1 Num 1033 - Journal de guerre de Louis Bastet, item 19

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche  

nous sommes quittes pour avoir

3 fusils cassés par l'explosion d'une

torpille. Juillet 1915 le 1r départ

pour le travail a 10h ½ du matin

dans l'après midi nous sommes

repairés par les taubes avions Allemands. les torpilles

et les bombes pleuvent de tous côtés.

personne n'est atteint. La relève se

fait a 9h du soir. ils ont moins

de chance que nous. le caporal

Morel est tué par une torpille.

nous rentrons a minuit pour manger

la soupe. le 2 juillet départ a 6h du soir

nous travaillons toute la nuit éclairés

par les fusées et abasourdis par les bombes.

nous sommes relevés à 5h du matin

sans accident.

entre les lignes

(le 23 juin les Allemands ont fait sauter une mine)

(continuation des travaux

jusqu'au 9 Aout a Perthes les Hurlus

et le Mesnil. quelques morts et blessés.)


page droite  

Départ de Cabane. Puit le

9 Aout nous bivouaquons entre Somme

Tourbe et Somme Suippes. Le 10 départ

bivouac près de la ferme de Piémont.

Le 11 départ a 1h30 du matin.

nous traversons Cupperly, Bouy, et

Vitry-sur-Vesles, et Mourmelon-le-

petit. l'étappe est de 22 à 25 kilom.

Nous bivouaquons dans un bois de pins.

quelques branches nous font des abris

Le 12 a 1h du matin la pluie nous réveille

a 4 h on se met en route pour

Sept-Saulx. Ma Cie est divisée en

deux, on fait un moment de pose

et mon peloton s'achemine vers Thuizy

ou nous sommes cantonnés dans des

maisons abandonnées

Transcription saved

page gauche  

nous sommes quittes pour avoir

3 fusils cassés par l'explosion d'une

torpille. Juillet 1915 le 1r départ

pour le travail a 10h ½ du matin

dans l'après midi nous sommes

repairés par les taubes avions Allemands. les torpilles

et les bombes pleuvent de tous côtés.

personne n'est atteint. La relève se

fait a 9h du soir. ils ont moins

de chance que nous. le caporal

Morel est tué par une torpille.

nous rentrons a minuit pour manger

la soupe. le 2 juillet départ a 6h du soir

nous travaillons toute la nuit éclairés

par les fusées et abasourdis par les bombes.

nous sommes relevés à 5h du matin

sans accident.

entre les lignes

(le 23 juin les Allemands ont fait sauter une mine)

(continuation des travaux

jusqu'au 9 Aout a Perthes les Hurlus

et le Mesnil. quelques morts et blessés.)


page droite  

Départ de Cabane. Puit le

9 Aout nous bivouaquons entre Somme

Tourbe et Somme Suippes. Le 10 départ

bivouac près de la ferme de Piémont.

Le 11 départ a 1h30 du matin.

nous traversons Cupperly, Bouy, et

Vitry-sur-Vesles, et Mourmelon-le-

petit. l'étappe est de 22 à 25 kilom.

Nous bivouaquons dans un bois de pins.

quelques branches nous font des abris

Le 12 a 1h du matin la pluie nous réveille

a 4 h on se met en route pour

Sept-Saulx. Ma Cie est divisée en

deux, on fait un moment de pose

et mon peloton s'achemine vers Thuizy

ou nous sommes cantonnés dans des

maisons abandonnées


Transcription history
  • March 18, 2019 21:10:29 François Aubrée

    page gauche  

    nous sommes quittes pour avoir

    3 fusils cassés par l'explosion d'une

    torpille. Juillet 1915 le 1r départ

    pour le travail a 10h ½ du matin

    dans l'après midi nous sommes

    repairés par les taubes avions Allemands. les torpilles

    et les bombes pleuvent de tous côtés.

    personne n'est atteint. La relève se

    fait a 9h du soir. ils ont moins

    de chance que nous. le caporal

    Morel est tué par une torpille.

    nous rentrons a minuit pour manger

    la soupe. le 2 juillet départ a 6h du soir

    nous travaillons toute la nuit éclairés

    par les fusées et abasourdis par les bombes.

    nous sommes relevés à 5h du matin

    sans accident.

    entre les lignes

    (le 23 juin les Allemands ont fait sauter une mine)

    (continuation des travaux

    jusqu'au 9 Aout a Perthes les Hurlus

    et le Mesnil. quelques morts et blessés.)


    page droite  

    Départ de Cabane. Puit le

    9 Aout nous bivouaquons entre Somme

    Tourbe et Somme Suippes. Le 10 départ

    bivouac près de la ferme de Piémont.

