FRBMTO-014 Georges PIGANIOL, officier d'administration général de santé, item 40

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

belles marmite.

   Ne sachant que faire, je m'occupe des

décès, successions et enterrements; j'étais ce matin

à la fête d'un quadruple enterrement; triste

cortège, sur la route, au milieu des voitures, autos

chevaux, qui font rage toute la journée. Ce soir

un régiment m'apporte 32 successions à régler;

si tous font ça, ce sera la barbe, ce service là.

 Ce soir, bon petit chahut à la pharmacie;

autrefois, avec Roulier, nous faisions notre

petite tournée dans l'hôpital avant d'aller

nous missing; maintenant Roulier reçoit le

soir quelques amis légèrement bruyant; Piset,

 Delaunnay, le pharmacien de la 9/13 et moi; le

sombre Garimond quelquesfois; thé-concert, chants

imbéciles de notre hôte " la grande Méli e  du faubourg

St. Martin" chacun fait montre de ses talents,

après quoi speech de M. Duchnock, comme

dit Delaunnay; le Duc missing, si vous préférez,

qui nous déclare invariablemet, la pipe à la main

et en allongeant des crachats à 3 mètres: Messieur

j'ai été élevé dans un milieu, je ne dirai pas

select, mais convenable, très. Ei ici, oserai je ainsi

m'exprimer, je suis tombé dans une vraie


 page droite 


bande de cochons ! Ce dernier mot, hurlé

avec son intonation inimitable, décide invaria-

blement du succès de l'orateur, qui se

rassied, très digne. Nous avons réussi

à casser un banc ce soir; voilà un résultat.

 De nouveau , l'hopital est à peu

près vide. Une grosse attaque est d'ailleurs

annoncée pour demai, il faut s'attendre à

recevoir des client, Ca va emcore barder; on a

canonné hier très fort; aujourdhui on n'a rein

entendu, il est vrai que le vent a tourné: il

parait qu'on tirait beaucoup.

  Bernard Dubarry a eu moins de

veine cette fois, il est blessé et disparu. Dom-

mage, il marchait si bien: Pourvu qu'il

revienne de Bochemissing  


 8 lignes de texte cryptographié 

Transcription saved

belles marmite.

   Ne sachant que faire, je m'occupe des

décès, successions et enterrements; j'étais ce matin

à la fête d'un quadruple enterrement; triste

cortège, sur la route, au milieu des voitures, autos

chevaux, qui font rage toute la journée. Ce soir

un régiment m'apporte 32 successions à régler;

si tous font ça, ce sera la barbe, ce service là.

 Ce soir, bon petit chahut à la pharmacie;

autrefois, avec Roulier, nous faisions notre

petite tournée dans l'hôpital avant d'aller

nous missing; maintenant Roulier reçoit le

soir quelques amis légèrement bruyant; Piset,

 Delaunnay, le pharmacien de la 9/13 et moi; le

sombre Garimond quelquesfois; thé-concert, chants

imbéciles de notre hôte " la grande Méli e  du faubourg

St. Martin" chacun fait montre de ses talents,

après quoi speech de M. Duchnock, comme

dit Delaunnay; le Duc missing, si vous préférez,

qui nous déclare invariablemet, la pipe à la main

et en allongeant des crachats à 3 mètres: Messieur

j'ai été élevé dans un milieu, je ne dirai pas

select, mais convenable, très. Ei ici, oserai je ainsi

m'exprimer, je suis tombé dans une vraie


 page droite 


bande de cochons ! Ce dernier mot, hurlé

avec son intonation inimitable, décide invaria-

blement du succès de l'orateur, qui se

rassied, très digne. Nous avons réussi

à casser un banc ce soir; voilà un résultat.

 De nouveau , l'hopital est à peu

près vide. Une grosse attaque est d'ailleurs

annoncée pour demai, il faut s'attendre à

recevoir des client, Ca va emcore barder; on a

canonné hier très fort; aujourdhui on n'a rein

entendu, il est vrai que le vent a tourné: il

parait qu'on tirait beaucoup.

