Carnet de guerre de Louis Le Beslour, item 5

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

on met en Batterie mais on ne peut tirer, les biffains ayant chargé l'arrière-garde des Prussiens à la baïonnette, le 11 Septembre nouvelle marche en avant, on passe par Colligny, où un aéro français a lancé des bombes qui ont tué 16 hommes et 48 chevaux tout le long de la route on ne voit que morts et blessés, on cantonne à Gramant, le 12 Septembre, on part à 6h, on est à 8 Kilom. d'Epernay, ayant avancé de 40 Kilom., on met en Batterie à 8h pour repartir à 2h1/2 sans avoir tiré, on passe par Epernay à 6h, puis on franchit deux ponts sur la


Marne qui ont été fait sauter par les Prussiens et réinstaller par le génie, la flotte tombe à torrents et la nuit est très noire, on couche à 4 Kilom. d'Epernay. le lendemain 13 Septembre, on part à 4h, la bataille de la Marne est finite pour nous et on s'en va sur Reims, on arrive sur la ligne de feu à 10h, on tire toute la journée et on couche, en position. le 14 Septembre on ouvre le feu à 9h, on se bat toute la journée et on couche en position. le 15 Septembre, on ouvre le feu à 7h, à 2h de l'après-midi, on est repéré par les Allemands

Transcription saved

on met en Batterie mais on ne peut tirer, les biffains ayant chargé l'arrière-garde des Prussiens à la baïonnette, le 11 Septembre nouvelle marche en avant, on passe par Colligny, où un aéro français a lancé des bombes qui ont tué 16 hommes et 48 chevaux tout le long de la route on ne voit que morts et blessés, on cantonne à Gramant, le 12 Septembre, on part à 6h, on est à 8 Kilom. d'Epernay, ayant avancé de 40 Kilom., on met en Batterie à 8h pour repartir à 2h1/2 sans avoir tiré, on passe par Epernay à 6h, puis on franchit deux ponts sur la


Marne qui ont été fait sauter par les Prussiens et réinstaller par le génie, la flotte tombe à torrents et la nuit est très noire, on couche à 4 Kilom. d'Epernay. le lendemain 13 Septembre, on part à 4h, la bataille de la Marne est finite pour nous et on s'en va sur Reims, on arrive sur la ligne de feu à 10h, on tire toute la journée et on couche, en position. le 14 Septembre on ouvre le feu à 9h, on se bat toute la journée et on couche en position. le 15 Septembre, on ouvre le feu à 7h, à 2h de l'après-midi, on est repéré par les Allemands


Transcription history
  • April 21, 2017 11:17:45 Mazarine Ka

    on met en Batterie mais on ne peut tirer, les biffains ayant chargé l'arrière-garde des Prussiens à la baïonnette, le 11 Septembre nouvelle marche en avant, on passe par Colligny, où un aéro français a lancé des bombes qui ont tué 16 hommes et 48 chevaux tout le long de la route on ne voit que morts et blessés, on cantonne à Gramant, le 12 Septembre, on part à 6h, on est à 8 Kilom. d'Epernay, ayant avancé de 40 Kilom., on met en Batterie à 8h pour repartir à 2h1/2 sans avoir tiré, on passe par Epernay à 6h, puis on franchit deux ponts sur la


    Marne qui ont été fait sauter par les Prussiens et réinstaller par le génie, la flotte tombe à torrents et la nuit est très noire, on couche à 4 Kilom. d'Epernay. le lendemain 13 Septembre, on part à 4h, la bataille de la Marne est finite pour nous et on s'en va sur Reims, on arrive sur la ligne de feu à 10h, on tire toute la journée et on couche, en position. le 14 Septembre on ouvre le feu à 9h, on se bat toute la journée et on couche en position. le 15 Septembre, on ouvre le feu à 7h, à 2h de l'après-midi, on est repéré par les Allemands


  • April 21, 2017 11:15:49 Mazarine Ka

    on met en Batterie mais on ne peut tirer, les  biffains ayant chargé l'arrière-garde des Prussiens à la baïonnette, le 11 Septembre nouvelle marche en avant, on passe par Colligny, où un aéro français a lancé des bombes qui ont tué 16 hommes et 48 chevaux tout le long de la route on ne voit que morts et blessés, on cantonne à Gramant, le 12 Septembre, on part à 6h, on est à 8 Kilom. d'Epernay, ayant avancé de 40 Kilom., on met en Batterie à 8h pour repartir à 2h1/2 sans avoir tiré, on passe par Epernay à 6h, puis on franchit deux ponts sur la


    Marne qui ont été fait sauter par les Prussiens et réinstaller par le génie, la flotte tombe à torrents et la nuit est très noire, on couche à 4 Kilom. d'Epernay. le lendemain 13 Septembre, on part à 4h, la bataille de la Marne est finite pour nous et on s'en va sur Reims, on arrive sur la ligne de feu à 10h, on tire toute la journée et on couche, en position. le 14 Septembre on ouvre le feu à 9h, on se bat toute la journée et on couche en position. le 15 Septembre, on ouvre le feu à 7h, à 2h de l'après-midi, on est repéré par les Allemands


Description

Save description
  • 49.099193||6.325847||

    Colligny

  • 49.043411||3.956242||

    Epernay

  • 47.218371||-1.553621000000021||

    ||1
Location(s)
  • Story location
  • Document location Colligny
  • Additional document location Epernay


ID
18385 / 245024
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Monique AGENAIS
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/




  • Trench Life



Notes and questions

Login to leave a note