    Le 11 départ a 1h30 du matin.

    nous traversons Cupperly, Bouy, et

    Vitry-sur-Vesles, et Mourmelon-le-

    petit. l'étappe est de 22 à 25 kilom.

    Nous bivouaquons dans un bois de pins.

    quelques branches nous font des abris

    Le 12 a 1h du matin la pluie nous réveille

    a 4 h on se met en route pour

    Sept-Saulx. Ma Cie est divisée en

    deux, on fait un moment de pose

    et mon peloton s'achemine vers Thuizy

    ou nous sommes cantonnés dans des

    maisons abandonnées

  • March 18, 2019 20:52:25 François Aubrée

    page gauche  

    nous sommes quittes pour avoir

    3 fusils cassés par l'explosion d'une

    torpille. Juillet 1915 le 1r départ

    pour le travail à 10h ½ du matin

    dans l'après midi nous sommes

    repairés par les taubes avions Allemands. les torpilles

    et les bombes pleuvent de tous côtés.

    personne n'est atteint. La relève se

    fait a 9h du soir. ils ont moins

    de chance que nous. le caporal

    Morel est tué par une torpille.

    nous rentrons a minuit pour manger

    la soupe. le 2 juillet départ a 6h du soir

    nous travaillons toute la nuit éclairés

    par les fusées et abasourdis par les bombes.

    nous sommes relevés à 5h du matin

    sans accident.

    entre les lignes

    (le 23 juin les Allemands ont fait sauter une mine)

    (continuation des travaux

    jusqu'au 9 Aout a Perthes les Hurlus

    et le Mesnil. quelques morts et blessés.)


    page droite  

    Départ de Cabane. Puit le

    9 Aout nous bivouaquons entre Somme

    Tourbe et Somme Suippes. Le 10 départ

    bivouac près de la ferme de Piémont.

    Le 11 départ a 1h30 du matin.

    nous traversons Cupperly, Bouy, et

    Vitry-sur-Vesles, et Mourmelon-le-

    petit. l'étappe est de 22 à 25 kilom.

    Nous bivouaquons dans un bois de pins.

    quelques branches nous font des abris

    Le 12 a 1h du matin la pluie nous réveille

    à 4 h on se met en route pour

    Sept-Saulx. Ma Cie est divisée en

    deux, on fait un moment de pose

    et mon peloton s'achemine vers Thuizy

    ou nous sommes cantonnés dans des

    maisons abandonnées


  • March 18, 2019 20:51:57 François Aubrée

    page gauche  

    Nous sommes quittes pour avoir

    3 fusils cassés par l'explosion d'une

    torpille. Juillet 1915 le 1r départ

    pour le travail à 10h ½ du matin

    dans l'après midi nous sommes

    repairés par les taubes avions Allemands. les torpilles

    et les bombes pleuvent de tous côtés.

    personne n'est atteint. La relève se

    fait a 9h du soir. ils ont moins

    de chance que nous. le caporal

    Morel est tué par une torpille.

    nous rentrons a minuit pour manger

    la soupe. le 2 juillet départ a 6h du soir

    nous travaillons toute la nuit éclairés

    par les fusées et abasourdis par les bombes.

    nous sommes relevés à 5h du matin

    sans accident.

    entre les lignes

    (le 23 juin les Allemands ont fait sauter une mine)

    (continuation des travaux

    jusqu'au 9 Aout a Perthes les Hurlus

    et le Mesnil. quelques morts et blessés.)


    page droite  

    Départ de Cabane. Puit le

    9 Aout nous bivouaquons entre Somme

    Tourbe et Somme Suippes. Le 10 départ

    bivouac près de la ferme de Piémont.

    Le 11 départ a 1h30 du matin.

    nous traversons Cupperly, Bouy, et

    Vitry-sur-Vesles, et Mourmelon-le-

    petit. l'étappe est de 22 à 25 kilom.

    Nous bivouaquons dans un bois de pins.

    quelques branches nous font des abris

    Le 12 a 1h du matin la pluie nous réveille

    à 4 h on se met en route pour

    Sept-Saulx. Ma Cie est divisée en

    deux, on fait un moment de pose

    et mon peloton s'achemine vers Thuizy

    ou nous sommes cantonnés dans des

    maisons abandonnées


  • March 18, 2019 20:48:11 François Aubrée

    page gauche  

    Nous sommes quittes pour avoir

    3 fusils cassés par l'explosion d'une

    torpille. Juillet 1915 le 1r départ

    pour le travail à 10h ½ du matin

    dans l'après midi nous sommes

    repairés par les taubes avions Allemands. les torpilles

    et les bombes pleuvent de tous côtés.

