FRAD066_018 Carnet de guerre de Maurice PEUREY, item 7

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

 Page gauche  

sommes subistants aux 1er ou 3e bataillon
qui se relévent entre eux.
7 - Dans la matinée je vais au bataillon
en suivant la lisière est de la forêt de
Champenoux.  L'après-midi, la ferme reçoit
11 obus de 100 mm allemands.
9. Nous quittons notre abri de la tranchée
pour venir près de Mazerulles dans un
ancien abri bétonné de la D.C.A.
          Pendant quelques jours nous avons
un orvragan, impossible de rester dehors.
A la ferme nous sommes dèrangés pen-
dant nos repas par les guêpes et les
frelons, aussi nous leur faisons une
chasse achannée.  Nous avons également
une petite chatte très jeune appelèe Ninette
que nous élevons et qui nous fait passer
les heures mornes de la journée.
15 -       Je vais au bataillon pour 6H 30.
De là, je me rends à Nancy par
Essey, 40 Kms environ dans ma journée
et je suis de retour à 19 heures à la
ferme.
16 -       Nous sommes relevés par le 1er bataillon
nous venons cantonner à Champenoux.
19 -       Nous sommes bombardés de minuit
à trois heures.  Des obus tombent sur la
maison en face et sur la route, mais
notre maison reste intacte.
         Pendant notre repos à Champenoux,
nous allons faire l'exercise d'observation
sur la route de Nancy our de la thèorie
au cantonnement, nous sommes assez
tranquille. 

__________________________________________________________________________________________________________

 Page droite  

21 - Un coup de main doit se faire dans
la nuit par notre règiment sur Attilon-
court.
          quelques camarades du bataillon, du
group franc, sont disparus et blessés,
quelques prisonniers ont été faits.
23 -      Nous reprenons notre poste à la
ferme Ramont.
          Du côté allemand, le secteur
est devenu animé.  Nous remarquons
chaque jour des boches par groupe de
dix ou vingt traversant la plaine
du village à la forêt de Grémency où
vers l'ouvrage du doigt.
25 - Pendant la soirée, comme diversion,
des hommes du 1er baton. et des Sénégalais
parcourent le secteur dans les tranchées,
faisant osine aux boches à une
prochaine attaque de notre part.
1er Octobre - Autre diversion: Nous faisons
à l'aube un petit bombardement sur
les lignes ennemies.
          Dans l'après-midi les boches
rèpondent par un bombardement de
150 sur tout notre secteur.
2 - La ferme Ramon est bombardée
à deux reprises.
10 - Toute la nuit le village de Mazerulles
est bombardé par obus de 150 mm.
          Depuis le 2, les allemands
bombardent chaque jour notre secteur
comprenant le bois Ramont, la ferme,
Mazerulles, la forêt de Champenoux et


Transcription saved

 Page gauche  

sommes subistants aux 1er ou 3e bataillon
qui se relévent entre eux.
7 - Dans la matinée je vais au bataillon
en suivant la lisière est de la forêt de
Champenoux.  L'après-midi, la ferme reçoit
11 obus de 100 mm allemands.
9. Nous quittons notre abri de la tranchée
pour venir près de Mazerulles dans un
ancien abri bétonné de la D.C.A.
          Pendant quelques jours nous avons
un orvragan, impossible de rester dehors.
A la ferme nous sommes dèrangés pen-
dant nos repas par les guêpes et les
frelons, aussi nous leur faisons une
chasse achannée.  Nous avons également
une petite chatte très jeune appelèe Ninette
que nous élevons et qui nous fait passer
les heures mornes de la journée.
15 -       Je vais au bataillon pour 6H 30.
De là, je me rends à Nancy par
Essey, 40 Kms environ dans ma journée
et je suis de retour à 19 heures à la
ferme.
16 -       Nous sommes relevés par le 1er bataillon
nous venons cantonner à Champenoux.
19 -       Nous sommes bombardés de minuit
à trois heures.  Des obus tombent sur la
maison en face et sur la route, mais
notre maison reste intacte.
         Pendant notre repos à Champenoux,
nous allons faire l'exercise d'observation
sur la route de Nancy our de la thèorie
au cantonnement, nous sommes assez
tranquille. 

__________________________________________________________________________________________________________

 Page droite  

21 - Un coup de main doit se faire dans
la nuit par notre règiment sur Attilon-
court.
          quelques camarades du bataillon, du
group franc, sont disparus et blessés,
quelques prisonniers ont été faits.
23 -      Nous reprenons notre poste à la
ferme Ramont.
          Du côté allemand, le secteur
est devenu animé.  Nous remarquons
chaque jour des boches par groupe de
dix ou vingt traversant la plaine
du village à la forêt de Grémency où
vers l'ouvrage du doigt.
25 - Pendant la soirée, comme diversion,
des hommes du 1er baton. et des Sénégalais
parcourent le secteur dans les tranchées,
faisant osine aux boches à une
prochaine attaque de notre part.
1er Octobre - Autre diversion: Nous faisons
à l'aube un petit bombardement sur
les lignes ennemies.
          Dans l'après-midi les boches
rèpondent par un bombardement de
150 sur tout notre secteur.
2 - La ferme Ramon est bombardée
à deux reprises.
10 - Toute la nuit le village de Mazerulles
est bombardé par obus de 150 mm.
          Depuis le 2, les allemands
bombardent chaque jour notre secteur
comprenant le bois Ramont, la ferme,
Mazerulles, la forêt de Champenoux et



