Entrée des Allemands dans Saint-Quentin (Aisne), item 4

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

premières semaines. Après il n'y avait plus tant à craindre. Les soldats ont eu droit de pillage pendant une journée mais par extraordinaire les Prussiens n'eurent pas l'idée de venir rue d'Aumale. Tout le monde en était content.
Les maisons inhabitées ont toutes été pillées tout a été brisé, c'est pénible à voir. Et quand une maison leur convient et que les propriétaires ne leur plaisent pas ils les mettent à la porte tout simplement. Comme ils ont fait à Mr et Mme Lhotte et à bien d'autres personnes. Le vin a été réquisitionné partout et les jardins fouillés pour découvrir les objets cachés. Mais malgré leur ruse, ils n'ont pas encore tout trouvé.
Voilà Monsieur à peu prés tous les renseignements que je puis vous donner. Et je le fais avec un véritable plaisir, sachant combien cela est triste d'être sans nouvelle des siens.
Recevez Monsieur l'assurance de mes sentiments les plus dévoués.
Clotilde Carlier
Réfugiée de l'Aisne.
Tiercé (Maine et Loire)

Transcription saved
premières semaines. Après il n'y avait plus tant à craindre. Les soldats ont eu droit de pillage pendant une journée mais par extraordinaire les Prussiens n'eurent pas l'idée de venir rue d'Aumale. Tout le monde en était content.
Les maisons inhabitées ont toutes été pillées tout a été brisé, c'est pénible à voir. Et quand une maison leur convient et que les propriétaires ne leur plaisent pas ils les mettent à la porte tout simplement. Comme ils ont fait à Mr et Mme Lhotte et à bien d'autres personnes. Le vin a été réquisitionné partout et les jardins fouillés pour découvrir les objets cachés. Mais malgré leur ruse, ils n'ont pas encore tout trouvé.
Voilà Monsieur à peu prés tous les renseignements que je puis vous donner. Et je le fais avec un véritable plaisir, sachant combien cela est triste d'être sans nouvelle des siens.
Recevez Monsieur l'assurance de mes sentiments les plus dévoués.
Clotilde Carlier
Réfugiée de l'Aisne.
Tiercé (Maine et Loire)


Transcription history
  • October 18, 2016 12:43:30 Helena Lovegrove
    premières semaines. Après il n'y avait plus tant à craindre. Les soldats ont eu droit de pillage pendant une journée mais par extraordinaire les Prussiens n'eurent pas l'idée de venir rue d'Aumale. Tout le monde en était content.
    Les maisons inhabitées ont toutes été pillées tout a été brisé, c'est pénible à voir. Et quand une maison leur convient et que les propriétaires ne leur plaisent pas ils les mettent à la porte tout simplement. Comme ils ont fait à Mr et Mme Lhotte et à bien d'autres personnes. Le vin a été réquisitionné partout et les jardins fouillés pour découvrir les objets cachés. Mais malgré leur ruse, ils n'ont pas encore tout trouvé.
    Voilà Monsieur à peu prés tous les renseignements que je puis vous donner. Et je le fais avec un véritable plaisir, sachant combien cela est triste d'être sans nouvelle des siens.
    Recevez Monsieur l'assurance de mes sentiments les plus dévoués.
    Clotilde Carlier
    Réfugiée de l'Aisne.
    Tiercé (Maine et Loire)

  • October 18, 2016 12:42:29 Helena Lovegrove
    premières semaines. Après il n'y avait plus tant à craindre. Les soldats ont eu droit de pillage pendant une journée mais par extraordinaire les Prussiens n'eurent pas l'idée de venir rue d'Aumale. Tout le monde en était content.
    Les maisons inhabitées ont toutes été pillées tout a été brisé, c'est pénible à voir. Et quand une maison leur convient et que les propriétaires ne leur plaisent pas ils les mettent à la porte tout simplement. Comme ils ont fait à Mr et Mme Lhotte et à bien d'autres personnes. Le vin a été réquisitionné partout et les jardins fouillés pour découvrir les objets cachés. Mais malgré leur ruse, ils n'ont pas encore tout trouvé.
    Voilà Monsieur à peu prés tous les renseignements que je puis vous donner. Et je le fais avec un véritable plaisir, sachant combien cela est triste d'être sans nouvelle des siens.
    Recevez Monsieur l'assurance de mes sentiments les plus dévoués.


  • October 18, 2016 12:40:12 Helena Lovegrove
    premières semaines. Après il n'y avait plus tant à craindre. Les soldats ont eu droit de pillage pendant une journée mais par extraordinaire les Prussiens n'eurent pas l'idée de venir rue d'Aumale. Tout le monde en était content.
    Les maisons inhabitées ont toutes été pillées tout a été brisé, c'est pénible à voir. Et quand une maison leur convient et que les propriétaires ne leur plaisent pas ils les mettent à la porte tout simplement. Comme ils ont fait à Mr et Mme Lhotte et à bien d'autres personnes. Le vin a été réquisitionné partout et les jardins fouillés pour découvrir les objets cachés. Mais malgré leur ruse, ils n'ont pas encore tout trouvé.



  • October 18, 2016 12:38:00 Helena Lovegrove
    premières semaines. Après il n'y avait plus tant à craindre. Les soldats ont eu droit de pillage pendant une journée mais par extraordinaire les Prussiens n'eurent pas l'idée de venir rue d'Aumale. Tout le monde en était content.
    Les maisons inhabitées ont toutes été pillées tout a été brisé, c'est pénible à voir.

Description

Save description
  • 47.615269||-0.468465||

    Tiercé (Maine et Loire)

  • 49.847066||3.287399999999934||

    SAINT-QUENTIN

    ||1
Location(s)
  • Story location SAINT-QUENTIN
  • Document location Tiercé (Maine et Loire)


ID
7695 / 79380
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Grégoire Henrotte
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/




  • Home Front
  • Remembrance
  • Women



Notes and questions

Login to leave a note