    personne n'est atteint. La relève se

    fait a 9h du soir. ils ont moins

    de chance que nous. le caporal

    Morel est tué par une torpille.

    nous rentrons a minuit pour manger

    la soupe. le 2 juillet départ a 6h du soir

    nous travaillons toute la nuit éclairés

    par les fusées et abasourdis par les bombes.

    nous sommes relevés à 5h du matin

    sans accident.

    entre les lignes

    (le 23 juin les Allemands ont fait sauter une mine)

    (continuation des travaux

    jusqu'au 9 Aout a Perthes les Hurlus

    et le Mesnil. quelques morts et blessés.)


    page droite  

    Départ de Cabane. Puit le

    9 Aout nous bivouaquons entre Somme-

    Tourbe et Somme-Suippes.  Le 10 départ

    du bivouac près de la ferme de Piémont.

    Le 11 départ à 1 h30 du matin.

    Nous traversons Cupperly, Bouy,

    Vitry-sur-Vesle et Mourmelon-le-

    Petit, l'étape est de 22 à 25 km.

    Nous bivouaquons dans un bois de pins.

    quelques branches nous font des abris.

    Le 12 à 1h du matin la pluie nous réveille,

    à 4 h on se met en route pour

    Sept-Saulx.

    Ma compagnie est divisée en

    deux, on fait un moment de pose

    et mon peloton s'achemine vers Thuisy

    ou nous sommes cantonnés dans des

    maisons abandonnées.


  • February 27, 2019 10:53:59 Saverio Vita

     page gauche  

    Nous sommes quittes pour avoir

    3 fusils cassés par l'explosion d'une

    torpille. Juillet 1915 le 1er départ

    pour le travail à 10 h ½ du matin.

    Dans l'après-midi nous sommes

    repérés les taubes, avions Allemand les torpilles

    et les bombes pleuvent de tous côtés.

    personne n'est atteint. La relève

    se fait à 9 h du soir, ils ont moins

    de chance que nous, le caporal

    Morel est tué par une torpille.

    Nous rentrons à minuit pour manger

    la soupe. Le 2 juillet départ à 6 h du

    soir, nous travaillons toute la nuit éclairés

    par les fusées et abasourdis par les bombes.

    Nous sommes relevés à 5 h du matin sans

    accident. Continuation des travaux

    jusqu'au 9 août à Perthes-lès-Hurlus et Le Mesnil,

    quelques morts et blessés.

    ________________________________________________________________________________________________________

     page droite  

    Départ de Cabane. Puit le

    9 Août nous bivouaquons entre Somme-

    Tourbe et Somme-Suippes.  Le 10 départ

    du bivouac près de la ferme de Piémont.

    Le 11 départ à 1 h30 du matin.

    Nous traversons Cupperly, Bouy,

    Vitry-sur-Vesle et Mourmelon-le-

    Petit, l'étape est de 22 à 25 km.

    Nous bivouaquons dans un bois de pins.

    quelques branches nous font des abris.

    Le 12 à 1h du matin la pluie nous réveille,

    à 4 h on se met en route pour

    Sept-Saulx.

    Ma compagnie est divisée en

    deux, on fait un moment de pose

    et mon peloton s'achemine vers Thuisy

    ou nous sommes cantonnés dans des

    maisons abandonnées.


  • February 26, 2019 15:09:25 Saverio Vita

     page gauche  

    Nous sommes quittes pour avoir

    3 fusils cassés par l'explosion d'une

    torpille. Juillet 1915 le 1er départ

    pour le travail à 10 h ½ du matin.

    Dans l'après-midi nous sommes

    repérés les taubes, avions Allemand les torpilles

    et les bombes pleuvent de tous côtés.

    personne n'est atteint. La relève

    se fait à 9 h du soir, ils ont moins

    de chance que nous, le caporal

    Morel est tué par une torpille.

    Nous rentrons à minuit pour manger

    la soupe. Le 2 juillet Départ à 6 h du

    soir, nous travaillons toute la nuit éclairés

    par les fusées et abasourdis par les bombes.

    Nous sommes relevés à 5 h du matin sans

    accident. Continuation des travaux

    jusqu'au 9 août à Perthes-lès-Hurlus et Le Mesnil,

    quelques morts et blessés.

    ________________________________________________________________________________________________________

     page droite  

    Départ de Cabane. Puit le

    9 Août nous bivouaquons entre Somme-

    Tourbe et Somme-Suippes.  Le 10 départ

    du bivouac près de la ferme de Piémont.

