FRAD034-184_Adolphe JONAC, blessé au chemin des Dames

Title in English
Documents from Adolphe Jonac, hurted in Chemin des Dames

Description
Adolphe JONAC est un des arrières-grands-pères du gendre de Jean-Louis Barthez, Renaud Allemand. Adolphe Jonac naît en 1891, vraisemblablement en janvier. Il habite un petit village d'Ardèche, Gluiras, où il est paysan agriculteur. Il est mobilisé en 1914, alors qu'il est déjà en caserne dans le 75e régiment d'infanterie de ligne, à Romans (Ardèche), peut-être pour son service militaire ou pour une mobilisation en préparation de la guerre. Adolphe Jonac a deux frères mobilisés, le plus jeune Edmond est mort le 1er jour de la guerre, le 4 août 1914. Cela a marqué profondément la famille. Adolphe Jonac fait toute la guerre. Il est blessé au bras droit au chemin des Dames, et il est donc décharné. Pour cela, il reçoit la légion d'honneur en 1969-1970. Il se marie le 12 juillet 1919 et a trois enfants : deux garçons (dont l'un appelé Edmond en hommage à son frère décédé en 1914) et une fille. Après la guerre, il ne reprend pas son travail d'agriculteur, mais travaille comme ajusteur fraiseur dans la société "Chambon" à La Voulte. Accompagné de son fils Edmond, il a été visiter le train où a été signé l'armistice de la guerre en 1918, à Compiègne. Il décède en 1974 et est enterré à Saint-Laurent-du-Pape. Rejane, la femme du fils d'Adolphe Jonac, Edmond, raconte qu'Adolphe parlait de la guerre à sa famille car il en a vraiment souffert et en a été profondément marqué. Jean-Louis Barthez a souhaité participer à la grande collecte car il est marqué par l'expérience de son père, Georges Barthez, qui a fait les 2 guerres. Georges naît en 1896 à Thézan-lès-Béziers (Hérault). il est ingénieur des ponts et chaussées et a une famille de 5 enfants. Il a 18 ans au moment de la mobilisation pour la Première Guerre mondiale. Après celle-ci, il reste officier de réserve et fait la Seconde Guerre mondiale comme capitaine. Il n'a jamais parlé de la Première Guerre, mais davantage de la Seconde. Georges Barthez est mort en 1980, il n'a pas laissé de documents en rapport avec la Première Guerre, seulement une anecdote : pendant des semaines entières il a porté ses chaussures sans les quitter.

Summary description of items
Il s'agit d'un cahier rédigé entre mai et juillet 1914 par Adolphe Jonage alors qu'il a 23 ans. Ce cahier de chansons est écrit très peu de temps avant la déclaration de guerre, quand il est mobilisé en caserne. Les chansons sont accompagnées d'illustrations au crayon de couleur, certainement des copies naïves de dessins. Des annotations chronologiques émaillent les pages. Ce qui a beaucoup intéressé Jean-Louis Barthez quand il l'a lu, c'est le nombre important de chansons de l'époque, le témoignage illustré de la main d'Adolphe Jonac, l'originalité du document. C'est un des fils d'Adolphe, Edmond Jonac, qui a détenu le cahier. Il est mort récemment à 91 ans et Jean-Louis Barthez a obtenu le cahier au cours du déménagement. La femme d'Edmond, Réjane, est toujours en vie et c'est elle qui lui a donné les renseignements sur le cahier et sur Adolphe. Le gendre de Jean-Louis Barthez, Renaud Allemand, est aussi très intéressé par l'histoire du cahier.

Transcription status
Not started 0 %
Edit 40 %
Review 40 %
Complete 20 %
ID
11900
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Number of items
5
Person
Adolphe JONAC
Origin date
May 1, 1914 – July 1, 1914
Language
Français
Keyword
Remembrance
Theatre
Western Front
Location
Romans-sur-Isère, France
Contributor
Jean-Louis BARTHEZ
Licence
http://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/
  • 45.044236||5.052735||
    FRAD034-184_Adolphe JONAC, blessé au chemin des Dames

    FRAD034-184_Adolphe JONAC, blessé au chemin des Dames

    View document

    ||