Carnet de guerre de Louis Le Beslour, item 4

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

couche à Ploumion, dans la marne, à 9 Kilom. de Reims, le lendemain 2 Septembre, départ à 4 h pour aller couché à Jouy-les-Reims, le 3 Septembre, départ à 3 h, on passe par Hautvilliers et l'on couche à Chumière, le 4 Septembre alerte à minuit, départ à 1 h, on passe par Epernay à 3 h et l'on s'en vient coucher à  Cheidon , le 5 septembre, départ à 4 h, on couche à le Plessis- Vivey , le 6 septembre départ à 6 h 1/2. C'est ce jour-là que commence pour nous la bataille de la Marne, grande bataille autour d'Epernay, les Prussiens reculent, le 7 Septembre le feu recommence à 4 h 1/2, le soir on canonne sur Charleville et on en chasse les Prussiens, on couche en position, le 8 Septembre départ à 3 h, les Prussiens ayant reculés, on avance sur eux en les canonnant, on commence à voir les premiers prisonniers. le 9 Septembre, nouveau mouvement en avant, l'armée allemande est complètement en déroute, la 5e armée française est vainqueur sur toute la ligne, nous tirons sur les Boches toute l'après-midi, le soir ils abandonnent toutes leurs positions en désordre. le 10 septembre on se met à leur poursuite, on fait une vingtaine de Kilom. et vers le soir

Transcription saved

couche à Ploumion, dans la marne, à 9 Kilom. de Reims, le lendemain 2 Septembre, départ à 4 h pour aller couché à Jouy-les-Reims, le 3 Septembre, départ à 3 h, on passe par Hautvilliers et l'on couche à Chumière, le 4 Septembre alerte à minuit, départ à 1 h, on passe par Epernay à 3 h et l'on s'en vient coucher à  Cheidon , le 5 septembre, départ à 4 h, on couche à le Plessis- Vivey , le 6 septembre départ à 6 h 1/2. C'est ce jour-là que commence pour nous la bataille de la Marne, grande bataille autour d'Epernay, les Prussiens reculent, le 7 Septembre le feu recommence à 4 h 1/2, le soir on canonne sur Charleville et on en chasse les Prussiens, on couche en position, le 8 Septembre départ à 3 h, les Prussiens ayant reculés, on avance sur eux en les canonnant, on commence à voir les premiers prisonniers. le 9 Septembre, nouveau mouvement en avant, l'armée allemande est complètement en déroute, la 5e armée française est vainqueur sur toute la ligne, nous tirons sur les Boches toute l'après-midi, le soir ils abandonnent toutes leurs positions en désordre. le 10 septembre on se met à leur poursuite, on fait une vingtaine de Kilom. et vers le soir


Transcription history
  • April 11, 2017 18:58:05 Suzanne Assenat

    couche à Ploumion, dans la marne, à 9 Kilom. de Reims, le lendemain 2 Septembre, départ à 4 h pour aller couché à Jouy-les-Reims, le 3 Septembre, départ à 3 h, on passe par Hautvilliers et l'on couche à Chumière, le 4 Septembre alerte à minuit, départ à 1 h, on passe par Epernay à 3 h et l'on s'en vient coucher à  Cheidon , le 5 septembre, départ à 4 h, on couche à le Plessis- Vivey , le 6 septembre départ à 6 h 1/2. C'est ce jour-là que commence pour nous la bataille de la Marne, grande bataille autour d'Epernay, les Prussiens reculent, le 7 Septembre le feu recommence à 4 h 1/2, le soir on canonne sur Charleville et on en chasse les Prussiens, on couche en position, le 8 Septembre départ à 3 h, les Prussiens ayant reculés, on avance sur eux en les canonnant, on commence à voir les premiers prisonniers. le 9 Septembre, nouveau mouvement en avant, l'armée allemande est complètement en déroute, la 5e armée française est vainqueur sur toute la ligne, nous tirons sur les Boches toute l'après-midi, le soir ils abandonnent toutes leurs positions en désordre. le 10 septembre on se met à leur poursuite, on fait une vingtaine de Kilom. et vers le soir


  • April 11, 2017 18:53:39 Suzanne Assenat

    couche à Ploumion, dans la marne, à 9 Kilom. de Reims, le lendemain 2 Septembre, départ à 4 h pour aller couché à Jouy-les-Reims, le 3 Septembre, départ à 3 h, on passe par Hautvilliers et l'on couche à Chumière, le 4 Septembre alerte à minuit, départ à 1 h, on passe par Epernay à 3 h et l'on s'en vient coucher à Cheidon, le 5 septembre, départ à 4 h, on couche à le Plessis-Vivey, le 6 septembre départ à 6 h 1/2. C'est ce jour-là que commence pour nous la bataille de la Marne, grande bataille autour d'Epernay, les Prussiens reculent, le 7 Septembre le feu recommence à 4 h 1/2, le soir on canonne sur Charleville et on en chasse les Prussiens, on couche en position, le 8 Septembre départ à 3 h, les Prussiens ayant reculés, on avance sur eux en les canonnant, on commence à voir les premiers prisonniers. le 9 Septembre, nouveau mouvement en avant, l'armée allemande est complètement en déroute, la 5e armée française est vainqueur sur toute la ligne, nous tirons sur les Bouches toute l'après-midi, le soir ils abandonnent toutes leurs positions en désordre. le 10 septembre on se met à leur poursuite, on vait une vingtaine de Kilom. et vers le soir


Description

Save description
  • 49.8075199||4.017429||

    Ploumion

  • 49.215148||3.92938||

    Jouy-les-Reims

  • 47.218371||-1.553621000000021||

    ||1
Location(s)
  • Story location
  • Document location Ploumion
  • Additional document location Jouy-les-Reims


ID
18385 / 245023
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Monique AGENAIS
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/




  • Trench Life



Notes and questions

Login to leave a note