FRBMTO-014 Georges PIGANIOL, officier d'administration général de santé, item 8

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

peut être pas mal encore. Dans la rue, je suis

tombé sur David, mon vieux David de

l' ...  nautiqe de Toulouse et des

championnats de tennis. Pas vu depuis deux

ans, quand lui partait pour le Maroc

et moi pour Vincennes. Il est médecin auxiliaire

au Groupe de brancardiers 45° (div. africaine)

au repos depuis 15 jours à 16 Kil. d'ici. Je

ne l'ai malheureusement pas vu bien longtemps,

il repartais. Il envie mon existence citadine

à Doullens!

Chassevant va de mieux en mieux; il va

sans doute bientot revenir me raser; cela

ne m'empechera pas, j'espère, de filer demain

soir pour Amiens.


   Doullens 21 mars 1915


Et voilà, je viens de faire mon petit tour

à Amiens - deux nuits et un jour hors de

Doullens, c'et toujours autant gagné.

Ici rien de nouveau. Cahssevant, guéri, a

repris son service et recommencé ses facéties.

Quel  sot et quel sale type: il fait des mamours

aux infirmiers, et par dessous essaye de me décider


 page droite 

à les punir - pour que ce moi qui soit mal vu

d'eux. Heureusement, il y en aura pas un pour

croire ça. On sait partout qui de nous deux est

un mufle.

Coup de théatre: on appren ce main que

3 cuirassés alliés ont été coulés en attaquant

les Dardanelles; ce son heureusement de

vieux bateaux.

Il fait aujourd'hui un temps spendide;

c'est un bon début de printemps ; on avait même

presque trop chaud.

Mais il est minuit et demi. Je la ferme.


  Doullens 24 mars 1915

Rien de bien nouveau. Une lueur d'espoir, pour

le cas où on moisirait à Doullens:  Angot  a

trouvé un terrain de tennis que le propriétaires

nous prêtent bien volontiers.

Fait hier connaissance du Colonel Monestrol

ami d'  Angot , qui a déjeuné ici: Commissaire de

la gare d'Amiens, relation utile _ bon type.


   Doullens 29 mars

Fait avant hier un petit voyage d'agrément à




Transcription saved

peut être pas mal encore. Dans la rue, je suis

tombé sur David, mon vieux David de

l' ...  nautiqe de Toulouse et des

championnats de tennis. Pas vu depuis deux

ans, quand lui partait pour le Maroc

et moi pour Vincennes. Il est médecin auxiliaire

au Groupe de brancardiers 45° (div. africaine)

au repos depuis 15 jours à 16 Kil. d'ici. Je

ne l'ai malheureusement pas vu bien longtemps,

il repartais. Il envie mon existence citadine

à Doullens!

Chassevant va de mieux en mieux; il va

sans doute bientot revenir me raser; cela

ne m'empechera pas, j'espère, de filer demain

soir pour Amiens.


   Doullens 21 mars 1915


Et voilà, je viens de faire mon petit tour

à Amiens - deux nuits et un jour hors de

Doullens, c'et toujours autant gagné.

Ici rien de nouveau. Cahssevant, guéri, a

repris son service et recommencé ses facéties.

Quel  sot et quel sale type: il fait des mamours

aux infirmiers, et par dessous essaye de me décider


 page droite 

à les punir - pour que ce moi qui soit mal vu

d'eux. Heureusement, il y en aura pas un pour

croire ça. On sait partout qui de nous deux est

un mufle.

Coup de théatre: on appren ce main que

3 cuirassés alliés ont été coulés en attaquant

les Dardanelles; ce son heureusement de

vieux bateaux.

Il fait aujourd'hui un temps spendide;

c'est un bon début de printemps ; on avait même

presque trop chaud.

Mais il est minuit et demi. Je la ferme.


  Doullens 24 mars 1915

Rien de bien nouveau. Une lueur d'espoir, pour

le cas où on moisirait à Doullens:  Angot  a

trouvé un terrain de tennis que le propriétaires

nous prêtent bien volontiers.

Fait hier connaissance du Colonel Monestrol

ami d'  Angot , qui a déjeuné ici: Commissaire de

la gare d'Amiens, relation utile _ bon type.


   Doullens 29 mars

Fait avant hier un petit voyage d'agrément à





Transcription history
  • November 8, 2017 13:33:19 Giulia Rigoni Savioli

    peut être pas mal encore. Dans la rue, je suis

    tombé sur David, mon vieux David de

    l' ...  nautiqe de Toulouse et des

    championnats de tennis. Pas vu depuis deux

    ans, quand lui partait pour le Maroc

    et moi pour Vincennes. Il est médecin auxiliaire

    au Groupe de brancardiers 45° (div. africaine)

    au repos depuis 15 jours à 16 Kil. d'ici. Je

    ne l'ai malheureusement pas vu bien longtemps,

    il repartais. Il envie mon existence citadine

    à Doullens!

    Chassevant va de mieux en mieux; il va

    sans doute bientot revenir me raser; cela

    ne m'empechera pas, j'espère, de filer demain

    soir pour Amiens.


       Doullens 21 mars 1915


    Et voilà, je viens de faire mon petit tour

    à Amiens - deux nuits et un jour hors de

    Doullens, c'et toujours autant gagné.

