1 Num 1033 - Journal de guerre de Louis Bastet, item 3

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

page gauche  

Le 16 nous prenons la garde

a la carière l'Evéque les obus

nous passent sur la tête. la nuit

se passe assez bien on a le pont du

chemin de fer pour s'abriter de la pluie

le 17 a 5h nous sommes releves de

garde pour aller a Braine

o tout y est occupé. nous continuons

notre route on arrive a Courcelle

a 5h soir comme a Braine on fait

que passer. de la on se dirige sur

 la ferme de Monthussard harassés

de fatigue si bien que le cheval

du Capitaine Long s'abat et son


page droite  

cavalier a le bras cassé.

On arrive enfin dans cette vaste

ferme. une partie de ma Cie

est cantonée dans l'entrepot des

engrais. on arrange un peu les

sacs quelques bottes de paille

nous font un lit. nous avions

fait 30 K. avec une sardine

dans le ventre les cuisiniers

n'étant pas instales n'ont rien

fait pour manger. la fatigue

nous suffisait. bien ou mal on a

quand même dormi. Le 18 reveil a 5h

pour nous remettre de notre fatigue

Transcription saved

page gauche  

Le 16 nous prenons la garde

a la carière l'Evéque les obus

nous passent sur la tête. la nuit

se passe assez bien on a le pont du

chemin de fer pour s'abriter de la pluie

le 17 a 5h nous sommes releves de

garde pour aller a Braine

o tout y est occupé. nous continuons

notre route on arrive a Courcelle

a 5h soir comme a Braine on fait

que passer. de la on se dirige sur

 la ferme de Monthussard harassés

de fatigue si bien que le cheval

du Capitaine Long s'abat et son


page droite  

cavalier a le bras cassé.

On arrive enfin dans cette vaste

ferme. une partie de ma Cie

est cantonée dans l'entrepot des

engrais. on arrange un peu les

sacs quelques bottes de paille

nous font un lit. nous avions

fait 30 K. avec une sardine

dans le ventre les cuisiniers

n'étant pas instales n'ont rien

fait pour manger. la fatigue

nous suffisait. bien ou mal on a

quand même dormi. Le 18 reveil a 5h

pour nous remettre de notre fatigue


Transcription history
  • March 23, 2019 16:40:09 François Aubrée

    page gauche  

    Le 16 nous prenons la garde

    a la carière l'Evéque les obus

    nous passent sur la tête. la nuit

    se passe assez bien on a le pont du

    chemin de fer pour s'abriter de la pluie

    le 17 a 5h nous sommes releves de

    garde pour aller a Braine

    o tout y est occupé. nous continuons

    notre route on arrive a Courcelle

    a 5h soir comme a Braine on fait

    que passer. de la on se dirige sur

     la ferme de Monthussard harassés

    de fatigue si bien que le cheval

    du Capitaine Long s'abat et son


    page droite  

    cavalier a le bras cassé.

    On arrive enfin dans cette vaste

    ferme. une partie de ma Cie

    est cantonée dans l'entrepot des

    engrais. on arrange un peu les

    sacs quelques bottes de paille

    nous font un lit. nous avions

    fait 30 K. avec une sardine

    dans le ventre les cuisiniers

    n'étant pas instales n'ont rien

    fait pour manger. la fatigue

    nous suffisait. bien ou mal on a

    quand même dormi. Le 18 reveil a 5h

    pour nous remettre de notre fatigue

  • March 23, 2019 16:39:02 François Aubrée

    page gauche  

    Le 16 nous prenons la garde

    a la carière l'Evéque les obus

    nous passent sur la tête. la nuit

    se passe assez bien on a le pont du

    chemin de fer pour s'abriter de la pluie

    le 17 a 5h nous sommes releves de

    garde pour aller a Braine

    o tout y est occupé. nous continuons

    notre route on arrive a Courcelle

    a 5h soir comme a Braine on fait

    que passer. de la on se dirige sur

     la ferme de Monthussard harassés

    de fatigue si bien que le cheval

    du Capitaine Long s'abat et son


     Page droite  

    cavalier a le bras cassé.

    On arrive enfin dans cette vaste

    ferme. une partie de ma Cie

    est cantonée dans l'entrepot des

    engrais. on arrange un peu les

    sacs quelques bottes de paille

    nous font un lit. nous avions

    fait 30 K. avec une sardine

    dans le ventre les cuisiniers

    n'étant pas instales n'ont rien

    fait pour manger. la fatigue

    nous suffisait. bien ou mal on a

    quand même dormi. Le 18 reveil a 5h

    pour nous remettre de notre fatigue


  • March 16, 2019 22:15:10 François Aubrée

    Journal de guerre de Louis Bastet, item 3  

     page gauche  

    Le 16 nous prenons la garde

    a la carière l'Evéque les obus

    nous passent sur la tête. la nuit

    se passe assez bien on a le pont du

    chemin de fer pour s'abriter de la pluie

    le 17 a 5h nous sommes releves de

    garde pour aller a Braine

    o tout y est occupé. nous continuons

    notre route on arrive a Courcelle

    a 5h soir comme a Braine on fait

    que passer. de la on se dirige sur

     la ferme de Monthussard harassés

    de fatigue si bien que le cheval

    du Capitaine Long s'abat et son


     Page droite  

    cavalier a le bras cassé.

