1 Num 1033 - Journal de guerre de Louis Bastet, item 4

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche  

nous partons armés de pèles

et pioches creuser des tranchées.

toute la journée. Le 19 même travail

les cuisiniers apportent le repas au

chantier. grosse canonade du côté

de Soisson. Le 20 même travail

Le 21 depart a 3h matin avec

un temps obscur a travers les

champs de betteraves ou autre.

de la boue jusqu au genou et la

pluie sur le dos. on arrive a

Vailly a 6h. les maisons sont

en partie démolies les habitants

logent dans les caves.


 page droite  

Nous faisons une route pour

l'artillerie. quelque obus eclatent

aux alentours personne n'est

blessé. un camarade a sa

capotte déchirée par un éclat

c'est tout. Nous assistons au

bombardement du pont sur

lequel nous avions passé par les

Allemands. les obus tombant

dans l'Aisne produisent des

colones d'eau gigantesques

résultat le pont est démoli.

On attend la nuit pour nous

défiler nous  traversons les

Transcription saved

page gauche  

nous partons armés de pèles

et pioches creuser des tranchées.

toute la journée. Le 19 même travail

les cuisiniers apportent le repas au

chantier. grosse canonade du côté

de Soisson. Le 20 même travail

Le 21 depart a 3h matin avec

un temps obscur a travers les

champs de betteraves ou autre.

de la boue jusqu au genou et la

pluie sur le dos. on arrive a

Vailly a 6h. les maisons sont

en partie démolies les habitants

logent dans les caves.


 page droite  

Nous faisons une route pour

l'artillerie. quelque obus eclatent

aux alentours personne n'est

blessé. un camarade a sa

capotte déchirée par un éclat

c'est tout. Nous assistons au

bombardement du pont sur

lequel nous avions passé par les

Allemands. les obus tombant

dans l'Aisne produisent des

colones d'eau gigantesques

résultat le pont est démoli.

On attend la nuit pour nous

défiler nous  traversons les


Transcription history
  • March 23, 2019 16:39:23 François Aubrée

    page gauche  

    nous partons armés de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 même travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson. Le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqu au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h. les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves.


     page droite  

    Nous faisons une route pour

    l'artillerie. quelque obus eclatent

    aux alentours personne n'est

    blessé. un camarade a sa

    capotte déchirée par un éclat

    c'est tout. Nous assistons au

    bombardement du pont sur

    lequel nous avions passé par les

    Allemands. les obus tombant

    dans l'Aisne produisent des

    colones d'eau gigantesques

    résultat le pont est démoli.

    On attend la nuit pour nous

    défiler nous  traversons les

  • March 16, 2019 22:24:18 François Aubrée

    Journal de guerre de Louis Bastet, item 4  

     page gauche  

    nous partons armés de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 même travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson. Le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqu au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h. les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves.


     page droite  

    Nous faisons une route pour

    l'artillerie. quelque obus eclatent

    aux alentours personne n'est

    blessé. un camarade a sa

    capotte déchirée par un éclat

    c'est tout. Nous assistons au

    bombardement du pont sur

    lequel nous avions passé par les

    Allemands. les obus tombant

    dans l'Aisne produisent des

    colones d'eau gigantesques

    résultat le pont est démoli.

    On attend la nuit pour nous

    défiler nous  traversons les


  • March 16, 2019 22:23:36 François Aubrée

    Journal de guerre de Louis Bastet, item 4  

     page gauche  

    nous partons armés de de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 même travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson. Le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqu au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h. les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves.


     page droite  

    Nous faisons une route pour

    l'artillerie. quelque obus eclatent

    aux alentours personne n'est

    blessé. un camarade a sa

    capotte déchirée par un éclat

    c'est tout. Nous assistons au

    bombardement du pont sur

    lequel nous avions passé par les

    Allemands. les obus tombant

    dans l'Aisne produisent des

    colones d'eau gigantesques

    résultat le pont est démoli.

