FRBMTO-014 Georges PIGANIOL, officier d'administration général de santé, item 38

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

J'ai dirigé l'enterement aujourdhui

Quel metier!


   Somme Tourbe 29 sept. 23 h

 Hier régnait ici la désillusion - on n'a pas pris

Tahure, on n'a pas pris la butte du Mesnil, ça marche

plus. Pour comble Dejoanny venu pour déjeuner

nous annonce qu'il repart avec sa division de cavalerie

pour l'arrière, la cavalerie ne pouvant être encore

utilisée, l'infanterie n'avançant plus. Ces messieurs

de la saucisse venus voir Roulier disent qu'il n'y a

rein de nouveau, donc pas de gros progrès.

 Aujordhui, c'est e contraire. On annonce que

le front allemand est percé sur deux points, dont

l'un serait Somme Py, l'autre au nord de S.te Menehould

Dans l'après midi, je suis allé à St. Hilaire au Temple,

 gare où est venu s'échouer le wagon des dames qui

ont fait pendant 3 semaine la navette chez nous

Je les trouve en effet, qui s'ennuient à mourir

dans un desoeuvrement complet, et je leur prends

les colis que je leur avais donnés le 24 à Vitry et

qui étaient en panne depuis. Et au retour comme

à l'aller, notre auto croise, dépasse des convois de

troupes énormes; camions automobiles par centaines


 page droite 

se suivent en longues files sure les routes. A un

carrefour très assaillé un officier d' E. M dirige

les mouvements. Beaucopu de fantassins, des

zouaves, des missing, de l'artillerie, et tout ça

remonte vers Suippes,  Souvain etc, direction de

Somme Py, où on aurait percé leurs lignes. Mais

quel mauvais voyage de retour; les phares n'éclai-

rent pas, pannes d'essence, confusions de route,

rien n'y manquait. et grace aux convois, l'auto

assez rapide pourtant à mis 2 h. 1/2 pour faire 25

kilomètres.

  Pas mal de blessés ici; nous dépassons les

3000 maintenant. Encore quelques boches auxquels

je prends de menues souvenirs.

   Canonnade assez forte; on voit éclater

les obus et briller les fusées.


      Somme Tourbe, 2 oct.


Le pessimisme a repris le dessus depuis 2 jours; non

seulement on n'as pas percé les lignes boches mais on

n'avance plus maintenant; impossible de prendre

Tahure; et les troupes qui on dépassé Tahure

par la gauche,  cote  192, perdent beaucoup de monde

pour se maintenir, étant prises à revers et en enfilade


Transcription saved

J'ai dirigé l'enterement aujourdhui

Quel metier!


   Somme Tourbe 29 sept. 23 h

 Hier régnait ici la désillusion - on n'a pas pris

Tahure, on n'a pas pris la butte du Mesnil, ça marche

plus. Pour comble Dejoanny venu pour déjeuner

nous annonce qu'il repart avec sa division de cavalerie

pour l'arrière, la cavalerie ne pouvant être encore

utilisée, l'infanterie n'avançant plus. Ces messieurs

de la saucisse venus voir Roulier disent qu'il n'y a

rein de nouveau, donc pas de gros progrès.

 Aujordhui, c'est e contraire. On annonce que

le front allemand est percé sur deux points, dont

l'un serait Somme Py, l'autre au nord de S.te Menehould

Dans l'après midi, je suis allé à St. Hilaire au Temple,

 gare où est venu s'échouer le wagon des dames qui

ont fait pendant 3 semaine la navette chez nous

Je les trouve en effet, qui s'ennuient à mourir

dans un desoeuvrement complet, et je leur prends

les colis que je leur avais donnés le 24 à Vitry et

qui étaient en panne depuis. Et au retour comme

à l'aller, notre auto croise, dépasse des convois de

troupes énormes; camions automobiles par centaines


 page droite 

se suivent en longues files sure les routes. A un

carrefour très assaillé un officier d' E. M dirige

les mouvements. Beaucopu de fantassins, des

zouaves, des missing, de l'artillerie, et tout ça

remonte vers Suippes,  Souvain etc, direction de

Somme Py, où on aurait percé leurs lignes. Mais

quel mauvais voyage de retour; les phares n'éclai-

rent pas, pannes d'essence, confusions de route,

rien n'y manquait. et grace aux convois, l'auto

assez rapide pourtant à mis 2 h. 1/2 pour faire 25

kilomètres.