    Ici rien de nouveau. Cahssevant, guéri, a

    repris son service et recommencé ses facéties.

    Quel  sot et quel sale type: il fait des mamours

    aux infirmiers, et par dessous essaye de me décider


     page droite 

    à les punir - pour que ce moi qui soit mal vu

    d'eux. Heureusement, il y en aura pas un pour

    croire ça. On sait partout qui de nous deux est

    un mufle.

    Coup de théatre: on appren ce main que

    3 cuirassés alliés ont été coulés en attaquant

    les Dardanelles; ce son heureusement de

    vieux bateaux.

    Il fait aujourd'hui un temps spendide;

    c'est un bon début de printemps ; on avait même

    presque trop chaud.

    Mais il est minuit et demi. Je la ferme.


      Doullens 24 mars 1915

    Rien de bien nouveau. Une lueur d'espoir, pour

    le cas où on moisirait à Doullens:  Angot  a

    trouvé un terrain de tennis que le propriétaires

    nous prêtent bien volontiers.

    Fait hier connaissance du Colonel Monestrol

    ami d'  Angot , qui a déjeuné ici: Commissaire de

    la gare d'Amiens, relation utile _ bon type.


       Doullens 29 mars

    Fait avant hier un petit voyage d'agrément à





  • November 8, 2017 13:30:13 Giulia Rigoni Savioli

    peut être pas mal encore. Dans la rue, je suis

    tombé sur David, mon vieux David de

    l' ...  nautiqe de Toulouse et des

    championnats de tennis. Pas vu depuis deux

    ans, quand lui partait pour le Maroc

    et moi pour Vincennes. Il est médecin auxiliaire

    au Groupe de brancardiers 45° (div. africaine)

    au repos depuis 15 jours à 16 Kil. d'ici. Je

    ne l'ai malheureusement pas vu bien longtemps,

    il repartais. Il envie mon existence citadine

    à Doullens!

    Chassevant va de mieux en mieux; il va

    sans doute bientot revenir me raser; cela

    ne m'empechera pas, j'espère, de filer demain

    soir pour Amiens.


       Doullens 21 mars 1915


    Et voilà, je viens de faire mon petit tour

    à Amiens - deux nuits et un jour hors de

    Doullens, c'et toujours autant gagné.

    Ici rien de nouveau. Cahssevant, guéri, a

    repris son service et recommencé ses facéties.

    Quel  sot et quel sale type: il fait des mamours

    aux infirmiers, et par dessous essaye de me décider


     page droite 

    à les punir - pour que ce moi qui soit mal vu

    d'eux. Heureusement, il y en aura pas un pour

    croire ça. On sait partout qui de nous deux est

    un mufle.

    Coup de théatre: on appren ce main que

    3 cuirassés alliés ont été coulés en attaquant

    les Dardanelles; ce son heureusement de

    vieux bateaux.

    Il fait aujourd'hui un temps spendide;

    c'est un bon début de printemps ; on avait même

    presque trop chaud.

    Mais il est minuit et demi. Je la ferme.


      Doullens 24 mars 1915

    Rien de bien nouveau. Une lueur d'espoir, pour

    le cas où on moisirait à Doullens: Angot a

    trouvé un terrain de tennis que le propriétaires

    nous prêtent bien volontiers.




  • November 8, 2017 13:23:35 Giulia Rigoni Savioli

    peut être pas mal encore. Dans la rue, je suis

    tombé sur David, mon vieux David de

    l' ...  nautiqe de Toulouse et des

    championnats de tennis. Pas vu depuis deux

    ans, quand lui partait pour le Maroc

    et moi pour Vincennes. Il est médecin auxiliaire

    au Groupe de brancardiers 45° (div. africaine)

    au repos depuis 15 jours à 16 Kil. d'ici. Je

    ne l'ai malheureusement pas vu bien longtemps,

    il repartais. Il envie mon existence citadine

    à Doullens!

    Chassevant va de mieux en mieux; il va

    sans doute bientot revenir me raser; cela

    ne m'empechera pas, j'espère, de filer demain

    soir pour Amiens.


       Doullens 21 mars 1915


    Et voilà, je viens de faire mon petit tour

    à Amiens - deux nuits et un jour hors de

    Doullens, c'et toujours autant gagné.

    Ici rien de nouveau. Cahssevant, guéri, a

    repris son service et recommencé ses facéties.

    Quel  sot et quel sale type: il fait des mamours

    aux infirmiers, et par dessous essaye de me décider


     page droite 

    à les punir - pour que ce moi qui soit mal vu

    d'eux. Heureusement, il y en aura pas un pour

    croire ça. On sait partout qui de nous deux est

    un mufle.

    Coup de théatre: on appren ce main que

    3 cuirassés alliés ont été coulés en attaquant

    les Dardanelles; ce son heureusement de

    vieux bateaux.

    Il fait aujourd'hui un temps spendide;

    c'est un bon début de printemps ; on avait meme

    presque trop chaud.



Description

Save description
  • 50.1556532858612||2.3328292539063114||

    Doullens

    ||1
Location(s)
  • Story location Doullens


ID
8341 / 249547
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Gérard dit Richard BOHAN
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/



  • Western Front

  • Medical
  • Remembrance



Notes and questions

Login to leave a note