    On attend la nuit pour nous

    défiler nous  traversons les


  • March 16, 2019 22:22:46 François Aubrée

    Journal de guerre de Louis Bastet, item 4  

     page gauche  

    nous partons armés de de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 même travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson. Le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqu au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h. les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves.


     page droite  

    Nous faisons une route pour

    l'artillerie. quelque obus eclatent

    aux alentours personne n'est

    blessé. un camarade a sa

    capotte déchirée par un éclat

    c'est tout . Nous assistons au

    bombardement du pont sur

    lequel nous avions passé par les

    Allemands. les obus tombant

    dans l'Aisne produisent des

    colones d'eau gigantesques

    résultat le pont est démoli.

    On attend la nuit pour nous

    défiler nous  traversons les


  • November 16, 2018 20:28:46 Stella Watkin

    Journal de guerre de Louis Bastet, item 4  

     page gauche  

    nous partons armés de de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 même travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson. Le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h du matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqu'au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h. les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves 


     page droite  

    Nous faisons une route pour

    l'artillerie. quelque obus eclatent

    aux alentours personne n'est

    blessé. un camarade a sa

    capotte déchirée par un éclat

    c'est tout . Nous assistons au

    bombardement du pont sur

    lequel nous avions passé par les

    Allemands. les obus tombant

    dans l'Aisne produisent des

    colones d'eau gigantesques

    resultat le pont est démoli.

    On attends la nuit pour nous

    défiler nous  traversons les


  • November 16, 2018 20:22:53 Stella Watkin

    page guache

    nous partons armés de de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 même travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson. Le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h du matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqu'au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h. les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves 


    page droite

    Nous faisons une route pour

    l'artillerie. quelque obus eclatent

    aux alentours personne n'est

    blessé. un camarade a sa

    capotte déchirée par un éclat

    c'est tout . Nous assistons au

    bombardement du pont sur

    lequel nous avions passé par les

    Allemands. les obus tombant

    dans l'Aisne produisent des

    colones d'eau gigantesques

    resultat le pont est démoli.

    On attends la nuit pour nous

    défiler nous  traversons les


  • November 10, 2018 12:07:38 Emma DUPIN

    nous partons armés de de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 mème travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson.le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h du matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqqu'au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h . les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves //


    Nous faisons route pour

    l'artillerie. quelque obus eclatent

    aux alentours personne n'est

    blessé. un camarade a sa

    capotte déchirée par un éclat

    c'est tout . Nous assistons au

    bombardement du pont sur

    lequel nous avions passé par les

    Allemands. les obus tombant

    dans l'Aisne produisent des

    colones d'eau gigantesques

    resultat le pont est démoli.

    On attends la nuit pour nous

    défiler nous  traversons les


  • November 10, 2018 11:59:59 Emma DUPIN

    nous partons armés de de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 mème travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson.le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h du matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqqu'au genou et la

    pluie sur le dos. on arrive a

    Vailly a 6h . les maisons sont

    en partie démolies les habitants

    logent dans les caves //




  • November 10, 2018 11:58:43 Emma DUPIN

    nous partons armés de de pèles

    et pioches creuser des tranchées.

    toute la journée. Le 19 mème travail

    les cuisiniers apportent le repas au

    chantier. grosse canonade du côté

    de Soisson.le 20 même travail

    Le 21 depart a 3h du matin avec

    un temps obscur a travers les

    champs de betteraves ou autre.

    de la boue jusqqu'au genou et la

    pluie sur le dos


Description

Save description
  • 49.376636||3.32342||

    Soissons, Aisne, France

  • 49.412397||3.517506||

    Vailly-sur-Aisne, France

  • 44.7138599||5.056612900000005||

    Aouste-sur-Sye, Drôme, France

    ||1
Location(s)
  • Story location Aouste-sur-Sye, Drôme, France
  • Document location Soissons, Aisne, France
  • Additional document location Vailly-sur-Aisne, France
Login and add location


ID
21697 / 255318
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Archives départementales de la Drôme
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


October 18, 1914 – October 21, 1914
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note