    Le 11 Départ à 1 h30 du matin.

    Nous traversons Cupperly, Bouy,

    Vitry-sur-Vesle et Mourmelon-le-

    Petit, l'étape est de 22 à 25 km.

    Nous bivouaquons dans un bois de pins.

    quelques branches nous font des abris.

    Le 12 À 1h du matin la pluie nous réveille,

    à 4 h on se met en route pour

    Sept-Saulx.

    Ma compagnie est divisée en

    deux, on fait un moment de pose

    et mon peloton s'achemine vers Thuisy

    ou nous sommes cantonnés dans des

    maisons abandonnées.


  • February 22, 2019 00:25:37 Stella Watkin

     page gauche  

    Nous sommes quittes pour avoir

    3 fusils cassés par l'explosion d'une

    torpille  Juillet 1915 Le 1er Départ

    pour le travail à 10 h ½ du matin.

    Dans l'après-midi nous sommes

    repérés les taubes, avions Allemand les torpilles

    et les bombes pleuvent de tous côtés,

    personne n'est atteint. La relève

    se fait à 9 h du soir, ils ont moins

    de chance que nous, le caporal

    Morel est tué par une torpille.

    Nous rentrons à minuit pour manger

    la soupe Le 2 juillet Départ à 6 h du

    soir, nous travaillons toute la nuit éclairés

    par les fusées et abasourdis par les bombes.

    Nous sommes relevés à 5 h du matin sans

    accident. Continuation des travaux

    jusqu'au 9 août à Perthes-lès-Hurlus et Le Mesnil,

    quelques morts et blessés.

    ________________________________________________________________________________________________________

     page droite  

    Départ de Cabane. Puit le

    9 Août Nous bivouaquons entre Somme-

    Tourbe et Somme-Suippes.  Le 10 départ

    du bivouac près de la ferme de Piémont.

    Le 11 Départ à 1 h30 du matin.

    Nous traversons Cupperly, Bouy,

    Vitry-sur-Vesle et Mourmelon-le-

    Petit, l'étape est de 22 à 25 km.

    Nous bivouaquons dans un bois de pins,

    quelques branches nous font des abris.

    Le 12 À 1h du matin la pluie nous réveille,

    à 4 h on se met en route pour

    Sept-Saulx.

    Ma compagnie est divisée en

    deux, on fait un moment de pose

    et mon peloton s'achemine vers Thuisy

    ou nous sommes cantonnés dans des

    maisons abandonnées.


Description

Save description
  • 49.170243||4.715496||

    Le Mesnil, Marne, France

  • 49.101303||4.667631||

    Somme-Tourbe, Marne, France

  • 49.1167609||4.580711||

    Somme-Suippe, Marne, France

  • 49.062271||4.430922||

    Cuperly, Marne, France

  • 49.085548||4.348544||

    Bouy, Marne, France

  • 49.31252||3.730155||

    Vitry-sur-Vesle, Marne, France

  • 49.13061||4.314118||

    Mourmelon-le-Petit, Marne, France

  • 49.176301||4.224627||

    Thuisy, Val-de-Vesle, Marne, France

  • 49.180005||4.623092||

    Perthes-Lès-Hurlus (Village Détruit), Marne, France

  • 49.151076||4.252176||

    Sept-Saulx, Marne, France

  • 49.098252||4.493707||

    Ferme du Piémont, Suippes, Marne, France

  • 44.7138599||5.056612900000005||

    Aouste-sur-Sye, Drôme, France

    ||1
Location(s)
  • Story location Aouste-sur-Sye, Drôme, France
  • Additional document location Le Mesnil, Marne, France
  • Additional document location Somme-Tourbe, Marne, France
  • Additional document location Somme-Suippe, Marne, France
  • Additional document location Cuperly, Marne, France
  • Additional document location Bouy, Marne, France
  • Additional document location Vitry-sur-Vesle, Marne, France
  • Additional document location Mourmelon-le-Petit, Marne, France
  • Additional document location Thuisy, Val-de-Vesle, Marne, France
  • Additional document location Perthes-Lès-Hurlus (Village Détruit), Marne, France
  • Additional document location Sept-Saulx, Marne, France
  • Additional document location Ferme du Piémont, Suippes, Marne, France


ID
21697 / 255333
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Archives départementales de la Drôme
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


June 29, 1915 – August 12, 1915
  • Français

  • Western Front

  • Trench Life

  • www.combatairmuseum.orgThe Taube (dove) aeroplane was very popular and was used by the air forces of Germany, Italy and Austria-Hungary. When the wings were painted over linen, the plane became virtally invisible.


Notes and questions

Login to leave a note