    On arrive enfin dans cette vaste

    ferme. une partie de ma Cie

    est cantonée dans l'entrepot des

    engrais. on arrange un peu les

    sacs quelques bottes de paille

    nous font un lit. nous avions

    fait 30 K. avec une sardine

    dans le ventre les cuisiniers

    n'étant pas instales n'ont rien

    fait pour manger. la fatigue

    nous suffisait. bien ou mal on a

    quand même dormi. Le 18 reveil a 5h

    pour nous remettre de notre fatigue


  • November 15, 2018 22:51:56 Stella Watkin

    Journal de guerre de Louis Bastet, item 3  

     page gauche  

    Le 16 nous prenons la garde

    a la carière l'Evéque les obus

    nous passent sur la tête. la nuit

    se passe assez bien on a le pont du

    chemin de fer pour s'abriter de la pluie

    le 17 a 5h nous sommes releves de

    garde pour aller a Braine

    o tout y est occupé. nous continuons

    notre route on arrive a Courcelle

    a 5h soir comme a Braine on fait

    que passer. de la on se dirige sur

     la ferme de Monthussard harassés

    de fatigue si bien que le cheval

    du Capitaine Long s'abat et son //


     Page droite  

    cavalier a le bras cassé.

    On arrive enfin dans cette vaste

    ferme. une partie de ma Cie

    est cantonée dans l'entrepot des

    engrais. on arrange un peu les

    sacs quelques bottes de paille

    nous font un lit. nous avions

    fait 30 K. avec une sardine

    dans le ventre les cuisiniers

    n'étant pas instales n'ont rien

    fait pour manger. la fatigue

    nous suffisait. bien ou mal on

    quand même dormi. Le 18 reveil

    a 5h pour nous remettre de notre fatigue


  • November 10, 2018 11:50:07 Emma DUPIN

    Le 16 nous prenons la garde

    a la carière l'Evéque les obus

    nous passent sur la téte. la nuit

    se passe assez bien on a le pont du

    chemin de fer pour s'abriter de la pluie

    le 17 a 5h nous sommes releves de garde pour aller a Braine

    o tout y est occupé. nous continuons

    notre route on arrive a Courcelle

    a 5h soir comme a Braine on fait

    que passer. de la on se dirige sur

     la ferme de Monthussard harassés

    de fatigue  si que le cheval

    du capitaine Long s'abat et son //


    cavalier a le bras cassé.

    On arrive enfin dans cette vaste

    ferme. une partie de ma Cie

    est ccantonéedans l'entrepot des

    engrais. on arrange un peu les

    sacs quelques bottes de paille

    nous font un lit. nous avions

    fait 30 K. avec une sardine

    dans le ventre les cuisiniers

    n'etant pas instales n'ont rien

    fait pour manger. la fatigue

    nous suffisait. bien ou mal on

    quand même dormi. Le 18 reveil

    a 5h pour nous remettre de notre fatigue


  • November 10, 2018 11:38:59 Emma DUPIN

    Le 16 nous prenons la garde

    a la carière l'Evéque les obus

    nous passent sur la téte. la nuit

    se passe assez bien on a le pont du

    chemin de fer pour s'abriter de la pluie

    le 17 a 5h nous sommes releves de garde pour aller a Braine

    o tout y est occupé. nous continuons

    notre route on arrive a Courcelle

    a 5h soir comme a Braine on fait

    que passer. de la on se dirige sur

     la ferme de Monthussard harassés

    de fatigue  si que le cheval

    du capitaine Long s'abat et son


  • November 10, 2018 11:34:02 Emma DUPIN

    Le 16 nous prenons la garde

    a la carière l'Evéque les obus

    nous passent sur la téte. la nuit

    se passe assez bien on a le pont du

    chemin de fer pour s'abriter de la pluie

    le 17 a 5h nous sommes releves de garde pour aller a Braine

    o tout y est occupé. nous continuons

    notre route on arrive a Courcelle

    a 5h soir comme a


Description

Save description
  • 49.341301||3.532218||

    Braine, Aisne, France

  • 49.340336||3.356772||

    La Carrière l'Evêque, Septmonts, Aisne, France

  • 49.338172||3.571759||

    Courcelles-sur-Vesle, Aisne, France

  • 49.352846||3.5691||

    Le Mont Hussard, Aisne, France

  • 44.7138599||5.056612900000005||

    Aouste-sur-Sye, Drôme, France

    ||1
Location(s)
  • Story location Aouste-sur-Sye, Drôme, France
  • Document location Braine, Aisne, France
  • Additional document location La Carrière l'Evêque, Septmonts, Aisne, France
  • Additional document location Courcelles-sur-Vesle, Aisne, France
  • Additional document location Le Mont Hussard, Aisne, France
Login and add location


ID
21697 / 255317
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Archives départementales de la Drôme
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


October 16, 1918 – October 18, 1918
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note