  Pas mal de blessés ici; nous dépassons les

3000 maintenant. Encore quelques boches auxquels

je prends de menues souvenirs.

   Canonnade assez forte; on voit éclater

les obus et briller les fusées.


      Somme Tourbe, 2 oct.


Le pessimisme a repris le dessus depuis 2 jours; non

seulement on n'as pas percé les lignes boches mais on

n'avance plus maintenant; impossible de prendre

Tahure; et les troupes qui on dépassé Tahure

par la gauche,  cote  192, perdent beaucoup de monde

pour se maintenir, étant prises à revers et en enfilade



Transcription history
  • November 17, 2017 12:48:07 Giulia Rigoni Savioli

    J'ai dirigé l'enterement aujourdhui

    Quel metier!


       Somme Tourbe 29 sept. 23 h

     Hier régnait ici la désillusion - on n'a pas pris

    Tahure, on n'a pas pris la butte du Mesnil, ça marche

    plus. Pour comble Dejoanny venu pour déjeuner

    nous annonce qu'il repart avec sa division de cavalerie

    pour l'arrière, la cavalerie ne pouvant être encore

    utilisée, l'infanterie n'avançant plus. Ces messieurs

    de la saucisse venus voir Roulier disent qu'il n'y a

    rein de nouveau, donc pas de gros progrès.

     Aujordhui, c'est e contraire. On annonce que

    le front allemand est percé sur deux points, dont

    l'un serait Somme Py, l'autre au nord de S.te Menehould

    Dans l'après midi, je suis allé à St. Hilaire au Temple,

     gare où est venu s'échouer le wagon des dames qui

    ont fait pendant 3 semaine la navette chez nous

    Je les trouve en effet, qui s'ennuient à mourir

    dans un desoeuvrement complet, et je leur prends

    les colis que je leur avais donnés le 24 à Vitry et

    qui étaient en panne depuis. Et au retour comme

    à l'aller, notre auto croise, dépasse des convois de

    troupes énormes; camions automobiles par centaines


     page droite 

    se suivent en longues files sure les routes. A un

    carrefour très assaillé un officier d' E. M dirige

    les mouvements. Beaucopu de fantassins, des

    zouaves, des missing, de l'artillerie, et tout ça

    remonte vers Suippes,  Souvain etc, direction de

    Somme Py, où on aurait percé leurs lignes. Mais

    quel mauvais voyage de retour; les phares n'éclai-

    rent pas, pannes d'essence, confusions de route,

    rien n'y manquait. et grace aux convois, l'auto

    assez rapide pourtant à mis 2 h. 1/2 pour faire 25

    kilomètres.

      Pas mal de blessés ici; nous dépassons les

    3000 maintenant. Encore quelques boches auxquels

    je prends de menues souvenirs.

       Canonnade assez forte; on voit éclater

    les obus et briller les fusées.


          Somme Tourbe, 2 oct.


    Le pessimisme a repris le dessus depuis 2 jours; non

    seulement on n'as pas percé les lignes boches mais on

    n'avance plus maintenant; impossible de prendre

    Tahure; et les troupes qui on dépassé Tahure

    par la gauche,  cote  192, perdent beaucoup de monde

    pour se maintenir, étant prises à revers et en enfilade



  • November 17, 2017 12:47:09 Giulia Rigoni Savioli

    J'ai dirigé l'enterement aujourdhui

    Quel metier!


       Somme Tourbe 29 sept. 23 h

     Hier régnait ici la désillusion - on n'a pas pris

    Tahure, on n'a pas pris la butte du Mesnil, ça marche

    plus. Pour comble Dejoanny venu pour déjeuner

    nous annonce qu'il repart avec sa division de cavalerie

    pour l'arrière, la cavalerie ne pouvant être encore

    utilisée, l'infanterie n'avançant plus. Ces messieurs

    de la saucisse venus voir Roulier disent qu'il n'y a

    rein de nouveau, donc pas de gros progrès.

