Retour du corps de Jacques Davroux et enterrement-2

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

 Left side 

Somme. J'ai donc retrouvé là

le corps de mon malheureux;

reposant avec d'autres dans des

cases placées dans d'immenses

salles.

Comme j'avais demandé que

le transport soit aux frais de la

ville, l'inhumation devait avoir

lieu le lendemain à 11 heures.

Je suis sortie de là à midi,

car il y a toujours des formali-

tés à remplir. Puis il m'a

fallut [SIC] aller de suite au cime-

tière pour d'autres formalités,

car tous les militaires missingretour

 Right side 

du front doivent aller dans

des fosses communes au cimetière

de Pantin. N'ayant pas voulu

accepter cela, j'avais acheté

en prévision un emplacement

a perpétuité à Bagneux. Je vous

en avais causé d'ailleurs. J'ai

donc dû, munie de tous mes

papiers, aller à Bagneux, cher-

cher mon permis d'inhumer et

faire mes déclarations, enfin

mon après-midi à a peine

suffit [SIC] à faire toutes mes

démarches, et mes courses. Maman

ne pouvait m'aider, car mon petit

bonhomme s'était remis à tousser,

et était obligé de garder la maison

sans sortir.

Transcription saved

 Left side 

Somme. J'ai donc retrouvé là

le corps de mon malheureux;

reposant avec d'autres dans des

cases placées dans d'immenses

salles.

Comme j'avais demandé que

le transport soit aux frais de la

ville, l'inhumation devait avoir

lieu le lendemain à 11 heures.

Je suis sortie de là à midi,

car il y a toujours des formali-

tés à remplir. Puis il m'a

fallut [SIC] aller de suite au cime-

tière pour d'autres formalités,

car tous les militaires missingretour

 Right side 

du front doivent aller dans

des fosses communes au cimetière

de Pantin. N'ayant pas voulu

accepter cela, j'avais acheté

en prévision un emplacement

a perpétuité à Bagneux. Je vous

en avais causé d'ailleurs. J'ai

donc dû, munie de tous mes

papiers, aller à Bagneux, cher-

cher mon permis d'inhumer et

faire mes déclarations, enfin

mon après-midi à a peine

suffit [SIC] à faire toutes mes

démarches, et mes courses. Maman

ne pouvait m'aider, car mon petit

bonhomme s'était remis à tousser,

et était obligé de garder la maison

sans sortir.


Transcription history
  • August 15, 2017 21:18:14 Nicolas Bouchet

     Left side 

    Somme. J'ai donc retrouvé là

    le corps de mon malheureux;

    reposant avec d'autres dans des

    cases placées dans d'immenses

    salles.

    Comme j'avais demandé que

    le transport soit aux frais de la

    ville, l'inhumation devait avoir

    lieu le lendemain à 11 heures.

    Je suis sortie de là à midi,

    car il y a toujours des formali-

    tés à remplir. Puis il m'a

    fallut [SIC] aller de suite au cime-

    tière pour d'autres formalités,

    car tous les militaires missingretour

     Right side 

    du front doivent aller dans

    des fosses communes au cimetière

    de Pantin. N'ayant pas voulu

    accepter cela, j'avais acheté

    en prévision un emplacement

    a perpétuité à Bagneux. Je vous

    en avais causé d'ailleurs. J'ai

    donc dû, munie de tous mes

    papiers, aller à Bagneux, cher-

    cher mon permis d'inhumer et

    faire mes déclarations, enfin

    mon après-midi à a peine

    suffit [SIC] à faire toutes mes

    démarches, et mes courses. Maman

    ne pouvait m'aider, car mon petit

    bonhomme s'était remis à tousser,

    et était obligé de garder la maison

    sans sortir.

  • August 15, 2017 21:14:56 Nicolas Bouchet

     Left side 

    Somme. J'ai donc retrouvé là

    le corps de mon malheureux;

    reposant avec d'autres dans des

    cases placées dans d'immenses

    salles.

    Comme j'avais demandé que

    le transport soit aux frais de la

    ville, l'inhumation devait avoir

    lieu le lendemain à 11 heures.

    Je suis sortie de là à midi,

    car il y a toujours des formali-

    tés à remplir. Puis il m'a

    fallut [SIC] aller de suite au cime-

    tière pour d'autres formalités,

    car tous les militaires missingretour

     Right side 

    du front doivent aller dans

    des fosses communes au cimetière

    de Pantin. N'ayant pas voulu

    accepter cela, j'avais acheté

    en prévision un emplacement

    a perpétuité à Bagneux. Je vous

    en avais causé d'ailleurs. J'ai

    donc dû, munie de tous mes

    papiers, aller à Bagneux, cher-

    cher mon permis d'inhumer et

    faire mes déclarations, enfin

    mon après-midi à a peine

    suffit [SIC] à faire toutes mes

    démarches, et mes courses. Maman

    ne pouvait m'aider, car mon petit

    bonhomme s'était remis à tousser

    et était obligé de garder la maison

    sans sortir.


Description

Save description
  • 48.894533||2.40963||

    Pantin, France

  • 48.796696||2.31002||

    Bagneux, France

  • -23.5511585||-46.58935359999998||

    Sao Paulo, Brésil

    ||1
Location(s)
  • Story location Sao Paulo, Brésil
  • Document location Pantin, France
  • Additional document location Bagneux, France
Login and add location


ID
10448 / 102493
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Davroux, Michelle, petite fille de J. et M. Darvroux
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


June 6, 1921 – June 6, 1921
Login to edit the languages
  • Français

Login to edit the fronts
  • Western Front

Login to add keywords
  • Battle of the Somme
  • Burial

Login and add links

Notes and questions

Login to leave a note