Ce que fut Verdun

Edit transcription:
...
Transcription saved
Enhance your transcribing experience by using full-screen mode

Transcription

You have to be logged in to transcribe. Please login or register and click the pencil-button again

Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

tous les assistants se lèvent.

Henry Bordeaux

"Le Fort de Vaux". Juillet 1916


Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

"Paroles d'un revenant"

Jacques d'Arnoux.


Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne

connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916

soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au

15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105,

2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de

bataille.

A l'écoute devant Verdun.

Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux.

Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau missing

 E.Q.G. Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage

sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs

les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de

l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage

humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

Librairie Hachette.


A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec

une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

Jacques d'Arnoux.

Paroles d'un revenant

(Plon. Edit.)

Transcription saved

Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

tous les assistants se lèvent.

Henry Bordeaux

"Le Fort de Vaux". Juillet 1916


Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

"Paroles d'un revenant"

Jacques d'Arnoux.


Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne

connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916

soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au

15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105,

2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de

bataille.

A l'écoute devant Verdun.

Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux.

Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau missing

 E.Q.G. Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage

sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs

les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de

l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage

humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

Librairie Hachette.


A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec

une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

Jacques d'Arnoux.

Paroles d'un revenant

(Plon. Edit.)


Transcription history
  • May 8, 2017 15:22:43 Yuri Gallo

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

    sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

    nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

    Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

    tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux

    "Le Fort de Vaux". Juillet 1916


    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

    humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

    chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

    "Paroles d'un revenant"

    Jacques d'Arnoux.


    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne

    connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916

    soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au

    15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105,

    2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de

    bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux.

    Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau missing

     E.Q.G. Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


    VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage

    sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs

    les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de

    l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage

    humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

    Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

    Librairie Hachette.


    A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec

    une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

    Jacques d'Arnoux.

    Paroles d'un revenant

    (Plon. Edit.)


  • May 8, 2017 15:20:53 Yuri Gallo

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

    sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

    nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

    Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

    tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux

    "Le Fort de Vaux". Juillet 1916


    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

    humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

    chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

    "Paroles d'un revenant"

    Jacques d'Arnoux.


    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne

    connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916

    soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au

    15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105,

    2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de

    bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux.

    Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau missing

     E.Q.G. Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


    VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage

    sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

    Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

    Librairie Hachette.


    A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

    Jacques d'Arnoux.

    Paroles d'un revenant

    (Plon. Edit.)


  • May 8, 2017 15:19:52 Yuri Gallo

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

    sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

    nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

    Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

    tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux

    "Le Fort de Vaux". Juillet 1916


    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

    humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

    chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

    "Paroles d'un revenant"

    Jacques d'Arnoux.


    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne

    connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916

    soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au

    15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105,

    2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de

    bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux.

    Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau missing

     E.Q.G. Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


    VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

    Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

    Librairie Hachette.


    A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

    Jacques d'Arnoux.

    Paroles d'un revenant

    (Plon. Edit.)


  • May 8, 2017 15:13:07 Yuri Gallo

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

    sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

    nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

    Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

    tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux

    "Le Fort de Vaux". Juillet 1916


    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

    humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

    chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

    "Paroles d'un revenant"

    Jacques d'Arnoux.


    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne

    connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916

    soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au 15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105, 2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux. Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau ... Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


    VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

    Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

    Librairie Hachette.


    A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

    Jacques d'Arnoux.

    Paroles d'un revenant

    (Plon. Edit.)


  • May 8, 2017 15:12:39 Yuri Gallo

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

    sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

    nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

    Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

    tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux

    "Le Fort de Vaux". Juillet 1916


    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

    humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

    chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

    "Paroles d'un revenant"

    Jacques d'Arnoux.


    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916 soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au 15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105, 2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux. Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau ... Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


    VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

    Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

    Librairie Hachette.


    A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

    Jacques d'Arnoux.

