FRAM - Histoire de Clovis Perroud (1887-1984), item 6

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

paysan qui nous

à guidé, car etant en

pays inconnue, il n'est

pas facile de se

guider à moi et mes

hommes l'honneur de

la premiere patrouille

26 Août Contact avec

l'ennemi sans grande

importance à St Jean

D'Ormond

27 Aout Reveil en

fanfare par la canonade

nous livrons de continues

combat d'avant garde

le tantot nous livrons

un furieux assaut

à la bayonette en dessus

de Denis Peyre ou

nous enlevons la positions, mais

décimés par l'artillerie

nous nous replions

au col de Robache ou

nous passons la nuit

dans des tranchées

que nous faisons il 

à plu toute la nuit

mais n'avons pas soutenu

de combat mais au jour

pour soutenir la retraite

du bataillon nous nous

faisons cerner par les Boches

nous tenons toute la journée

et a la nuit nous forçons

la ligne ennemie et nous

nous dirigeons toujours

par les forêts sur la

droite de St Dié, car

la plaine est trop

Transcription saved

paysan qui nous

à guidé, car etant en

pays inconnue, il n'est

pas facile de se

guider à moi et mes

hommes l'honneur de

la premiere patrouille

26 Août Contact avec

l'ennemi sans grande

importance à St Jean

D'Ormond

27 Aout Reveil en

fanfare par la canonade

nous livrons de continues

combat d'avant garde

le tantot nous livrons

un furieux assaut

à la bayonette en dessus

de Denis Peyre ou

nous enlevons la positions, mais

décimés par l'artillerie

nous nous replions

au col de Robache ou

nous passons la nuit

dans des tranchées

que nous faisons il 

à plu toute la nuit

mais n'avons pas soutenu

de combat mais au jour

pour soutenir la retraite

du bataillon nous nous

faisons cerner par les Boches

nous tenons toute la journée

et a la nuit nous forçons

la ligne ennemie et nous

nous dirigeons toujours

par les forêts sur la

droite de St Dié, car

la plaine est trop


Transcription history
  • April 6, 2017 14:54:20 Johann Grimm

    paysan qui nous

    à guidé, car etant en

    pays inconnue, il n'est

    pas facile de se

    guider à moi et mes

    hommes l'honneur de

    la premiere patrouille

    26 Août Contact avec

    l'ennemi sans grande

    importance à St Jean

    D'Ormond

    27 Aout Reveil en

    fanfare par la canonade

    nous livrons de continues

    combat d'avant garde

    le tantot nous livrons

    un furieux assaut

    à la bayonette en dessus

    de Denis Peyre ou

    nous enlevons la positions, mais

    décimés par l'artillerie

    nous nous replions

    au col de Robache ou

    nous passons la nuit

    dans des tranchées

    que nous faisons il 

    à plu toute la nuit

    mais n'avons pas soutenu

    de combat mais au jour

    pour soutenir la retraite

    du bataillon nous nous

    faisons cerner par les Boches

    nous tenons toute la journée

    et a la nuit nous forçons

    la ligne ennemie et nous

    nous dirigeons toujours

    par les forêts sur la

    droite de St Dié, car

    la plaine est trop

Description

Save description
  • 48.333393||6.987046||

    St Jean d'Ormond

  • 48.321661||6.981008||

    Col de Robache

  • 48.2874679||6.947767||

    St Dié

Location(s)
  • Document location St Jean d'Ormond
  • Additional document location Col de Robache
  • Additional document location St Dié
Login and add location


ID
11929 / 244849
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Guy Perroud
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


Login to edit the languages

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Trench Life

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note