins

    pressé que les affectations d'urgence.


       page droite 


    Thérèse a appris moon départ avec

    regret, masi sans trop dìémotion. Voilà une

    femme comme il faut. J'ai horreur des

    manifestations violentes de désolation. Bien

    entendu, elle m'a demandé de lui écrire; Suzanne

    aussi. C'est èffrayant.

    Je vais donc revoir la sale bobine

    de Chassevant et les têtes sympathique de

    mes copasin de la 2/82; c'est assez rigolo.

     Il y a encore quelques bridges en perspective.


       Somme Tourbe, 13 nov. 1915

    M'y revoila, et comment ! Parti avant hier soir

    de Troyes, j'ai aperçu dès 7 heures du matin, sous

    la pluie, mon ancienne résidence, gris sur fond gris.

     


  • November 21, 2017 16:54:34 Giulia Rigoni Savioli

    J'èspère passer une journée plus agéable demain

    avec Suzanne, Thérèse et Loulou.

     Ce soir, je rencontre en ville  Arlaud ,

     ancien infirmier de la 2/82, qui est au dêpôt

    d'éclopés de St. Bernard; il avait demandé il

    y a 3 mois à passer dans l'infanterie. Je lui

    demanderai demain s'il est content d'avoir changé.


       Troyes 10 nov. 1915.


     Boum ! fini le séjour à Troyes . J'ai été désigné

    ce matin pour l'ambulance 11/16; à Somme

    Tourbe ! je vais donc retournes dans ce gentil

    village et peut-être y passer l'hiver. Pas très

    gai comme perspective ....

     Et dire que j'ai ici trouvé un type, aspirant

    d'admnistration, qui vient de cette ambulance

    et dont le reve était d'y retourner - il est jaloux

    que je lui vole "sa" place et voudrait permuter.

    Avec plaisir, mon vieux; je reviendrai le remplacer

    à Troyes quand il voudra.

    Je devais partir ce soir, mais je compte

    attendre jusq'à demain; on arrive toujours trop

    tôt, quand on de déplace. Il n'y a rien de moins

    pressé que les affectations d'urgence.


       page droite 


    Thérèse a appris moon départ avec

    regret, masi sans trop dìémotion. Voilà une

    femme comme il faut. J'ai horreur des

    manifestations violentes de désolation. Bien

    entendu, elle m'a demandé de lui écrire


  • November 21, 2017 16:35:56 Giulia Rigoni Savioli

    J'èspère passer une journée plus agéable demain

    avec Suzanne, Thérèse et Loulou.

     Ce soir, je rencontre en ville  Arlaud ,

     ancien infirmier de la 2/82, qui est au dêpôt

    d'éclopés de St. Bernard; il avait demandé il

    y a 3 mois à passer dans l'infanterie. Je lui

    demanderai demain s'il est content d'avoir changé.


       Troyes 10 nov. 1915.


     Boum ! fini le séjour à Troyes . J'ai été désigné

    ce matin pour l'ambulance 11/16; à Somme

    Tourbe ! je vais donc retournes dans ce gentil

    village et peut-être y passer l'hiver. Pas très

    gai comme perspective ....

     Et dire que j'ai ici trouvé un type, aspirant

    d'admnistration, qui vient de cette ambulance

    et dont le reve était d'y retourner - il est jaloux

    que je lui vole "sa" place et voudrait permuter.

    Avec plaisir, mon vieux; je reviendrai le remplacer

    à Troyes quand il voudra.

    Je devais partir ce soir, mais je compte

    attendre jusq'à demain; on arrive toujours trop

    tôt, quand on de déplace. Il n'y a riende moins

    pressé que les affectations d'urgence.




  • November 21, 2017 16:33:31 Giulia Rigoni Savioli

    J'èspère passer une journée plus agéable demain

    avec Suzanne, Thérèse et Loulou.

     Ce soir, je rencontre en ville  Arlaud ,

     ancien infirmier de la 2/82, qui est au dêpôt

    d'éclopés de St. Bernard; il avait demandé il

    y a 3 mois à passer dans l'infanterie. Je lui

    demanderai demain s'il est content d'avoir changé.


       Troyes 10 nov. 1915.


     Boum ! fini le séjour à Troyes . J'ai été désigné

    ce matin pour l'ambulance 11/16; à Somme

    Tourbe ! je vais donc retournes dans ce gentil

    village et peut-être y passer l'hiver. Pas très

    gai comme perspective ....

     Et dire que j'ai ici trouvé un type, aspirant

    d'admnistration, qui vient de cette ambulance

    et dont le reve était d'y retourner - il est jaloux

    que je lui vole "sa" place et voudrait permuter.




Description

Save description
  • 50.1556532858612||2.3328292539063114||

    Doullens

    ||1
Location(s)
  • Story location Doullens


ID
8341 / 249604
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Gérard dit Richard BOHAN
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/



  • Western Front

  • Medical
  • Remembrance



Notes and questions

Login to leave a note