Transcription history
  • January 10, 2019 18:27:43 Stella Watkin

     Page gauche  

    sommes subistants aux 1er ou 3e bataillon
    qui se relévent entre eux.
    7 - Dans la matinée je vais au bataillon
    en suivant la lisière est de la forêt de
    Champenoux.  L'après-midi, la ferme reçoit
    11 obus de 100 mm allemands.
    9. Nous quittons notre abri de la tranchée
    pour venir près de Mazerulles dans un
    ancien abri bétonné de la D.C.A.
              Pendant quelques jours nous avons
    un orvragan, impossible de rester dehors.
    A la ferme nous sommes dèrangés pen-
    dant nos repas par les guêpes et les
    frelons, aussi nous leur faisons une
    chasse achannée.  Nous avons également
    une petite chatte très jeune appelèe Ninette
    que nous élevons et qui nous fait passer
    les heures mornes de la journée.
    15 -       Je vais au bataillon pour 6H 30.
    De là, je me rends à Nancy par
    Essey, 40 Kms environ dans ma journée
    et je suis de retour à 19 heures à la
    ferme.
    16 -       Nous sommes relevés par le 1er bataillon
    nous venons cantonner à Champenoux.
    19 -       Nous sommes bombardés de minuit
    à trois heures.  Des obus tombent sur la
    maison en face et sur la route, mais
    notre maison reste intacte.
             Pendant notre repos à Champenoux,
    nous allons faire l'exercise d'observation
    sur la route de Nancy our de la thèorie
    au cantonnement, nous sommes assez
    tranquille. 

    __________________________________________________________________________________________________________

     Page droite  

    21 - Un coup de main doit se faire dans
    la nuit par notre règiment sur Attilon-
    court.
              quelques camarades du bataillon, du
    group franc, sont disparus et blessés,
    quelques prisonniers ont été faits.
    23 -      Nous reprenons notre poste à la
    ferme Ramont.
              Du côté allemand, le secteur
    est devenu animé.  Nous remarquons
    chaque jour des boches par groupe de
    dix ou vingt traversant la plaine
    du village à la forêt de Grémency où
    vers l'ouvrage du doigt.
    25 - Pendant la soirée, comme diversion,
    des hommes du 1er baton. et des Sénégalais
    parcourent le secteur dans les tranchées,
    faisant osine aux boches à une
    prochaine attaque de notre part.
    1er Octobre - Autre diversion: Nous faisons
    à l'aube un petit bombardement sur
    les lignes ennemies.
              Dans l'après-midi les boches
    rèpondent par un bombardement de
    150 sur tout notre secteur.
    2 - La ferme Ramon est bombardée
    à deux reprises.
    10 - Toute la nuit le village de Mazerulles
    est bombardé par obus de 150 mm.
              Depuis le 2, les allemands
    bombardent chaque jour notre secteur
    comprenant le bois Ramont, la ferme,
    Mazerulles, la forêt de Champenoux et



  • January 10, 2019 17:01:26 Stella Watkin

     Page gauche  

    sommes subistants aux 1er ou 3e bataillon
    qui se relévent entre eux.
    7 - Dans la matinée je vais au bataillon
    en suivant la lisière est de la forêt de
    Champenoux.  L'après-midi, la ferme reçoit
    11 obus de 100 mm allemands.
    9. Nous quittons notre abri de la tranchée
    pour venir près de Mazerulles dans un
    ancien abri bétonné de la D.C.A.
              Pendant quelques jours nous avons
    un orvragan, impossible de rester dehors.
    A la ferme nous sommes dèrangés pen-
    dant nos repas par les guêpes et les
    frelons, aussi nous leur faisons une
    chasse achannée.  Nous avons également
    une petite chatte très jeune appelèe Ninette
    que nous élevons et qui nous fait passer
    les heures mornes de la journée.
    15 -       Je vais au bataillon pour 6H 30.
    De là, je me rends à Nancy par
    Essey, 40 Kms environ dans ma journée
    et je suis de retour à 19 heures à la
    ferme.
    16 -       Nous sommes relevés par le 1er bataillon
    nous venons cantonner à Champenoux.
    19 -       Nous sommes bombardés de minuit
    à trois heures.  Des obus tombent sur la
    maison en face et sur la route, mais
    notre maison reste intacte.
             Pendant notre repos à Champenoux,
    nous allons faire l'exercise d'observation
    sur la route de Nancy our de la thèorie
    au cantonnement, nous sommes assez
    tranquille. 