  Bernard Dubarry a eu moins de

veine cette fois, il est blessé et disparu. Dom-

mage, il marchait si bien: Pourvu qu'il

revienne de Bochemissing  


 8 lignes de texte cryptographié 


Transcription history
  • November 17, 2017 17:49:34 Giulia Rigoni Savioli

    belles marmite.

       Ne sachant que faire, je m'occupe des

    décès, successions et enterrements; j'étais ce matin

    à la fête d'un quadruple enterrement; triste

    cortège, sur la route, au milieu des voitures, autos

    chevaux, qui font rage toute la journée. Ce soir

    un régiment m'apporte 32 successions à régler;

    si tous font ça, ce sera la barbe, ce service là.

     Ce soir, bon petit chahut à la pharmacie;

    autrefois, avec Roulier, nous faisions notre

    petite tournée dans l'hôpital avant d'aller

    nous missing; maintenant Roulier reçoit le

    soir quelques amis légèrement bruyant; Piset,

     Delaunnay, le pharmacien de la 9/13 et moi; le

    sombre Garimond quelquesfois; thé-concert, chants

    imbéciles de notre hôte " la grande Méli e  du faubourg

    St. Martin" chacun fait montre de ses talents,

    après quoi speech de M. Duchnock, comme

    dit Delaunnay; le Duc missing, si vous préférez,

    qui nous déclare invariablemet, la pipe à la main

    et en allongeant des crachats à 3 mètres: Messieur

    j'ai été élevé dans un milieu, je ne dirai pas

    select, mais convenable, très. Ei ici, oserai je ainsi

    m'exprimer, je suis tombé dans une vraie


     page droite 


    bande de cochons ! Ce dernier mot, hurlé

    avec son intonation inimitable, décide invaria-

    blement du succès de l'orateur, qui se

    rassied, très digne. Nous avons réussi

    à casser un banc ce soir; voilà un résultat.

     De nouveau , l'hopital est à peu

    près vide. Une grosse attaque est d'ailleurs

    annoncée pour demai, il faut s'attendre à

    recevoir des client, Ca va emcore barder; on a

    canonné hier très fort; aujourdhui on n'a rein

    entendu, il est vrai que le vent a tourné: il

    parait qu'on tirait beaucoup.

      Bernard Dubarry a eu moins de

    veine cette fois, il est blessé et disparu. Dom-

    mage, il marchait si bien: Pourvu qu'il

    revienne de Bochemissing  


     8 lignes de texte cryptographié 


  • November 17, 2017 14:03:57 Giulia Rigoni Savioli

    belles marmite.

       Ne sachant que faire, je m'occupe des

    décès, successions et enterrements; j'étais ce matin

    à la fête d'un quadruple enterrement; triste

    cortège, sur la route, au milieu des voitures, autos

    chevaux, qui font rage toute la journée. Ce soir

    un régiment m'apporte 32 successions à régler;

    si tous font ça, ce sera la barbe, ce service là.

     Ce soir, bon petit chahut à la pharmacie;

    autrefois, avec Roulier, nous faisions notre

    petite tournée dans l'hôpital avant d'aller

    nous missing; maintenant Roulier reçoit le

    soir quelques amis légèrement bruyant; Piset,

     Delaunnay, le pharmacien de la 9/13 et moi; le

    sombre Garimond quelquesfois; thé-concert, chants

    imbéciles de notre hôte " la grande Mélie du faubourg

    St. Martin" chacun fait montre de ses talents,

    après quoi speech de M. Duchnock, comme

    dit Delaunnay




Description

Save description
  • 50.1556532858612||2.3328292539063114||

    Doullens

    ||1
Location(s)
  • Story location Doullens


ID
8341 / 249584
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Gérard dit Richard BOHAN
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/



  • Western Front

  • Medical
  • Remembrance



Notes and questions

Login to leave a note