Extrait du journal d’Albert BOUSSAND, l’arrivée en Italie, fin novembre 1917.

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

-75-

Le 28 dans la nuit nous passons à Milano (Milan)

grande cité ouvrière Italienne, puis à Brescia.

Le 29 nous passons à Verona (Vérone) et enfin

une demi-heure après nous arrivons à San Martino

Buon Albergo (Saint-Martin - Bon Hôtel) et là

nous descendons du train à 4 heure du matin.

A 6 heure du matin, le débarquement étant fini

nous partons à pied sur une jolie petite route

car nous sommes dans la plaine. A 8 heure du

matin nous arrivons à San Miguel (Saint Michel)

ou nous nous arrêtons enfin. Nous logeons dans

un vieux chateau jusqu'au lendemain à midi.

Le 30 à midi nous portons sans sac dans la

direction de Vérone. A 13 heure nous commençons

à défiler dans Vérone au son des tambours et clai-

rons. Nous avons peine à nous frayer un passage

à travers la foule qui s'est massée sur notre par-

cours. De toutes parts les acclamations retentissent.

Viva la Francia ! Viva l'Italia ! sont les cris qui

nous accompagnent pendant les 2 kilomètres 500 du

parcours. On nous distribue au passage des cigarettes

des marrons, des oranges etc. et des fenêtres tombent

des gerbes de fleurs que nous plaçons sur nos

fusils, sur nos équipements, sur nos casques.

Transcription saved

-75-

Le 28 dans la nuit nous passons à Milano (Milan)

grande cité ouvrière Italienne, puis à Brescia.

Le 29 nous passons à Verona (Vérone) et enfin

une demi-heure après nous arrivons à San Martino

Buon Albergo (Saint-Martin - Bon Hôtel) et là

nous descendons du train à 4 heure du matin.

A 6 heure du matin, le débarquement étant fini

nous partons à pied sur une jolie petite route

car nous sommes dans la plaine. A 8 heure du

matin nous arrivons à San Miguel (Saint Michel)

ou nous nous arrêtons enfin. Nous logeons dans

un vieux chateau jusqu'au lendemain à midi.

Le 30 à midi nous portons sans sac dans la

direction de Vérone. A 13 heure nous commençons

à défiler dans Vérone au son des tambours et clai-

rons. Nous avons peine à nous frayer un passage

à travers la foule qui s'est massée sur notre par-

cours. De toutes parts les acclamations retentissent.

Viva la Francia ! Viva l'Italia ! sont les cris qui

nous accompagnent pendant les 2 kilomètres 500 du

parcours. On nous distribue au passage des cigarettes

des marrons, des oranges etc. et des fenêtres tombent

des gerbes de fleurs que nous plaçons sur nos

fusils, sur nos équipements, sur nos casques.


Transcription history
  • October 29, 2018 10:55:31 Sara Fresi

    -75-

    Le 28 dans la nuit nous passons à Milano (Milan)

    grande cité ouvrière Italienne, puis à Brescia.

    Le 29 nous passons à Verona (Vérone) et enfin

    une demi-heure après nous arrivons à San Martino

    Buon Albergo (Saint-Martin - Bon Hôtel) et là

    nous descendons du train à 4 heure du matin.

    A 6 heure du matin, le débarquement étant fini

    nous partons à pied sur une jolie petite route

    car nous sommes dans la plaine. A 8 heure du

    matin nous arrivons à San Miguel (Saint Michel)

    ou nous nous arrêtons enfin. Nous logeons dans

    un vieux chateau jusqu'au lendemain à midi.

    Le 30 à midi nous portons sans sac dans la

    direction de Vérone. A 13 heure nous commençons

    à défiler dans Vérone au son des tambours et clai-

    rons. Nous avons peine à nous frayer un passage

    à travers la foule qui s'est massée sur notre par-

    cours. De toutes parts les acclamations retentissent.

    Viva la Francia ! Viva l'Italia ! sont les cris qui

    nous accompagnent pendant les 2 kilomètres 500 du

    parcours. On nous distribue au passage des cigarettes

    des marrons, des oranges etc. et des fenêtres tombent

    des gerbes de fleurs que nous plaçons sur nos

    fusils, sur nos équipements, sur nos casques.

  • October 29, 2018 10:55:24 Sara Fresi
  • June 1, 2017 12:26:41 Adelaide

    -75-

    Le 28 dans la nuit nous passons à Milano (Milan)

    grande cité ouvrière Italienne, puis à Brescia.

    Le 29 nous passons à Verona (Vérone) et enfin

    une demi-heure après nous arrivons à San Martino

    Buon Albergo (Saint-Martin - Bon Hôtel) et là

    nous descendons du train à 4 heure du matin.

    A 6 heure du matin, le débarquement étant fini

    nous partons à pied sur une jolie petite route

    car nous sommes dans la plaine. A 8 heure du

    matin nous arrivons à San Miguel (Saint Michel)

    ou nous nous arrêtons enfin. Nous logeons dans

    un vieux chateau jusqu'au lendemain à midi.

    Le 30 à midi nous portons sans sac dans la

    direction de Vérone. A 13 heure nous commençons

    à défiler dans Vérone au son des tambours et clai-

    rons. Nous avons peine à nous frayer un passage

    à travers la foule qui s'est massée sur notre par-

    cours. De toutes parts les acclamations retentissent.

    Viva la Francia ! Viva l'Italia ! sont les cris qui

    nous accompagnent pendant les 2 kilomètres 500 du

    parcours. On nous distribue au passage des cigarettes

    des marrons, des oranges etc. et des fenêtres tombent

    des gerbes de fleurs que nous plaçons sur nos

    fusils, sur nos équipements, sur nos casques.


Description

Save description
  • 45.4654219||9.1859243||

    Milan

  • 45.5415526||10.2118019||

    Brescia

  • 45.4383842||10.9916215||

    Vérone

  • 45.42318||11.094291||

    San Martino Buon Albergo

  • 46.259919531314694||4.225325645507837||

    Vauban, Saône-et-Loire

    ||1
Location(s)
  • Story location Vauban, Saône-et-Loire
  • Document location Milan
  • Additional document location Brescia
  • Additional document location Vérone
  • Additional document location San Martino Buon Albergo


ID
20275 / 229517
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Archives départementales de Saône-et-Loire 1
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


  • Français

  • Italian Front

  • Remembrance



Notes and questions

Login to leave a note