    Paroles d'un revenant

    (Plon. Edit.)


  • May 8, 2017 15:02:57 Yuri Gallo

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées,

    sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France

    nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en

    Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané

    tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux. "Le Fort de Vaux". Juillet 1916


    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines

    humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de

    chair & de sang mesurant 200 kilomètres.

    "Paroles d'un revenant"

    Jacques d'Arnoux.


    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916 soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au 15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105, 2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux. Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau ... Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


    VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

    Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

    Librairie Hachette.


    A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

    Jacques d'Arnoux.

    Paroles d'un revenant

    (Plon. Edit.)


  • May 4, 2017 20:15:25 Hoëlle Dolet

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées, sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux. "Le Fort de Vaux". Juillet 1916


    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de chair & de sang mesurant 200 kilomètres. "Paroles d'un revenant" Jacques d'Arnoux.


    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916 soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9.795.000 obus. Du 21 février au 15 juin elle a  consommé 10.800.000 obus de 75 ; 1.200.000 obus des calibres de 80 à 105, 2.600.000 obus lourds soit un total de 14.600.000 coups de canon en 116 jours de bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux. Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau ... Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


    VERDUN ! pas un poilu qui n'ait conservé des jours qu'il  peina  dans ce payasage sévère & triste - car tous y ont peiné et beaucoup à plusieurs reprises - l'un des souvenirs les plus douloureux et les plus poignants de la campagne. Verdun, l'entrée moderne de l'enfer, le cirque sacré tout tapissé de cadavres, l'endroit du monde où le courage humain recula ses limites jusqu'au delà du possible ..... colossale boucherie.

    Encyclopédie par l'image. La Grande Guerre 1914 - 1918

    Librairie Hachette.


    A côté de moi immobile, Tournant le dos aux éclatements, un officier devise Traquillement avec une ombre : "Celui qui n'a pas fait Verdun, dit-il, n'a pas fait la Guerre."

    Jacques d'Arnoux.

    Paroles d'un revenant

    (Plon. Edit.)


  • April 14, 2017 14:46:08 Severiane No

    Verdun : ces deux syllabes que l'histoire avait déjà marquées, sonnent aujourd'hui comme les notes cuivrées d'un clairon. En France nul ne les entend sans frissonner d'orgueil. En Angleterre, en Amérique si quelqu'orateur les prononce, d'un mouvement spontané tous les assistants se lèvent.

    Henry Bordeaux. "Le Fort de Vaux". Juillet 1916

    Verdun : 400000 morts : C'est à dire un mur de poitrines humaines, coude à coude, épaule contre épaule, un mur de chair & de sang mesurant 200 kilomètres. "Paroles d'un revenant" Jacques d'Arnoux

    Quelques chiffres donneront une idée de ce que fut cet enfer qu'aucune guerre ne connut dans l'histoire. Pendant la bataille de Verdun du 21 février au 20 mai 1916 soit pendant trois mois l'artillerie française a tiré 9795000 obus. Du 21 février au 15 juin elle a  consommé 10800000 obus de 75 ; 1200000 obus des calibres 80 à 105, 2600000 obus lourds soit un total de 14600000 coups de canon en 116 jours de bataille.

    A l'écoute devant Verdun.

    Récit du capitaine Henri Morin recueilli par Pierre Andrieux. Avant propos du général de Cointet ancien chef du 2e Bureau ... Introduction de Louis Gillet de l'Acad. Franç.


Description

Save description
  • 49.158793||5.38652890000003||

    Verdun

  • 49.20397029999999||4.417040199999974||

    Auberive

    ||1
Location(s)
  • Story location Auberive
  • Document location Verdun


ID
10265 / 119647
Source
http://europeana1914-1918.eu/...
Contributor
Madame Nicole Robine
License
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/


  • Français

  • Western Front

  • Remembrance
  • Trench Life



Notes and questions

Login to leave a note