    __________________________________________________________________________________________________________

     Page droite  

    21 - Un coup de main doit se faire dans
    la nuit par notre règiment sur attilon-
    court.
              quelques camarades du bataillon, du
    group franc, sont disparus et blessés,
    quelques prisonniers ont été faits.
    23 -      Nous reprenons notre poste à la
    ferme Ramont.
              Du côté allemand, le secteur
    est devenu animé.  Nous remarquons
    chaque jour des boches par groupe de
    dix ou vingt traversant la plaine
    du village à la forêt de Grèmency où
    vers l'ouvrage du doigt.
    25 - Pendant la soirée, comme diversion,
    des hommes du 1er baton. et des Sénégalais
    parcourent le secteur dans les tranchées,
    faisant osine aux boches à une
    prochaine attaque de notre part.
    1er Octobre - Autre diversion: Nous faisons
    à l'aube un petit bombardement sur
    les lignes ennemies.
              Dans l'après-midi les boches
    rèpondent par un bombardement de
    150 sur tout notre secteur.
    2 - La ferme Ramon est bombardée
    à deux reprises.
    10 - Toute la nuit le village de Mazerulles
    est bombardé par obus de 150 mm.
              Depuis le 2, les allemands
    bombardent chaque jour notre secteur
    comprenant le bois Ramont, la ferme,
    Mazerulles, la forêt de Champenoux et



  • January 10, 2019 14:37:05 Stella Watkin

     Page gauche  

    sommes subistants aux 1er our 3e bataillon
    qui se relévent entre eux.
    7 - Dans la matinée je vais au bataillon
    en suivant la lisière est de la forêt de
    Champenoux.  L'après-midi, la ferme reçoit
    11 obus de 100 mm allemands.
    9. Nous quittons notre abri de la tranchée
    pour venir près de Mazerulles dans un
    ancien abri bétonné de la D.C.A.
              Pendant quelques jours nous avons
    un orvragan, impossible de rester dehors.
    A la ferme nous sommes dèrangés pen-
    dant nos repas par les guepes et les
    frelons, aussi nous leur faisons une
    chasse achannée.  Nous avons également
    une petite chatte très jeune appelèe Ninette
    que nous élevons et qui nous fait passer
    les heures mornes de la journée.
    15 -       Je vais au bataillon pour 6H 30.
    De là, je me rends à Nancy par
    Essey, 40 Kms environ dans ma journée
    et je suis de retour à 19 heures à la
    ferme.
    16 -       Nous sommes relevés par le 1er bataillon
    nous venons cantonner à Champenoux.
    19 -       Nous sommes bombardés de minuit
    à trois heures.  Des obus tombent sur la
    maison en face et sur la route, mais
    notre maison reste intacte.
             Pendant notre repos à Champenoux,
    nous allons faire l'exercise d'observation
    sur la route de Nancy our de la thèorie
    au cantonnement, nous sommes assez
    tranquille.

    __________________________________________________________________________________________________________

    Page droite

    21 - Un coup de main doit se faire dans
    la nuit par notre règiment sur attilon-
    court.
              quelques camarades du bataillon, du
    group franc, sont disparus et blessés,
    quelques prisonniers ont été faits.
    23 -      Nous reprenons notre poste à la
    ferme Ramont.
              Du côté allemand, le secteur
    est devenu animé.  Nous remarquons
    chaque jour des boches par groupe de
    dix ou vingt traversant la plaine
    du village à la forêt de Grèmency où
    vers l'ouvrage du doigt.
    25 - Pendant la soirée, comme diversion,
    des hommes du 1er baton. et des Sénégalais
    parcourent le secteur dans les tranchées,
    faisant osine aux boches à une
    prochaine attaque de notre part.
    1er Octobre - Autre diverion: Nous faisons
    à l'aube un petit bombardement sur
    les lignes ennemies.
              Dans l'après-midi les boches
    rèpondent par un bombardement de
    150 sur tout notre secteur.
    2 - La ferme Ramon est bombardée
    à deux reprises.
    10 - Toute la nuit le village de Mazerulles
    est bombardé par obus de 150 mm.
              Depuis le 2, les allemands
    bombardent chaque jour notre secteur
    comprenant le bois Ramont, la ferme,
    Mazerulles, la forêt de Champenoux et



Description

Save description
  • 48.742356||6.34853||

    Champenoux, France

  • 48.7588859||6.38019||

    Mazerulles, France

  • 48.692054||6.184417||

    Nancy, France

  • 48.708013||6.2345499||

    Essey-les-Nancy, France

  • 48.786538||6.381636||

    Attilloncourt, France

  • 48.800494||6.406293||

    Grémecey, France

Location(s)
  • Document location Champenoux, France
  • Additional document location Mazerulles, France
  • Additional document location Nancy, France
  • Additional document location Essey-les-Nancy, France
  • Additional document location Attilloncourt, France
  • Additional document location Grémecey, France
Login and add location


ID
8286 / 129054
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Michel PEUREY
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note