     Aujordhui, c'est e contraire. On annonce que

    le front allemand est percé sur deux points, dont

    l'un serait Somme Py, l'autre au nord de S.te Menehould

    Dans l'après midi, je suis allé à St. Hilaire au Temple,

     gare où est venu s'échouer le wagon des dames qui

    ont fait pendant 3 semaine la navette chez nous

    Je les trouve en effet, qui s'ennuient à mourir

    dans un desoeuvrement complet, et je leur prends

    les colis que je leur avais donnés le 24 à Vitry et

    qui étaient en panne depuis. Et au retour comme

    à l'aller, notre auto croise, dépasse des convois de

    troupes énormes; camions automobiles par centaines


     page droite 

    se suivent en longues files sure les routes. A un

    carrefour très assaillé un officier d' E. M dirige

    les mouvements. Beaucopu de fantassins, des

    zouaves, des missing, de l'artillerie, et tout ça

    remonte vers Suippes,  Souvain etc, direction de

    Somme Py, où on aurait percé leurs lignes. Mais

    quel mauvais voyage de retour; les phares n'éclai-

    rent pas, pannes d'essence, confusions de route,

    rien n'y manquait. et grace aux convois, l'auto

    assez rapide pourtant à mis 2 h. 1/2 pour faire 25

    kilomètres.

      Pas mal de blessés ici; nous dépassons les

    3000 maintenant. Encore quelques boches auxquels

    je prends de menues souvenirs.

       Canonnade assez forte; on voit éclater

    les obus et briller les fusées.


          Somme Tourbe, 2 oct.


    Le pessimisme a repirs le dessus depuis 2 jours; non

    seulement on n'as pas percé les lignes boches mais on

    n'avance plus maintenant; impossible de prendre

    Tahure; et les troupes qui on dépassé Tahure

    par la gauche,  cote  192, perdent beaucoup de monde

    pour se maintenir, étant prises à revers et en enfilade



  • November 17, 2017 12:35:45 Giulia Rigoni Savioli

    J'ai dirigé l'enterement aujourdhui

    Quel metier!


       Somme Tourbe 29 sept. 23 h

     Hier régnait ici la désillusion - on n'a pas pris

    Tahure, on n'a pas pris la butte du Mesnil, ça marche

    plus. Pour comble Dejoanny venu pour déjeuner

    nous annonce qu'il repart avec sa division de cavalerie

    pour l'arrière, la cavalerie ne pouvant être encore

    utilisée, l'infanterie n'avançant plus. Ces messieurs

    de la saucisse venus voir Roulier disent qu'il n'y a

    rein de nouveau, donc pas de gros progrès.

     Aujordhui, c'est e contraire. On annonce que

    le front allemand est percé sur deux points, dont

    l'un serait Somme Py, l'autre au nord de S.te Menehould

    Dans l'après midi, je suis allé à St. Hilaire au Temple,

     gare où est venu s'échouer le wagon des dames qui

    ont fait pendant 3 semaine la navette chez nous

    Je les trouve en effet, qui s'ennuient à mourir

    dans un desoeuvrement complet, et je leur prends

    les colis que je leur avais donnés le 24 à Vitry et

    qui étaient en panne depuis. Et au retour comme

    à l'aller, notre auto croise, dépasse des convois de

    troupes énormes; camions automobiles par centaines


  • November 17, 2017 12:32:09 Giulia Rigoni Savioli

    J'ai dirigé l'enterement aujourdhui

    Quel metier!


       Somme Tourbe 29 sept. 23 h

     Hier régnait ici la désillusion - on n'a pas pris

    Tahure, on n'a pas pris la butte du Mesnil, ça marche

    plus. Pour comble Dejoanny venu pour déjeuner

    nous annonce qu'il repart avec sa division de cavalerie

    pour l'arrière, la cavalerie ne pouvant être encore

    utilisée, l'infanterie n'avançant plus. Ces messieurs

    de la saucisse venus voir Roulier disent qu'il n'y a

    rein de nouveau, donc pas de gros progrès.

     Aujordhui, c'est e contraire. On annonce que

    le front allemand est percé sur deux points, dont

    l'un serait Somme missing, l'autre au nord de S.te Menehould

    Dans l'apès ,odo, je suis allé à St. Hilaire au Temple,

     gare où est venu s'échiuer le wagon des dames qui

    ont fait pendant 3 semaine la navette chez nous

    Je les trouve en effet, qui s'ennuient à mourir

    dans un desoeuvrement complet, et je leur prends

    les colis que leur avais donnés le 24 à Vitry et

    qui étaient en panne depuis. Et au retour comme

    à l'aller, notre auto croise, dépasse des convois de

    troupes énormes; camions automobiles par centaines


Description

Save description
  • 50.1556532858612||2.3328292539063114||

    Doullens

    ||1
Location(s)
  • Story location Doullens


ID
8341 / 249580
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Gérard dit Richard BOHAN
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/



  • Western Front

  • Medical
  • Remembrance



Notes and questions

Login to leave a note